Magic Never Dies :: Comptoir d'accueil :: Documentation :: Contexte :: Grande-BretagnePartagez


profil +
Sorcier de sang-pur

Parchemins : 950
DC : CPTE FONDATEUR

* Prophétesse (MDJ)
* Drago Malefoy (admin)
* Héra Greengrass (admin)

Niveau : Confirmé
Son âge : 53 ans
Nationalité : Anglaise
Permis de transplanage : Oui
Activité : Ministre de la Magie
CV : - Ancien Auror au département de la justice magique
- 1995 : Rejoint l'Ordre du Phénix
- 1996 : Garde et secrétaire officiel du Premier Ministre Moldu durant la guerre
- 1997 / 1998 : Co-animateur de l'émission de radio résistante Potterveille
- 1998 - Premier mandat en tant que ministre
Patronus : Lynx
Poudlard - Option #1 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Option #2 : Arithmancie
Poudlard - Matière préférée : Défense contre les forces du mal
Poudlard - Matière détestée : Botanique
Avatar : George Harris
Crédit(s) : HPSTUFFS|Tumblr
Message
Les grandes guerres sorcières   Les grandes guerres sorcières EmptySam 8 Déc - 13:18



Les grandes guerres sorcières

et votre histoire personnelle


Même un fan inconditionnel de la saga peut s'y perdre entre toutes les péripéties du monde magique, c'est pourquoi nous avons jugé bon de relayer ces informations capitales qu'il est indispensable de connaître dans les grandes lignes pour RP en toute cohérence. Si vous avez vécu en Angleterre durant les périodes suivantes, merci de le prendre en considération dans votre passé !

Note pour ceux qui auraient passé l'année scolaire 1997 / 1998 à Poudlard : Attention, période ternie par le règne de Voldemort et le château dirigé par les Carrow, des mangemorts sans morale ! Les cours toutes promotions confondues n'étant pas fidèles au programme usuel, vous avez logiquement dû redoubler votre année à l'issue de la guerre pour rattraper votre retard, ce qui décale votre scolarité d'un an. Toutefois les cours ne sont obligatoires que jusqu'en cinquième année, jusqu'à l'obtention des B.U.S.E. A vous de voir où vous vous êtes arrêtés et d'arranger cela en fonction de vos aspirations et l'âge que vous aviez à l'époque !

* Articles ci-dessous entièrement tirés du Wikia Harry Potter

* * *

* Première guerre : 1970 - 31 octobre 1981
Oppose l'Ordre du Phénix à Lord Voldemort.


- Règne de Voldemort

Le Seigneur des Ténèbres semait la terreur avec ses Mangemorts. Ce fut une série de meurtres tragiques, de disparitions mystérieuses et de suspicion. Tous ceux qui ont connu cette époque s'accordent à dire qu'elle fut la plus atroce pour la communauté magique. Il faut préciser que c'était la première fois qu'elle se retrouvait en guerre totale, à la fois interne et externe (à part, bien sûr, les persécutions de sorciers au Moyen Âge). Les Mangemorts ne s'axaient pas seulement sur les résistants de Voldemort mais avaient pour but de supprimer le plus de nés-Moldus, de traîtres à leur sang et de Moldus. Ils voulaient imposer une hiérarchie, comme la domination des sorciers sur les créatures magiques comme les gobelins. Ils s'appuyaient sur l'aide des géants et des loup-garous. La communauté fut instable, les individus ne savaient plus en qui avoir confiance. Ils pouvaient trouver refuge à Poudlard où Albus Dumbledore, seul sorcier que craignait Voldemort, leur assurait une sécurité. Pour faire face à l'ennemi, il créa l'Ordre du Phénix composé de volontaires qui souhaitaient se battre pour vaincre.


- Fin de la guerre

En 1979, le Mangemort Severus Rogue entend une partie de la prophétie faite par Sibylle Trelawney à Albus Dumbledore. Celle-ci prédit qu'un enfant naîtra à la fin du mois de juillet et causera la chute du Seigneur des Ténèbres. Rogue la rapporte à son maître, qui a le choix entre deux nourrissons : Neville Londubat et Harry Potter. Voldemort choisit celui qui est de sang-mêlé. Rogue comprend alors qu'en voulant tuer Harry Potter, Voldemort n'hésitera pas à tuer sa mère, dont il est toujours épris. Il supplie Voldemort de l'épargner, en vain, et va chercher l'aide de Dumbledore. Il lui avoue tout ce qu'il a fait et lui demande de tout faire pour sauver les Potter, en échange de ce qu'il voudra. Les Potter sont donc cachés. Ils partent vivre à Godric's Hollow, dans une maison protégée par le sortilège de Fidelitas. Pensant qu'il est trop évident qu'ils prennent leur meilleur ami Sirius Black comme Gardien du Secret, ils lui préfèrent Peter Pettigrow, dont la lâcheté et la faiblesse le rendent moins soupçonnable. Mais Pettigrow, justement lâche et apeuré, révèle la cachette à Voldemort.

Celui-ci s'y rend le soir d'Halloween. Après avoir éliminé le père à l'entrée qui n'avait nulle baguette, il monte à l'étage où la mère s'est réfugiée avec son enfant. N'ayant pas oublié les supplications de Severus, ou se sentant d'une certaine manière redevable à son serviteur, il propose la vie sauve à Lily, qui refuse, et qu'il supprime donc à son tour. Mais quand il lève sa baguette vers Harry, le sortilège de Mort ricoche et se retourne contre lui, ce qui le diminue de toutes ses forces, et qui fait de lui un être profondément affaibli. Voldemort ne le sait pas, mais un fragment de son âme déjà bien divisée lui a été arraché par ce sortilège, et a trouvé refuge dans le seul être encore vivant dans la pièce qu'il a trouvé : Harry. Le bébé gardera de cette nuit comme souvenir une cicatrice en forme d'éclair, qui lui assurera une large renommée. L'Élu de la prophétie est aussi celui qui a eu raison du Seigneur des Ténèbres.


- L'après-guerre

Dans les temps qui suivent, les Mangemorts sont perdus, déboussolés. Le ministère les recherche, les traque et les enferme à Azkaban. Certains comme Antonin Dolohov, Travers ou Mulciber sont prisonniers, d'autres comme Evan Rosier ou Wilkes meurent pendant leur capture, et d'autres encore comme Lucius Malefoy ou Avery parviennent à s'en sortir en prétendant avoir été dupé. A cette période, Barty Croupton Sr. se construit une réputation de juge implacable. Il condamne les Mangemorts à Azkaban et souvent sans procès. Pour accélérer les recherches, il laisse du mou aux Aurors pour leur faciliter la tâche et leur donne même l'autorisation d'utiliser les Sortilèges Impardonnables. Alastor Maugrey capture tellement de Mangemorts que la rumeur veut qu'il ait rempli à lui seul la moitié des cellules d'Azkaban. Rogue est défendu par Dumbledore et acquitté par le ministère, Igor Karkaroff est libéré pour avoir dénoncé Augustus Rookwood. Sirius Black est également capturé, à tort, en passant pour le meurtrier de Peter Pettigrow, qui fut déclaré décédé après avoir tué douze Moldus et simulé sa propre mort. Pour sa prétendue bravoure face à Black, il sera récompensé par l'Ordre de Merlin, première classe.

Face au désarroi, les Mangemorts s'affolent. Bellatrix Lestrange, son mari Rodolphus, son beau-frère Rabastan, et Barty Croupton Jr. torturent violemment les Aurors Londubat à leur domicile pour leur faire révéler le lieu où se cache Voldemort. Les Londubat perdent perpétuellement la mémoire suite à la dose de folie qu'ils eurent ce soir-là, tandis que les quatre assaillants sont condamnés sans remords par Croupton, qui ne fait pas exception de son fils mais qui en est anéanti. Cette attaque se caractérise par sa grande violence et a lieu à un moment où l'atmosphère s'apaise, ce qui secoue le ministère qui redouble d'efforts pour retrouver les Mangemorts encore en liberté.

En réalité, Pettigrow se rend à Godric's Hollow où il reprend la baguette de Voldemort. Le Seigneur des Ténèbres, avec le peu de force qu'il lui reste, part se cacher dans une forêt lointaine d'Albanie où il compte attendre le retour d'un fidèle serviteur, qui lui permettra de se restaurer et de prendre sa revanche...



* Deuxième guerre : 24 juin 1995 - 2 mai 1998
Conflit militaire et politique, qui s’étend sur deux ans officiellement (mais trois en comptant l’ensemble des faits). C’est le retour de Lord Voldemort qui cherche à recréer son armée pour s’emparer du pouvoir et contrôler la communauté magique afin d’imposer son idéologie pour régir et surtout « purifier » les sorciers. Face à cela, des mouvements de résistances comme l’Ordre du Phénix, l'Armée de Dumbledore ou Potterveille sont créés ou remis à l’ordre du jour, pour faire face à cette montée des périls. Au cours de cette guerre, un autre intérêt est poursuivi par Voldemort et conduit à beaucoup de conflits : retrouver son ennemi juré Harry Potter et l’éliminer. La lutte se poursuit au-delà, regroupant les créatures magiques et s’abattant sur le monde des Moldus, et doit aussi ses difficultés aux rebondissements perpétuels au ministère de la Magie.


- La guerre / Come-back de Voldemort

Dans les années 1970 sévit une grande guerre d'une atrocité rare. C'est la première fois que la communauté magique se retrouve en guerre. Elle connait disparitions, angoisses, meurtres et violences, selon les volontés du Seigneur des Ténèbres et de ses fidèles serviteurs appelés Mangemorts. La guerre se clos avec la disparition mystérieuse de Lord Voldemort, face à un jeune nourrisson, Harry Potter.

Les années qui suivent sont donc apaisées et la vie reprend progressivement son cours. Les Mangemorts sont arrêtés et emprisonnés, alors que le nom de Voldemort se fait craindre au point de ne plus être prononcé. Mais dans les années 1990, le jeune Harry Potter a 11 ans et intègre Poudlard. Il découvre que Voldemort n'a pas totalement disparu mais qu'il ne peut agir. Albus Dumbledore le sait, et bien qu'il n'en touche pas un mot à quiconque, il suspecte fort le Seigneur des Ténèbres de vouloir revenir.

Voldemort revient bel et bien. Pendant sept ans, il tentera de reprendre des forces et de vaincre celui qui l'empêche de briller. Il utilisera un hôte, professeur de DCLFDM à Poudlard, pour atteindre Potter, mais échoue. Il tentera de saboter le tournoi des trois sorciers et, dommage collatéral, Cédric Diggory meurt. Etc...


- La guerre / Chasse aux Horcruxes

En juin 1997, la guerre atteint son paroxysme avec la mort de Dumbledore. Des Mangemorts ont en effet pu pénétrer dans l’école et le directeur a été assassiné de la main de son fidèle Severus Rogue. L’Ordre du Phénix, réformé depuis le retour de Voldemort mais n’ayant pu agir efficacement faute de suspicions du ministère sous l’administration Fudge, n’a une fois de plus pas été en mesure de vaincre. Le décès du grand ennemi de Voldemort a un retentissement dans tout le monde des sorciers, les funérailles ont lieu en présence de nombreux témoins et de personnages importants.

Des portes s’ouvrent pour Voldemort. Son ennemi n’est plus, le garçon se retrouve sans son mentor, et le ministère semble plus impuissant que jamais. Une brèche a été ouverte par des Mangemorts qui ont infiltré en toute légalité le pouvoir (c’est le cas de Yaxley, de Travers ou de Selwyn). Ils récoltent ainsi des informations précieuses sur l’état des institutions et acquièrent à leur cause des hauts fonctionnaires. Cela ne les aide pas à capturer Harry Potter lors de son transfert comme ils l’avaient souhaité, mais cela accélère la chute du ministère. Un coup d’état est réalisé avec succès. Le défunt Scrimgeour est désormais remplacé par Pius Thicknesse, totalement soumit à Voldemort. La politique s’oriente sur la discrimination des nés-Moldus. Le ministère renforce ses positions et créé des corps et des institutions pour pister et écarter les « sangs impurs » (une commission est créée pour emprisonner des nés-Moldus capturés par des gangs de Rafleurs). La peur et la pression est à son comble dans la communauté, les ennemis sont fichés et recherchés, des récompenses sont promises pour les captures, la résistance est sévèrement punie.

De son côté, Harry Potter choisit de lutter. Il reçoit le soutien de ses amis Ron Weasley et Hermione Granger, qui l’accompagnent dans sa course. Sa dernière année passée au côté de Dumbledore lui a appris que ce qui rend Voldemort intouchable est la division de son âme en sept parties devenus des Horcruxes. Deux ont déjà été trouvés et détruits (le journal de Jedusor et la bague de Gaunt), les autres restent à trouver. Harry, Ron et Hermione ne retournent pas à Poudlard pour leur dernière année d’étude et entament la longue et périlleuse quête pour retrouver les fragments d’âmes du Seigneur des Ténèbres. Pour cela, il leur faut vivre dans la clandestinité, la précarité et l’incertitude. Les durs jours, parfois monotones, sont ponctués par des disputes ou des passes d’armes, et même un départ temporaire de Ron. Du Terrier jusqu’à Poudlard, en passant par le ministère de la Magie, Godric's Hollow ou Gringotts, le trio cumule les échecs et les réussites mais finit par retrouver des Horcruxes (le médaillon de Serpentard et la coupe d’Helga Poufsouffle) qu’ils détruisent plus tard. Cette période se termine avec leur retour à Poudlard, le dernier Horcruxe s’y trouvant.


- La guerre / Bataille de Poudlard

Leur arrivée est retentissante, aussi bien du côté des élèves surexcités que du côté des trois Mangemorts en poste. Les Carrow sont maîtrisés rapidement tandis que Rogue prend la fuite. L’école prépare sa défense face à ses assaillants – les forces au complet de Voldemort lui-même présent – et assure une couverture suffisante à Harry pour qu’il ait le temps de mener sa mission jusqu’au bout. La coupe est détruite, le diadème de Rowena Serdaigle l’est à son tour, mais Nagini reste inaccessible. Entre temps, Harry assiste à l’assassinat morbide de Severus Rogue, dont les souvenirs éclairent Harry : l’assassinat de Dumbledore était devenu une phase fatale du plan, celle-ci a néanmoins sauvé Drago du déshonneur et protégé les élèves de Voldemort, Rogue fût quant à lui l’intermédiaire malencontreux entre Dumbledore et le trio, et surtout, Rogue a appris qu’une part d’âme de Voldemort résidait en Harry. Harry n’a d’autre choix que de se rendre et de se laisser tuer. Mais le sortilège de Voldemort détruit le fragment d’âme, Harry a été sauvé par la protection de sa mère. Le combat reprend donc, sans merci, et les Mangemorts tombent les uns après les autres, Nagini est décapitée par Neville Londubat, alors que Voldemort connait sa chute finale face à l’ennemi qu’il n’a jamais compris; l’amour, en grande partie.


- L'après-guerre

Dès le lendemain matin de la bataille de Poudlard, des décisions et des mesures sont prises pour rétablir la situation, jusqu’à prendre des décisions finales. Tout d’abord, les victimes du sortilège de l'Imperium sont libérées de son emprise, les Mangemorts tentant de fuir sont rattrapés et capturés, les innocents d’Azkaban sont libérés.

Au ministère, la commission d’enregistrement est démantelée. Sa directrice Dolores Ombrage est arrêtée, jugée et emprisonnée pour « crime contre les nés-Moldus ». Kingsley Shacklebolt est nommé ministre de la Magie, d’abord à titre provisoire, puis il le devient entièrement. Sous son administration, le ministère n’est plus corrompu comme il l’était avant. Hermione Granger travaille notamment dans les départements de la justice magique puis de contrôle et de régulation des créatures magiques, où elle fait passer des lois progressistes pour la considération des créatures. Azkaban n’utilise plus les Détraqueurs pour garder ses détenus, ce qui a pour conséquence d’ensoleiller la vie dans le pays et dans le monde des Moldus.

A Poudlard, Minerva McGonagall devient directrice. Severus Rogue, qui fut innocenté, a son portrait accroché au mur avec les autres directeurs.


- La guerre / Lourd tribut

Le bilan du nombre de victimes n’est pas connu avec exactitude. Les morts se comptent par centaines, peut-être par milliers.

* Les principaux sont les ennemis des Mangemorts, c’est-à-dire les nés-Moldus, les Moldus et les traîtres à leur sang.

* Le nombre de Moldus ayant perdu la vie dans ce conflit est inconnu, on ignore la proportion qu’il a pris dans leur monde, mais il est certain que des actes ont conduit à des morts (le premier étant la destruction du pont de Brockdale).

* Il faut aussi compter les morts non-officielles et qui sont indirectement liées à la guerre : ce sont Cedric Diggory, Broderick Moroz, Sirius Black et Igor Karkarofff. Les pertes se comptent chez les plus fervents opposants de Voldemort : Amelia Bones (été 1996), Emmeline Vance (1996), Albus Dumbledore (juin 1997), Charity Burbage (juillet 1997), Alastor Maugrey (juillet 1997) et Rufus Scrimgeour (1er août 1997).

* Des innocents comme Florian Fortarôme, une famille allemande, d'un gobelin ainsi que Gregorovitch et Bathilda Tourdesac y laissent leur vie, victimes de Voldemort. Les Rafleurs sont également responsables de morts qui ne sont pas rapportées, comme celles de Ted Tonks, de Dirk Cresswell ou de Gornuk.

* Le bilan de la bataille de Poudlard, malgré son importance et sa dimension, ne s’élève pas à plus d’une cinquantaine de morts, surtout du côté de l’Ordre du Phénix, les Mangemorts semblant être plus blessés que tués. Mais les morts sont celles de combattants importants :

Vincent Crabbe, Fred Weasley, Remus Lupin, Nymphadora Tonks, Colin Crivey, Severus Rogue, Nagini, Bellatrix Lestrange et Tom Jedusor. Notons également les morts de la mère d'Hannah Abbot (retrouvée morte en 1996), du jeune Montgomery (mordu par un loup-garou), de Gibbon (ayant reçu un sortilège de son allié), de Hedwige (malheureuse victime d’un sort qui ne lui était pas destiné), de Peter Pettigrow (dont le repenti lui valu une mort tortueuse) et de Dobby (tué par Bellatrix Lestrange).

Voir le profil de l'utilisateur


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Descendants des grandes familles sorcières
» Les Grandes Citations
» Les dommages des guerres sur l'environnement
» les grandes navigatrices
» guerres-miniatures.com

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: Comptoir d'accueil :: Documentation :: Contexte :: Grande-Bretagne-


Sauter vers:  
Sept. 2006
1ère partie

Plan du forum