Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Chemin de Traverse :: Chaudron Baveur
Partagez | 


profil +
Message
Une chanson à la gloire d'Amy ... Ou pas.   Mer 7 Nov - 20:44

Une chanson à la gloire d'Amy ... Ou pas.

L'ambiance au Chaudron Baveur était orageuse, même les clients s'en rendaient compte. C'était normal, on était jeudi : l'un des deux jours, avec le lundi, ou Amy travaillait au côté de sa meilleure ennemie, remplacente de Céleste à ce poste, Adélia Flores. Alias Débiline pour les intimes. Un démon venu des Enfers dans le seul but de gâcher la vie de la serveuse, une créature stupide, extravagante et enquiquineuse. La jolie brune avait du mal à la supporter, et ne comprenais pas comment son amie Céleste y arrivait, d'autant plus qu'elle vivait en collocation avec elle. Du respect s'imposait. Il faudrait qu'elle pense à lui demander des tuyaux ...

Mais elle avait le droit à un peu de répit ; tandis qu'elle lavait des assiettes avec la rapidité d'un escargot ( elle se débrouillait bien mieux avec les clients, mais l'autre démon AIMAIT la voir souffrir ), Débiline allait servir le peu de gens assis à tables. On était jeudi midi, les gens travaillaient pour la plupart, et l'affluence se faisait le soir. C'était donc un court moment de bonheur qui lui été attribué, avant que son ennemie revienne l'aider.

En attendant, elle chantonnait une chanson dont elle inventait les paroles au fur et à mesure. C'était une ode sur l'autre serveuse, qu'elle avait intitulé "Débiline". En toute simplicité. Grâce à sa langue accérée, elle y chantait tout ce qu'elle détestait chez Flores, en plaçant quelques répliques cinglantes. Elle chantait bien, en plus. Enfin, selon elle. Elle aurait dû faire une carrière dans la musique, c'était plus facile et beaucoup moins éprouvant ... Enfin, ça avait l'air. Tout en récurant des assiettes, elle murmurait ses paroles, arrangeant le refrain, sur un air répétitif.

D'ailleurs, la principale concernée par le texte d'Amy se montra dans les cuisines. Zut, le quart d'heure de bonheur d'Amy était fini, et Adélia venait se placer au lavabo à côté d'elle. En pensant aux adieux théâtrales qu'elle faisait à son moment de détente en l'absence de la tyran, elle augmenta le volume de l'eau sur l'assiette, essayant de confondre la Brésilienne avec la porcelaine qu'elle noyait. Mais la jeune femme se dit qu'une si belle chanson n'était pas faite pour restée dans son cœur. Non, elle devait la partager. Elle se mit à chanter un peu plus fort. Pas sûr que l'autre l'entendait, avec le vacarme provoqué par l'eau, mais il fallait essayer pour voir.

- Ne vous fiez pas à son apparence qui peut vous attirer, la Débiline est une créature du mal ... Une démone venue pour vous faire souffrir jusqu'à votre dernier râle ... Ne lui faites pas confiance, si vous voulez survivre ... Insupportable, pas douée, stupide, elle reste maléfique et impossible à vivre ...

Oui, comme dit plus haut, c'était de la haute poésie. Mais la brune s'amusait de sa chansonnette, et savait qu'Adélia ne pouvait pas répliquer. Elle n'avait pas assez de quotient intellectuel pour ça.

Codage par Libella sur Graphiorum




Dernière édition par Amelia Lockwood le Sam 10 Nov - 9:56, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Une chanson à la gloire d'Amy ... Ou pas.   Ven 9 Nov - 21:10






  • Adélia Flores



  • Amelia Lockwood


Une chanson à la gloire d'Amy




  • Des fois, je me demande s'il n'y a pas quelque chose d'agréable à passer du temps avec Amelia Lockwood. Mes journées de boulot ne sont jamais aussi animé qu'en sa compagnie : ça me balance des assiettes sur les pieds, ça tempête, ça fout des livres au feu, ça se balance de l'eau dessus... Que de joie et de bonne humeur. Au moins, je m'amuse. Et puis, c'est toujours un plaisir d'emmerder les collègues comme Amelia.

    Voir la tête de Lockwood lorsque j'lui avais refilé la vaisselle... Un véritable délice. Une corvée que j'avais délégué le sourire aux lèvres, les yeux malicieux et l'esprit vicieux se délectant de son inconfort. Tout un art de pourrir la vie des p'tites pestes aux allures de princesse. Et je m'y employais avec application.

    - S'teu plait, Adélia, tu peux vérifier qu'Amelia se soit pas noyée avec sa vaisselle ?

    J'adresse un salut militaire au patron, le plateau sur la tête après avoir lancé un clin d’œil à un habitué qui se doute bien que je ne vais pas voler au secours de Lockwood, mais plutôt la précipiter un peu plus tôt dans les abîmes de l'enfer. Céleste m'en voudra deux secondes, puis se souviendra de la haine qui les habitaient toutes deux pendant leur scolarité et me pardonnera bien vite. Parce que personne n'est capable de me faire la gueule bien longtemps, c'est connu.

    - Wah, mais c'est que ça bosserait presque bien par ici !

    Je ricane, parce que j'y crois absolument pas. On parle d'Amelia Lockwood ici, pas de la gentille Céleste Grym avec qui on peut se prendre du bon temps dans les cuisines. Faut pas abuser non plus, c'est pas avec l'autre princesse que j'aurais envie de faire ce genre de trucs. Quoique, j'ai jamais tenté grand chose avec ma coloc' non plus, affaire à creuser ?

    Puis, une douce mélodie criante parvient à mes oreilles. Bah alors, elle s'est cru sous la douche, Lockwood ? Y'en a qu prennent leurs aises... Et c'est moi qu'on accuse de faire des cochonneries dans les cuisines, hein.

    - C'est que tu chanterais presque bien, Amelia, je la titille avec ce prénom qu'elle aime tant.

    C'est pas trop mal ces sons qui sortent de sa bouche, je dois lui reconnaître. Elle se débrouille en chant. Niveau parole, c'est autre chose. Pourtant, c'est censé être une littéraire, tout ça tout ça. Même moi, je serais capable de faire mieux, avec les trois mots que je sais à peine aligner sur le papier.

    - Qu'elle est belle, oh qu'elle est belle, l'enfant anglaise.... qui a oublié de grandir et se complaît dans ses livres... c'est beau de rêver, mais ça ne fait pas gagner de Gallions... ça n'étonnerait vraiment personne qu'elle finisse à la rue... ça risque de lui changer de la vie de château...

    Mes doigts tapotent le bord de l'évier pendant que ma main gauche s'empare d'une cuillère que je sors d'un pot plein de sauce. Je viens frapper sur les assiettes que ma délicieuse collègue vient de laver, éclaboussant leur blancheur éclatante d'orange citrouille. Et je chante en rythme, amusée par la situation.

    J'ai p't'être pas la culture ou l'habilité d'Amelia avec les mots, mais je peux tout aussi bien cracher du venin qu'elle.



D.M.



ADELIA
FLORES

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t667-journal-d-adelia-flores#3314 http://www.magicneverdies-rpg.com/t624-chemin-de-traverse-adelia-flores#3075 http://www.magicneverdies-rpg.com/f242-adelia-flores-celeste-grym-victor-amelia http://www.magicneverdies-rpg.com/t622-adelia-flores?highlight=adelia http://www.magicneverdies-rpg.com/t626-inventaire#3156


profil +
Message
Re: Une chanson à la gloire d'Amy ... Ou pas.   Sam 10 Nov - 10:34

Une chanson à la gloire d'Amy ... Ou pas.

- Wah, mais c'est que ça bosserait presque bien par ici !

Elle ricana, avec son espèce de petit rire mesquin de hyène. Arf, et elle se croyait drôle en plus. Ou était l'humour dans sa réplique stupide ? C'était vraiment une gamine. Au quotient intellectuel d'un pigeon, en plus de ça. Puis elle sembla écouter la jolie voie mélodieuse d'Amy ( peut - être qu'elle en rajoutait un peu, mais c'était proche ... ) avant de comprendre les paroles ( ah non, elle était trop bête pour ça ) puisqu'elle continua :

- C'est que tu chanterais presque bien, Amelia.

Et elle faisait exprès de appeler ainsi ; quelle peste ! Mais est - ce qu'elle venait de presque la complimenter ? Parce que ça y ressemblait. Estomaquée par cette situation plus qu'inhabituelle, Amy ne répondit rien, ce qui était encore plus inhabituel.

- Qu'elle est belle, oh qu'elle est belle, l'enfant anglaise.... qui a oublié de grandir et se complaît dans ses livres... c'est beau de rêver, mais ça ne fait pas gagner de Gallions... ça n'étonnerait vraiment personne qu'elle finisse à la rue... ça risque de lui changer de la vie de château...

Ouf. La brune avait cru un instant qu'Adélia était devenue sympa ; heureusement, ça n'avait pas duré. Il ne fallait pas bouleverser sa vie comme ça, elle avait un petit cœur fragile. Mais au niveau des paroles, ce n'était pas encore ça. Déjà parce qu'elle n'avait jamais vécu dans un château ( même si elle aurait bien aimé ), mais dans un petit appartement minable, et elle était heureuse de déménager.  Et puis, si, ça étonnerait beaucoup de monde ; les gens qui auraient pensé qu'elle finirait auror, ou médicomage, par exemple. Il était encore temps de changer de carrière. Elle devrait vraiment commencer à faire des études en politique, si elle voulait finir Ministre de la Magie ... Ça lui ferait les pieds, à la Débiline. Mais bon, il y avait des casses - couilles partout ; Adélia Flores au Chaudron - Baveur, peut - être un Hubert Contable ( un mélange savant entre Comptable, et Con comme une table ) au Ministère de la Magie. Ça valait tout de même le coup d'essayer.

N'empêche qu'Adélia chantait beaucoup moins bien qu'elle, se dit Amy avec l’orgueil qui lui était coutumier.

- Sauf qu'Amy, elle, sait faire autre chose que laver des assiettes ... Mais bon, il faudrait que Débiline l'admette ... Si Adélia savait lire, elle en serait surprise ... Pathétique, inintéressante, stupide, alors oui, je la méprise ...

Codage par Libella sur Graphiorum



Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Une chanson à la gloire d'Amy ... Ou pas.   Dim 11 Nov - 9:37






  • Adélia Flores



  • Amelia Lockwood


Une chanson à la gloire d'Amy




  • Le fait que je détruise malencontreusement son travail en salissant quelques assiettes n'avait pas l'air de déranger Amelia. En même temps, on parle de Lockwood, là. Je ne m'attends pas forcément à mieux de sa part. Tellement perchée qu'elle ne se rendrait pas compte que c'est la dixième fois qu'elle nettoie le même couvert. Pourtant, je fais vraiment des efforts pour l'aider, hein.

    - Sauf qu'Amy, elle, sait faire autre chose que laver des assiettes ... Mais bon, il faudrait que Débiline l'admette ... Si Adélia savait lire, elle en serait surprise ... Pathétique, inintéressante, stupide, alors oui, je la méprise ...

    Amelia en parle souvent, de ses capacités hors du commun, de son intelligence rare et du fait que, moi, je suis plus conne que ses propres pieds. N'empêche que, au final, bonnes études ou pas, on a toutes les deux finies serveuses au Chaudron Baveur. Mais elle a tôt fait de l'oublier, ça.

    Il n'y a qu'à voir les nouveaux clients perdus qui ne parviennent pas à l'identifier comme membre du personnel, tout comme certains habitués d'ailleurs. Lockwood, c'est un peu le genre de sorcière-sangsue, qu'est là pour tirer profit de quelque chose - ici, les Gallions - mais rien de plus. Les mériter, ces jolies pièces d'or ? Pwah, quelle idée !

    - Alors, veuillez m'expliquer... Si cette Amelia est si fort, si intelligente, si qualifiée... Que fait-elle au Chaudron Baveur, en tant que serveuse ?... Un énième mystère à résoudre... Mais mon petit doigt me dit qu'elle ne vaudrait donc pas mieux que ses collègues...

    J'ai jamais su écrire de bons devoirs, alors les chansons, encore moins. Je le sens moi-même, que c'est hyper bancal, que ça ne vaut rien. Mais c'est un moyen comme un autre de cracher sur Amelia, alors, au final, je ne dis pas non. Et puis, elle se ridiculise autant que moi. Il n'y en a pas une pour rattraper l'autre : nos paroles sont aussi pourries les unes que les autres.




D.M.



ADELIA
FLORES

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t667-journal-d-adelia-flores#3314 http://www.magicneverdies-rpg.com/t624-chemin-de-traverse-adelia-flores#3075 http://www.magicneverdies-rpg.com/f242-adelia-flores-celeste-grym-victor-amelia http://www.magicneverdies-rpg.com/t622-adelia-flores?highlight=adelia http://www.magicneverdies-rpg.com/t626-inventaire#3156


profil +
Message
Re: Une chanson à la gloire d'Amy ... Ou pas.   Dim 18 Nov - 11:27

Une chanson à la gloire d'Amy ... Ou pas.

- Alors, veuillez m'expliquer... Si cette Amelia est si forte, si intelligente, si qualifiée... Que fait-elle au Chaudron Baveur, en tant que serveuse ?... Un énième mystère à résoudre... Mais mon petit doigt me dit qu'elle ne vaudrait donc pas mieux que ses collègues...

C'était laid, excessivement laid. Il n'y avait même plus de rimes, elle se lançaient juste quelques insultes et vérités en pleine face. Dommage, le début était plutôt beau et beaucoup plus travaillé. Même plus de justesse ... C'était navrant.

En même temps, Amy, elle non plus, ne faisait plus dans le travaillé. En fait, elle n'avait plus rien à dire. Parce que, c'était difficile à admettre, mais Adélia avait raison. Pas sur le fait qu'elle ne valait pas plus que ses collègues, ça c'était absolument faux ; et puis, c'était compliqué de ne pas valoir plus que la Débiline. Elle pensait vraiment ce qu'elle disait lorsqu'elle parlait d'elle.

Mais il était vrai que la jolie brune moisissait toujours au Chaudron Baveur, en tant que serveuse, avec son salaire beaucoup trop banal pour que ce soit le sien. Elle savait qu'elle aurait du faire des études supérieures. Et elle avait encore le temps ... Contrairement à la jolie brésilienne, elle ne comptait pas rester toute sa vie dans le bar, à servir des gens qui s'en foutait d'elle. Ça, c'était le monotone avenir qu'elle destinait à son ennemie. Elle, elle était faite pour accomplir de grandes choses ...

Elle avait juste ... Et bien, disons, la flemme ?

En attendant, elle n'avait rien à dire. Plus aucune vérité qu'elle n'avait pas déjà balancé à la tête de l'autre serveuse, en tout cas. Son non talent en duel ? Sa stupidité ? Déjà fait. Elle voulut lui cracher le premier mot qui lui venait à l'esprit, mais ce mot, en l’occurrence, c'était poulpe. Elle eu l'immense sagesse de s’abstenir.

Elle se contenta donc d'ouvrir et de fermer la bouche comme un poisson. Amelia Lockwood n'avait rien à dire, pour la première fois de sa vie.

Codage par Libella sur Graphiorum



Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Une chanson à la gloire d'Amy ... Ou pas.   Dim 25 Nov - 11:55






  • Adélia Flores



  • Amelia Lockwood


Une chanson à la gloire d'Amy




  • On me l'aurait dit, je ne l'aurais pas cru. Pourtant, là, sous mes yeux, l'impensable s'est produit. Amelia Lockwood a fermé sa grande gueule. On parle pas de n'importe quelle fille là, mais de ma collègue détestable qui me casse les pieds - pour rester polie - depuis son arrivée au Chaudron Baveur.

    En même temps, c'est horrible, parce que ce pur moment de joie, de bonheur et de délectation, je ne peux le partager avec personne. Pour la simple et bonne réponse qu'aucun sorcier ne croirait mon récit. Si j'avais de quoi enregistrer, je l'aurais bien enfermé dans une petite boite son silence, histoire de le faire écouter à Céleste. Que c'est doux à mes oreilles...

    Je crois que le plus drôle, c'est la tête qu'elle tire. Elle ouvre la bouche, puis la referme, me contemple avec des yeux tout vide. Un vrai poisson. Manque plus qu'un bocal à lui mettre sur la tête et on tient une attraction bien ennuyeuse dans une fête foraine toute pourrie. Ce qui conviendrait tout à fait à Amelia, en fait.

    C'est que ça fait drôle, quand même, de la voir comme ça. Faut dire qu'on est pas habitué à la voir comme ça, moi encore moins. Elles sont passées où ses paroles vénéneuses, ses adorables sourires et ses yeux de fouines ? Moi, je les vois plus, et je suis des plus heureuses, j'avoue. Qui aurait cru qu'un jour j'aurais réussit à lui rabattre le caquet ?

    C'est bon, je peux mourir en paix.

    - Allé Lockwood, la vaisselle va pas se finir toute seule, je te conseillerais bien de la finir, si tu veux pas rester encore de longues heures enfermées dans cette super cuisine de princesse !

    Et je file, sans un mot de plus ou de moins, le coeur léger. Cette journée-là, c'est une bonne, du genre très bonne même. J'ai l'âme en fête, l'impression d'avoir fait un pas de géant, comme si j'avais accompli un acte digne des plus grands. Alors que bon, c'est juste Lockwood, pas grand chose d'autre. Mais ça reste une sensation vachement plaisante quand même.



D.M.



ADELIA
FLORES

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t667-journal-d-adelia-flores#3314 http://www.magicneverdies-rpg.com/t624-chemin-de-traverse-adelia-flores#3075 http://www.magicneverdies-rpg.com/f242-adelia-flores-celeste-grym-victor-amelia http://www.magicneverdies-rpg.com/t622-adelia-flores?highlight=adelia http://www.magicneverdies-rpg.com/t626-inventaire#3156


profil +
Message
Re: Une chanson à la gloire d'Amy ... Ou pas.   Dim 25 Nov - 12:34

Une chanson à la gloire d'Amy ... Ou pas.

Spoiler:
 

L'air de jubilation collé sur le visage d'Adélia - qui lui allait très mal, soit-dit en passant - rendait Amy malade. Elle se sentait prête à vomir. D'ailleurs, si elle réussissait à cracher ses tripes sur son ennemie, elle en serait bien heureuse ...

Ou était passée sa repartie sanglante ? Elle ne pouvait tout de même pas perdre la face devant Débiline, surtout lorsqu'on parlait d'une hotte verbale ! C'était si improbable, si impensable, que la brune était toujours en train d'imiter le poisson, la Brésilienne victorieuse devant elle. En plus, sa repartie n'avait pas été si bonne, à l'Adélia. Comment se faisait il qu'elle n'ai rien, vraiment rien à dire ? Les pensées s'entrechoquaient dans sa tête mais c'était le néant sur ses lèvres.

- Allé Lockwood, la vaisselle va pas se finir toute seule, je te conseillerais bien de la finir, si tu veux pas rester encore de longues heures enfermées dans cette super cuisine de princesse !


Et elle la planta là, sur ses dernières paroles, avant même que la jeune femme n'ai pu la frapper, la torturer, la tuer, lui lancer une foule de sortilèges humiliants ou simplement lui fracasser cette pile d'assiettes sales sur son petit crâne débile. Ça lui ferait perdre le sourire ...

C'était un peu disproportionné, mais bon, Amy était en état de choc. Le nombre de fois où elle s'était retrouvée en échec lors d'une joute verbale se comptait sur les doigts d'une main. Et c'était arrivé dans des situations bien pires, et ce n'était pas Amy qui avait lancé la conversation. Car en plus de s'être fait battre par une imbécile, c'était elle qui avait entamé le combat ...

Au moins, personne ne la croirait. C'était un soulagement énorme. Mais comme même, voir tous les jours en se rendant à son travail l'air satisfait de Débiline ...

Elle allait l'étrangler.

De toute façon, elle ne comptait pas rester serveuse toute sa vie, contrairement à la jolie métisse. Non, elle avait de plus grands projets qui ne nécessitaient pas de laver des assiettes ...
Codage par Libella sur Graphiorum



Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Une chanson à la gloire d'Amy ... Ou pas.   Dim 25 Nov - 13:54






  • Adélia Flores



  • Amelia Lockwood


Une chanson à la gloire d'Amy




  • Il faut jamais faire confiance à son cœur lorsqu'il est transporté de joie et de bonne humeur. Parce que la chute est bien trop facile, après ça. Moi, j'étais bien, toute heureuse, le sourire resplendissant, les yeux pétillants, de quoi faire fondre les cœurs les mieux accrochés et d'illuminer le quotidien du Chaudron Baveur.

    Et puis, on m'avait rappelé à l'ordre, le boss m'avait poussé vers les cuisines parce qu'il trouvait que la vaisselle n'avançait vraiment pas vite et que je me devais de donner un coup de main à ma collègue handicapée qui ne possédait malheureusement que des mains gauches.

    Même si j'avais aucune envie de revoir sa face de poisson, j'ai acquiescé et j'ai fait demi-tour après avoir servit un thé à un client. Sérieux, je suis bien plus utile là où Lockwood ne se trouve pas, si vous voulez mon avis. Dès qu'elle est dans mes pattes, on s'écharpe et aucune de nous deux n'est efficace Déjà que, de base, elle ne met pas la barre très haute...

    - Allé Amelia chérie, bouge ton cul, il parait que je dois venir t'aider à faire la vaisselle ! Fais attention de pas m'en lâcher sur les pieds, tu seras gentille, sinon j'te colle un procès au cul pour harcèlement et destruction en puissance. Tu ne te rends peut-être pas compte, vu que tu es plus habituée à poser ton cul quelque part sans trop réfléchir à tes pieds, mais c'est une partir du corps super importante, sans laquelle on ne pourrait marcher.

    C'est un sourire mesquin et plein de perfidie que je lui offre en agitant ma baguette pour me mettre également à la vaisselle. Encore une fois, j'avance bien plus vite qu'elle, mais ce n'est qu'un détail. Après tout, quand je suis arrivée, elle avait déjà terminé de tout laver et je lui avais resali par pur esprit de sympathie envers elle. L'aider à réparer tout ça était à peu près juste, à mon goût.

    Je crois que notre jolie chanson n'est pas bien passée dans l'esprit d'Amelia, parce qu'elle n'a pas pipé mot de tout le boulot. On a bossé côte à côte, en silence, et on s'est séparées dans ce même état d'esprit, sans en demander plus. Etrange, mais ça reste des vacances pour mon esprit fatigué.




D.M.



ADELIA
FLORES

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t667-journal-d-adelia-flores#3314 http://www.magicneverdies-rpg.com/t624-chemin-de-traverse-adelia-flores#3075 http://www.magicneverdies-rpg.com/f242-adelia-flores-celeste-grym-victor-amelia http://www.magicneverdies-rpg.com/t622-adelia-flores?highlight=adelia http://www.magicneverdies-rpg.com/t626-inventaire#3156


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chansons de Geste
» HAITI ELECTIONS 2011: Michel Martelly, de la Chanson à l’Election
» Musique médiévale
» Le loup de la gloire[PV la reine^^]
» Ségo se reconvertit dans la chanson nunuche ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Chemin de Traverse :: Chaudron Baveur
-


Sauter vers:  
2ème partie de Juin 2006

Plan des quartiers