Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Coeur du Londres sorcier :: Le festin & la fête
Partagez | 


profil +
Message
Lorsque les lumières s'assombrissent    Sam 15 Déc - 15:52


Lorsque les lumières s'assombrissent



Eden passa la porte de cette maison qui lui semblait bien peu recommandable après quelques secondes d'hésitation. A peine elle fut à l'intérieur le volume extravagant de la musique l'assomma. Elle jeta un regard rapide autour d'elle avant d'apercevoir la personne qu'elle cherchait. Allen Martin, ancien Serpentard de Poudlard, plus vieux qu'Eden de quelques années et avec lequel elle avait eu l'occasion de se lier d'amitié. Elle avait été très étonnée qu'il l'invite à sa fête puisqu'ils n'avaient pas été en contacts depuis des années. Mais elle s'était dit qu'une fête de temps en temps ne lui ferait pas de mal, après tout elle n'avait que 25 ans. Elle sourit au jeune homme qui n'avait pas changé d'un cheveux qui la salua en retour avant de se re-concentrer sur la blonde avec laquelle il parlait. Eden secoua la tête avant de chercher un endroit où laisser son manteau bien trop cher pour qu'on lui renverse quoi que ce soit dessus. Une fois son précieux manteau déposé, elle lissa sa jupe en jean, arrangea son haut à strass argentés et décida de se lancer dans la fête. Elle attrapa rapidement un mélange douteux de whisky pur-feu avec une substance non identifiable et se dirigea vers un canapé vide. Elle ne connaissait personne, reconnaissant certains anciens de Poudlard mais n'ayant aucun lien avec personne, elle sirotait son verre, assez imbuvable, en observant les invités d'un air hautain. Ce n'est que lorsque le couple qui s'embrassait à côté d'elle commença à devenir un peu trop envahissant qu'elle décida de quitter son canapé. En si dirigeant vers le balcon pour aller fumer une cigarette elle remarqua enfin un visage connu. Evan Jones qui parlait avec trois filles, qui paraissaient plutôt superficielles. Ils s'étaient connus à la fête du Nouvel An du Ministère et depuis ils étaient restés en contact. Elle se dirigea vers le quatuor, une cigarette allumée entre les doigts même si elle était en intérieur. Une fois devant Evan elle offrit un regard parfait de peste aux filles en un mouvement de cheveux typique de la Taylor.

- Jones pourquoi je ne suis pas étonnée de te voir dans ce genre d'évènement, lâcha-t-elle, un sourire moqueur aux lèvres. Avec une Bièreaubeurre dans les mains. Prévisible.

Et elle regarda une nouvelle fois les filles avec supériorité tout en crachant sa fumée sur elles, voulant leur faire comprendre qu'elles n'étaient pas désirées. Elles se retirèrent à contre coeur non sans sourire une dernière fois à Evan.


Eden Taylor & Evan Jones

Codage par Laxy Dunbar



The taste of the truth
The perfume of the lie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t408-eden-taylor-la-voix-de-la-verite http://www.magicneverdies-rpg.com/t379-chemin-de-traverse-voliere-de-eden-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/f91-cave-d-e-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/t328-eden-taylor


profil +
Message
Re: Lorsque les lumières s'assombrissent    Dim 16 Déc - 23:20


Lorsque les lumières s'assombrissent
Avec Eden Taylor

Il faisait froid en ce début de février, le verglas recouvrait le dehors. À l'intérieur de l'appartement dans lequel je me trouvais, c'était pas la même. L'alcool coulait à flot alors que la soirée était bien entamée et l'amas de corps indistincts qui emplissaient le séjour provoquait une chaleur étouffante. Lorsqu'on sortait sur le balcon le souffle glaçant du vent nous apaisait plus qu'il ne nous indisposait. Dure réalité des fêtes hivernales.

On avait finit là avec un pote, en ayant entendu parler quelques jours auparavant. C'était plutôt sympa et on buvait à l’œil. D'autant plus que je me trouvais rapidement entouré par de charmantes sorcières, plutôt mignonnes mais assez fades. Elles avaient rien de captivant mais deviendraient des distractions convenables pour la nuit. Surtout que j'avais l'embarras du choix.

Une autre demoiselle avança jusqu'à nous, s'arrangeant pour que mes prétendantes nous quittent et laissent seuls. Ses grands airs inimitables et son visage éternellement hautain ne trompaient personne. Eden Taylor, journaliste que j'avais rencontrée au nouvel an, se tenait devant moi et m'apostropha :

" - Jones pourquoi je ne suis pas étonnée de te voir dans ce genre d’événement Avec une Bièreaubeurre dans les mains. Prévisible.

Je ricanais en l'observant. C'était bien mal me connaître que faire pareille hypothèse. Elle me faisait plus sage que je ne l'étais, si on pouvait se permettre de me dire un temps soit peu sage.

- Une bièreaubeurre ? Tu me prend pour qui. C'est de l'hydromel, rien de moins !

Mêlant le geste à la parole je portais le verre à mes lèvres pour en boire une grande lampée, le lui tendant en suite afin de la laisser goûter. Fallait pas qu'elle le finisse mais ça tuerait personne qu'elle y trempe les lèvres. Au pire on pourrait toujours se resservir.

- On peut savoir pourquoi t'as fait fuir ma cour ? "

C'était une remarque plus qu'un réel reproche, même si ça ne m'aurait pas dérangé qu'elle la rejoigne plutôt que la divise. C'était toujours pratique d'avoir quelques jeunes femmes qui ne demandaient que moi sous la main. Après le départ de la Taylor je devrais m'affairer à en retrouver d'autres maintenant. Sauf si c'était elle, ma cible de la soirée.



Vive le soleil et les nanas.

Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Lorsque les lumières s'assombrissent    Mar 18 Déc - 19:55


Lorsque les lumières s'assombrissent



Le jeune homme ricana à la remarque de la Taylor.

- Une bièreaubeurre ? s'exclama-t-il. Tu me prend pour qui. C'est de l'hydromel, rien de moins !

Et sur ces mots il bu une gorgée de son verra avant de le tendre à Eden. La brune l'attrapa et en bu le contenu à son tour. L'alcool descendit brûlant dans sa gorge et se mêla au premier verre qu'elle avait déjà ingurgité. Elle savait que la sobriété de la grande Taylor n'allait pas tarder à s'effondrer, et avec elle son intégrité. Elle rendit le verre au sorcier.

- On peut savoir pourquoi t'as fait fuir ma cour ? reprit alors Evan, pas vraiment sur un ton de reproche.

Eden haussa les épaules, elle savait que son ami ne lui reprochait rien et même si c'était le cas elle s'en souciait bien peu.

- Ces filles n'avaient aucun intérêt, et quand je dis aucun je parle aussi de leur aspect physique, dit la sorcière en jetant un coup d'oeil au trio qui s'était déjà trouvé une nouvelle prise. Ça ne te ressemble pas de te contenter de ce genre de fille. Tu peux viser plus haut.

Par son discours, on aurait pu croire qu'elle parlait d'elle-même mais Eden ne connaissait que trop bien les hommes comme Evan et ils ne l'intéressaient pas. Même si elle devait avouer que le jeune homme avait quelque chose de plus que le cliché qu'il paraissait.

- Puis un peu de challenge c'est quand même mieux non ?

C'était bien sûr une question réthorique et elle n'allait pas attendre la réponse du brun pour lui trouver un réel challenge. Elle reprit le verre des mains de son camarade et regarda autour d'elle tout en prenant une gorgée de plus. Ses lèvres pulpeuses s'étendirent en un sourire mesquin lorsque ses yeux s'arrêtèrent sur une petite sorcière blonde qui semblait seule et perdue. Ce n'était vraiment pas le genre de fille qu'on s'attendait de croiser dans ce genre de fêtes.

- Ce genre de challenge par exemple, annonça la brune en indiquant la fille.


Eden Taylor & Evan Jones

Codage par Laxy Dunbar



The taste of the truth
The perfume of the lie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t408-eden-taylor-la-voix-de-la-verite http://www.magicneverdies-rpg.com/t379-chemin-de-traverse-voliere-de-eden-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/f91-cave-d-e-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/t328-eden-taylor


profil +
Message
Re: Lorsque les lumières s'assombrissent    Ven 28 Déc - 22:31


Lorsque les lumières s'assombrissent
Avec Eden Taylor

Pour toute réponse, Eden haussa les épaules. Enfin, dans un premier temps. Après ça elle se mit à débiter tout un tas de bêtises sans même s'en rendre compte. Vraiment ? Elle était sérieuse ? C'était à croire qu'elle faisait exprès de raconter n'importe quoi, mais j'avais pas l'impression que ce soit une blague.

" - Ces filles n'avaient aucun intérêt, et quand je dis aucun je parle aussi de leur aspect physique. Ça ne te ressemble pas de te contenter de ce genre de fille. Tu peux viser plus haut.

Pourtant, c'était exactement moi que de me contenter de peu, ce je pouvais avoir, sans trop me prendre la tête. Certes, je prenais toujours la meilleure option qui se présentait à moi (ce qui était souvent ce qu'il y avait de mieux tout court), mais je savais faire avec moins bien s'il fallait.

- Puis un peu de challenge c'est quand même mieux non ?

- Tu parles.

Je détestais ça. Devoir faire des efforts, séduire assidûment, j'avais pas le temps pour ça. Si je savais que j'allais rien obtenir ou devoir trop m'investir, je préférais me trouver une nouvelle proie. Personne méritait que je m'acharne et me donne trop de mal, surtout pas avec toutes les sorcières qui s'offraient à moi pour un simple sourire.

- Ce genre de challenge par exemple ;

Elle me montrait une fille, plutôt jolie mais qui paraissait tellement prude. J'allais pas m'amuser à la décoincer. Y en avait peut-être d'autres que ça divertissaient de jouer un peu avec ce genre de nanas mais c'était pas mon cas. Elle valait pas le coup que je la sorte de son gentil petit confort frigide.

- Bah vas-y, je t'en pris. Si elle te plaît t'as qu'à t'y coller.

Je pensais pas qu'elle relève le challenge, même si j'aurais trouvé ça très drôle. Deux sorcières ensembles ça me dérangeait pas du tout du tout - si elles étaient mignonnes. Pas comme deux hommes mais c'était un autre sujet. Un sourire carnassier étira mes lèvres.

- Et tu me préviens si vous partez ensembles, hein. je veux en être. "



Vive le soleil et les nanas.

Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Lorsque les lumières s'assombrissent    Dim 6 Jan - 17:53


Lorsque les lumières s'assombrissent



Evan grimaça presque en entendant les paroles de Eden.

- Bah vas-y, je t'en pris. Si elle te plaît t'as qu'à t'y coller, répondit-il avec détachement. - Et tu me préviens si vous partez ensembles, hein. je veux en être.

La Taylor roula des yeux et tira la langue. Evan était exaspérant. Elle aurait adoré le voir échouer avec cette fille qui tout bien réfléchis semblait plutôt insipide.

- Je t'ai donc surestimé, lança la brunette. J'aurais du te laisser avec tes deux pimbêches alors.

Elle aurait presque pu en être vexée mais elle restait tout de même Eden Taylor. Et ce jeune homme n'était pas réellement important à ses yeux. Il était seulement une rencontre faite dans un moment de crise, quand sa vie vacillait le long d'un fil trop fin pour pouvoir y marcher en talons aiguilles. Du couple l'oeil elle remarqua un jeune homme brun à la mâchoire très carrée. Après un instant de doute mêlé à de la peur, peur qu'il s'agisse de James, elle sourit.

- Et tu devrais savoir que je préfère ce genre de personne, continua-t-elle en montrant d'un geste de tête le garçon en question.

Elle chercha alors une nouvelle fois le verre de Evan mais une fois dans se doigts elle réalisa qu'il était vide. Levant les yeux vers son interlocuteur elle dit :

- Vu que j'ai fait fuir tes chances de ne pas rentrer seul ce soir laisse moi te prendre un autre verre.

Et sans attendre sa réponse elle le prit par le bras et le traina vers le bar seulement à quelques pas de là où ils se tenaient précédemment. Elle attrapa deux verres et les remplis d'hydromel une nouvelle fois. C'était sûrement ce qu'il y avait de plus fort sur cette table et Eden n'avait aucune envie de rester sobre dans ce genre de soirée.

- Mais dis-moi plutôt Evan, commença la Taylor après lui avoir tendu son verre, qu'est-ce que tu fais ici ? Tu connais Allen ? Vous êtes de la même promotion non ?


Eden Taylor & Evan Jones

Codage par Laxy Dunbar



The taste of the truth
The perfume of the lie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t408-eden-taylor-la-voix-de-la-verite http://www.magicneverdies-rpg.com/t379-chemin-de-traverse-voliere-de-eden-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/f91-cave-d-e-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/t328-eden-taylor


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorsque ton passé t'appelle, ne répond pas. Il n'a rien de nouveau à te dire > Aidy ♥︎
» L’on hait avec excès lorsque l’on hait un frère.
» " Féeries de lumières de l'Avant-NOËL "
» peinture !!! ( Elf )
» Lorsque Brook bulle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Coeur du Londres sorcier :: Le festin & la fête
-


Sauter vers:  
2ème partie de Juin 2006

Plan des quartiers