Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Angleterre - Chemin de Traverse :: Artère principale
Partagez


profil +
Sorcier de sang-pur / Legilimens - Occlumens

Disponibilité RP : Limitée
Parchemins : 942
DC : Evan Jones - Gemma Landre
Niveau : Confirmé
Son âge : 25 ans
Nationalité : Britannique
Baguette : Bois d'aubépine - coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Permis de transplanage : Non
Activité : Journaliste à la Gazette
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Poudlard - Option #1 : Divination
Poudlard - Option #2 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Matière préférée : Astronomie
Avatar : Adélaïde Kane
Crédit(s) : Pas trouvé oups
Message
Doux remous du passé   Doux remous du passé EmptyLun 17 Déc - 3:18




Doux remous du passé


Avec William Pierce

La jeune femme tapotait sa plume sur le bord de son bureau avec nervosité, provoquant un claquement irrégulier et désagréable. Il résonnait dans le creux de sa tige pour ne ressortir que plus sourd encore. L'instrument improvisé qui produisait ce son sinistre avait une tout autre fonction que celle de percussion, étant censé lui permettre de rédiger ses articles pour le journal qui publiait ses écrits, ce qui la mettait bien peu à son aise. Elle se montrait incapable de produire la moindre ligne, n'était pas inspirée par un seul des sujets qu'elle voulait traiter.

Elle replaça l'une des mèches brunes qui s'étaient échappée de son chignon, amas de cheveux entremêlés, derrière son oreille en fronçant les sourcils, ultime effort de concentration. Son esprit réfractaire jouait contre elle puisqu'il refusait de coopérer en lui livrant quelques pistes qui la délivrerait de ce syndrome tétanisant de la page blanche. Son inactivité la terrait dans cette boucle d'inefficacité, elle se tenait ainsi depuis, qu'en savait-elle, peut-être une demi-heure.

Dans le grincement de son fauteuil elle se leva, s'approchant de son unique fenêtre qui donnait toute vue sur la rue, quelques étages plus bas. À travers le carreau épais et troublé par la saleté on apercevait les passants bigarrés, tâches souillées qui agitaient la ville d'une vivace frénésie. Une masse humaine considérable se mouvait entre les murs sombres des grandes avenues et chemins étroits. Insectes grouillants, ils proliféraient, envahissant l'espace. Une ombre ne mourrait que pour en voir naître une autre. Chaque corps laissait place au suivant, un peu plus semblable, un peu plus différent, une corpulence inexacte pour de mêmes mouvements.  Ils se heurtaient pour se confondre, leurs pas foulaient les pavés, leurs épaules frôlaient la pierre des bâtiments.

Son ongle frappa le vitrail lorsqu'elle posa quelques doigts égarés sur celui-ci, mouvement né d'une volonté de passer au travers de la façade, effectué pourtant sans conviction. Il lui aurait plu de se fondre à la foule pour n'être qu'une énième entité de cette grasse populace. Muette, elle aurait avancé d'un pas pressé, survolé les affiches placardées ici et là, balayé de ses souliers usés les prospectus échoués, se serait évanouie dans cette nuée de papiers et de petites personnes. Ces gens étaient comme ces annonces qui ne cessaient de les border : innombrables et pareils, se muant en d'autres suivant les saisons et les modes pour rester inchangés, dissimulant la pauvreté de leur fond derrière un paraître redoré.

Se détachant d'une contemplation amère, elle décida de sortir, enfilant ses chaussures à la hâte. Le dehors éveillerait son esprit qui se trouvait renfermé en intérieur. Quittant prestement son studio, elle descendit dans l'Allée des Embrumes qu'elle traversa sans ralentir le pas. Elle ne savait où elle allait mais avançait à vive allure dans les allées londoniennes. Bien vite elle se trouva sur le Chemin de Traverse à se frayer un chemin à travers la populace bien trop dense. Jusqu'alors elle était parvenue à ne heurter personne, mais un sorcier la bouscula. Elle s'apprêta à s'excuser - qu'importe qu'elle ne soit pas la responsable - lorsqu'elle aperçut le visage du jeune homme. Ses mots restèrent bloqué dans le fond de sa gorge jusqu'à ce qu'elle parvienne à n'en émettre qu'un seul. C'était tout ce dont elle était capable à travers son étonnement, teinté d'une certaine frayeur.

" - Will ? "


Par Héra Greengrass




Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://www.magicneverdies-rpg.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Sorcier né-moldu / Animagus

Disponibilité RP : Free
Parchemins : 33
DC : Céleste Grym
Niveau : Débutant
Son âge : 27 ans
Nationalité : Anglaise
Origines : Anglaises
Baguette : Bois de Cyprès - cœur en moustache de troll
Permis de transplanage : Non
Activité : Ministère (département de la Justice Magique / biens moldus détournés)
Patronus : Berger Allemand
Epouvantard : Une loutre démoniaque
Poudlard - Option #1 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Option #2 : Etude des moldus
Poudlard - Matière préférée : Sortilèges
Poudlard - Matière détestée : Vol sur balai
Avatar : Sam "mes fosettes font fondre tout le monde" Claflin
Crédit(s) : Avatar : Dandelion
Message
Re: Doux remous du passé   Doux remous du passé EmptyLun 17 Déc - 23:15

Doux remous du passéDans ce genre de moments, on aimerait tous être des monstres d'éloquence. Trouver les bons mots, la force de sourire et les bons gestes aussi. On aimerait tous, mais on y arrive jamais. Tout simplement parce que y a rien à dire, dans ce genre de moments.

- Merci beaucoup.

William adressa un sourire éclatant digne des plus grands princes charmants de tous les plus grands contes de fées à la boulangère et quitta l'endroit. Il savait qu'il faisait son petit effet auprès de la demoiselle, ça l'amusait beaucoup. Il avait été un brin séducteur à Poudlard, moins après la guerre. Il s'était calmé, assagi. Les vieilles habitudes lui menaient pourtant la vie dure et il trouvait rassurant de plaire encore. Après tout, la trentaine approchait. Ça lui faisait un peu peur, moins que certaines choses cependant. Sauf qu'il n'en parlait à personne.

Parce qu'il avait honte.

Il quitta donc cette délicieuse boulangerie, des croissants en main et le sourire aux lèvres. Il était plutôt de bonne humeur. À vrai dire il lui en fallait peu. Un peu de soleil, une boulangère qui rougit et une Amanda pas trop insupportable. Bon elle l'avait tout de même forcé à acheter des croissants mais ce n'était pas si dramatique comparé aux autres jours. Elle n'arrêtait pas de lui faire des propositions pour le mariage en ce moment, ça le faisait chier. Il ne savait jamais quoi lui dire. Il se contentait alors de réponses vagues comme des "ah oui" des "oh, sympa" des "pourquoi pas" et autres bidules dans le genre. En même temps, il avait d'autres choses à penser en ce moment.

Comme...

Comme...

Ben si comme...

Son groupe ! Évidemment son groupe ! Ça lui prenait un temps fou. Des fois, des londoniens le reconnaissaient dans la rue et il en était plutôt content.

Bon, c'était arrivé une fois. Mais tous les plus grands ont commencé par là un jour.

Enfin bref, tout ça pour dire qu'il se fichait pas mal de la couleur des serviettes pour son foutue mariage, ou de la taille des verres, ou des fleurs qu'il y auraient. Il s'en foutait même complètement. Alors oui, William était de bonne humeur, parce que pour une fois, Amanda ne l'avait pas gonflée avec ses conneries de mariage.

Il était de bonne humeur mais préoccupé par toutes ses pensées et par le sourire de la boulangère. Après avoir empêché Rocky de manger les croissants d'Amanda pour la sixième fois, il s'engagea dans l'allée principale du chemin de Traverse et percuta une sorcière. Il allait s'excuser, mais il comprit.

C'était elle.

Elle.

Elle, qu'il avait mis tant de temps à oublier, qu'il n'avait pas encore oublié d'ailleurs. Elle qu'il s'efforçait d'ignorer, de chasser de ses pensées.

Elle.

Oui, il aurait voulu sourire comme il avait sourit à la boulangère. Il aurait aimé faire ça. Il aurait aimé engagé la conversation comme si de rien n'était. Comme si son cœur n'était pas encore brisé par son passage et que le simple fait de la voir lui donnait des envies aussi contradictoires qu'improbables. Ça avait toujours été comme ça.

Ça faisait mal.

Il détestait avoir mal.

Malheureusement pour lui, Rocky se jeta sur la sorcière comme s'il venait de retrouver une parente proche et rompu cette étrange bulle dans laquelle ils s'étaient enfermés.

Rocky.

Ce traître.

- Héra.

Il prononça son prénom, solennellement. Le visage presque fermé. C'était plus fort que lui, il avait Malefoy en tête lorsqu'il la regardait.

Malefoy.

Ce rat.

Il avait presque envie de battre en retraite, de faire comme si rien ne s'était passé et de retourner à sa vie chiante et à ses sets de tables mauves ou violets alors que putain, y a aucune différence non ? Ou bien de simuler un malaise, un infarctus, un cancer fulgurant, n'importe quoi qui aurait pu le tirer de là.

Mais en même temps...

Ça faisait si longtemps.

- T'as l'air... en forme.

Et toujours aussi incroyablement belle, bon sang. Même si elle ne savait définitivement pas faire un chignon sans le ruiner, ou bien comment démêler ses cheveux avant de faire ce fameux chignon.

Ne pas penser à ses cheveux.

Ça l'aurait fait sourire si la situation n'était pas si déroutante.
©️ 2981 12289 0

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1016-william-pierce-cracher-dans-loeil-du-diable


profil +
Sorcier de sang-pur / Legilimens - Occlumens

Disponibilité RP : Limitée
Parchemins : 942
DC : Evan Jones - Gemma Landre
Niveau : Confirmé
Son âge : 25 ans
Nationalité : Britannique
Baguette : Bois d'aubépine - coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Permis de transplanage : Non
Activité : Journaliste à la Gazette
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Poudlard - Option #1 : Divination
Poudlard - Option #2 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Matière préférée : Astronomie
Avatar : Adélaïde Kane
Crédit(s) : Pas trouvé oups
Message
Re: Doux remous du passé   Doux remous du passé EmptyMar 18 Déc - 2:49




Doux remous du passé


Avec William Pierce

C'était toujours William, son William, celui avec lequel elle avait passé deux ans de sa vie. Le seul homme a avoir vraiment compté si on exceptait son père. Les quelques aventures qu'elle avait pu avoir avant et après lui n'avait jamais été comparables à leur relation. Elle n'avait plus rien connu de semblable. Personne n'avait réussit à la convaincre de s'engager. Personne sauf lui qui était parvenu à l'en persuader sans effort. La sorcière avait trouvé chez son amant ce dont elle avait eu besoin. Elle n'avait su résister au charme lumineux du blondinet.

Les souvenirs affluèrent. Ensembles, ils avaient été biens. Pourquoi avait-elle laissé leur liaison s'avorter ? Elle avait été stupide de pousser William à s'éloigner, de l'avoir même repoussé. La rupture n'avait pas été douloureuse mais ce n'est pas pour autant qu'elle avait cessé de tenir à lui. Une âcre mélancolie de leurs moments passés la gagnait de temps à autres. Il lui manquait encore, en un sens.

Elle se perdit dans son regard brun pour le juger, y retrouvant cet éclat qu'elle connaissait et qui pourtant semblait avoir changé. Plus d'un an déjà qu'ils s'étaient quittés. Depuis elle avait eu l'impression de vivre une existence entière et son cœur se serra à l'idée qu'il en ait été de même pour lui sans qu'elle n'en ait fait partie.

Dissimulant au mieux sa peine elle se pencha vers le chien joyeux qui s'approchait d'elle, souriant, en prenant sa tête entre ses deux mains. Lui était toujours là, fidèle compagnon constant.

" - Salut toi, lui murmura-t-elle, touchée par sa joie excessive.

Restant à terre, elle observa le musicien réagir à son tour. Il resta froid, le visage fermé et elle lui trouva les traits durs, bien différent de celui qu'elle connaissait. Ce constat lui fit mal plus qu'il ne l'aurait dû.

- Héra. 

Elle ne sut que répondre. William, encore ? Elle préféra se taire.

- T'as l'air... en forme.

Ce fut le moment pour elle de se relever afin de poursuivre la discussion convenablement. Elle pallierait le manque évident de chaleur du Pierce par ses rictus et sa gentillesse. Mieux valait faire comme si de rien était, s'imaginer qu'ils étaient de vieux amis.

- Je vais bien, si c'est ce que tu sous-entend, merci. Et toi ?

Elle ne put dissimuler une légère lassitude quant à sa prochaine question.

- Et comment se porte Amanda ?

William ou pas, elle ne l'avait jamais appréciée. Elle était sans saveur, insipide, une personne lisse dans un monde particulier qui l'était tout autant. Leur dernière rencontre lui avait laissé paraître une personne fade qui n'avait su que prendre les compliments et discuter mariages. Lorsqu'elle se remémora de ses dires, Héra s'exclama :

- Mais d'ailleurs, elle m'avait dit que vous attendriez l'été pour vous marier. Je n'ai jamais pu te féliciter pour vos fiançailles. N'est-il pas trop tard ou est-ce que je dois vous souhaiter tous mes vœux de bonheur ? "

Enthousiasme feint et non moins convainquant, elle se renseignait comme elle pouvait sur leur situation. Elle faisait tous les efforts possibles pour qu'aucune peine ou reproche ne transparaisse dans sa voix.


Par Héra Greengrass



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://www.magicneverdies-rpg.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Sorcier né-moldu / Animagus

Disponibilité RP : Free
Parchemins : 33
DC : Céleste Grym
Niveau : Débutant
Son âge : 27 ans
Nationalité : Anglaise
Origines : Anglaises
Baguette : Bois de Cyprès - cœur en moustache de troll
Permis de transplanage : Non
Activité : Ministère (département de la Justice Magique / biens moldus détournés)
Patronus : Berger Allemand
Epouvantard : Une loutre démoniaque
Poudlard - Option #1 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Option #2 : Etude des moldus
Poudlard - Matière préférée : Sortilèges
Poudlard - Matière détestée : Vol sur balai
Avatar : Sam "mes fosettes font fondre tout le monde" Claflin
Crédit(s) : Avatar : Dandelion
Message
Re: Doux remous du passé   Doux remous du passé EmptyLun 24 Déc - 16:01

Doux remous du passéIls n'étaient PAS de vieux amis.

Et William n'avait jamais su faire semblant. C'était trop dur de lui demander de sourire, de caler quelques petites blagues nulles par-ci par-là en espérant que cette entrevue se passe bien. Il ne savait pas faire semblant. Ça avait toujours été le cas, ça ne changerait jamais. Alors non, il n'allait pas paisiblement discuter de Malefoy et d'Amanda en faisant semblant de trouver ça super cool. Ce n'était pas cool. C'était le drame de sa vie.

- Me souhaiter tous tes vœux de bonheur...

Il avait grogné cette phrase entre ses dents, assez bas pour qu'Héra ne l'entende pas, du moins il l'espérait. Il n'avait pas pu s'en empêcher. Il voyait difficilement comment il aurait pu être heureux dans une vie où il faisait constamment semblant.

Il n'était pas elle.

- Ouais enfin, ouais, je vais bien. Et Amanda aussi. On se marie dans deux semaines.


Ahah...

- Et toi Malefoy ? Ça va ?

Si elle parvenait plutôt bien à cacher son amertume, ce n'était pas le cas de Will, qui se balançait d'un pied sur l'autre en bouillonnant de l'intérieur. Il avait craché ces mots comme s'ils étaient des pierres qui reposaient au fond de sa gorge depuis trop longtemps et qui avaient du mal à sortir. Rien de très naturel donc. Il estimait qu'on ne pouvait pas lui en vouloir, peu avaient la force de parler du compagnon de leur ex avec leur ex.

Du moins il se l'imaginait.

William laissa échapper un lourd soupir, laissant retomber ses épaules au passage. Il n'avait même pas remarqué à quel point il était coincé, bloqué depuis qu'il l'avait croisé. Cette situation c'était... étrange. Perturbant. Il ne s'était pas préparé à ça. Il ne savait pas vraiment s'il aurait pu. Il ne savait pas non plus s'il était tout de même heureux de la voir ou s'il aurait préféré ne plus jamais la croiser. C'était sans doute un peu des deux. Il passa la main dans ses cheveux, tirant à la base, comme si ça pouvait l'aider à prendre une décision.

- On... bouge ?

Oui, peut-être qu'il fallait avancer. Depuis quelques minutes, ils restaient plantés là comme deux imbéciles à se regarder dans le blanc des yeux pendant que les autres continuaient d'avancer. Rocky revint près de lui, décidant finalement que William n'était pas de si mauvaise compagnie. Le blondinet osa un sourire, toujours un peu crispé.

Si, malgré tout ça, il était heureux de la revoir.
©️ 2981 12289 0

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1016-william-pierce-cracher-dans-loeil-du-diable


profil +
Sorcier de sang-pur / Legilimens - Occlumens

Disponibilité RP : Limitée
Parchemins : 942
DC : Evan Jones - Gemma Landre
Niveau : Confirmé
Son âge : 25 ans
Nationalité : Britannique
Baguette : Bois d'aubépine - coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Permis de transplanage : Non
Activité : Journaliste à la Gazette
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Poudlard - Option #1 : Divination
Poudlard - Option #2 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Matière préférée : Astronomie
Avatar : Adélaïde Kane
Crédit(s) : Pas trouvé oups
Message
Re: Doux remous du passé   Doux remous du passé EmptyMer 26 Déc - 3:40




Doux remous du passé


Avec William Pierce

William marmonna sans émettre un mot intelligible, poursuivant comme si de rien n'était. La sorcière ne lui demanda pas de répéter, bien peu à son aise malgré les allures assurées qu'elle se donnait.

" - Ouais enfin, ouais, je vais bien. Et Amanda aussi. On se marie dans deux semaines. 

C'était court. Extrêmement court. Elle savait depuis plus d'un an que cet instant arriverait, ne s'en était jamais trop préoccupé, et pourtant elle s'alarmait lorsque tout se précipitait. Qu'ils se soient déjà unis l'aurait rassurée. Ainsi elle aurait pu accepter une situation stable et définitive. Là, tout tenait encore en un équilibre précaire qui pouvait basculer au moindre souffle d'inattendu.

- La date fatidique approche.

Elle en parlait comme d'une tragédie, inévitable et désastreuse. Un présage auquel ils ne pourraient échapper et qu'ils devraient tous subir. Pourtant le drame se teintait d'ironie lorsque les quiproquos s’insinuaient dans les pensées communes.

- Et toi Malefoy ? Ça va ? 

La brune resta muette un long instant. De quoi est-ce qu'il parlait ? Il n'allait tout de même pas lui reprocher son amitié avec le sang-pur sous prétexte qu'il n'avait jamais apprécié la caste à laquelle il appartenait ? Surtout pas en étant fiancé à la pédante Amanda.

- On... bouge ? 

- Oui, bien sûr.

Elle avait dû rester inactive trop longtemps pour qu'il ressente le besoin de la secouer. Se mettant en marche, elle reprit la parole.

- Je ne comprend pas pourquoi tu me parles de Drago. Je veux dire, j'ai d'autres amis plus anciens, et dont je t'ai déjà parlé. Comme Marly, Pansy ...

Se taisant brusquement, Héra comprit. La soirée où elle avait croisé Amanda, le jeu qu'ils avaient menés avec le blond, ce qu'ils lui avaient laisser penser. EVIDEMMENT qu'elle les avait pris au sérieux, EVIDEMMENT qu'elle l'avait répété à William et EVIDEMMENT que celui-là l'avait crûe. Ne sachant comment réagir, elle éclata d'un rire franc qu'elle peina à tasser.

- Oh non, mais je pensais que tu me connaissais mieux que ça ! Drago et moi, sérieusement ?

Elle ne parvenait à tuer son hilarité. C'était improbable, jamais elle n'aurait pensé que le Pierce aurait pu se laisser prendre.


Par Héra Greengrass



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://www.magicneverdies-rpg.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Sorcier né-moldu / Animagus

Disponibilité RP : Free
Parchemins : 33
DC : Céleste Grym
Niveau : Débutant
Son âge : 27 ans
Nationalité : Anglaise
Origines : Anglaises
Baguette : Bois de Cyprès - cœur en moustache de troll
Permis de transplanage : Non
Activité : Ministère (département de la Justice Magique / biens moldus détournés)
Patronus : Berger Allemand
Epouvantard : Une loutre démoniaque
Poudlard - Option #1 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Option #2 : Etude des moldus
Poudlard - Matière préférée : Sortilèges
Poudlard - Matière détestée : Vol sur balai
Avatar : Sam "mes fosettes font fondre tout le monde" Claflin
Crédit(s) : Avatar : Dandelion
Message
Re: Doux remous du passé   Doux remous du passé EmptyDim 6 Jan - 2:10

Doux remous du passéWilliam allait mieux depuis qu'il était de nouveau en mouvement. Au moins en marchant, il n'avait pas à éviter soigneusement le regard d'Héra. Il pouvait poser ses yeux sur toutes sortes d'endroits très différents. Le trottoir par exemple. Les autres passants. Les immeubles. Il pouvait même regarder droit devant lui, luxe qu'il ne pouvait pas se payer il y a dix secondes. En bref, il avait toutes sortes d'échappatoires pour éviter le regard d'Héra où se trouvait tous leurs souvenirs et tout le jugement qu'elle portait sur sa décision. Ou alors, c'était plutôt lui qui aurait aimé qu'elle juge sa décision. Qu'elle se jette à ses pieds en le suppliant de ne pas l'épouser. Malheureusement, sa réaction avait été bien loin de celle-ci et il devait s'en contenter. Péniblement, mais il devait s'en contenter.

- Euh... ouais.

Que dire de plus ? William était déjà loin d'avoir l'éloquence d'un homme politique pendant sa campagne électorale, alors dans des situation comme celle-là... que pouvait-il dire de mieux ?

"Oui, d'ailleurs on a choisi les sets de table. Tu veux les voir ?"
"Fatidique ?! Bénie tu veux dire ! Oh, comme je suis pressé d'épouser cette personne que je n'aime pas !"
"Tout à fait. J'espère que tu viendras, il y aura du gâteau."

Quant à sa remarque sur ce vieux serpent qui perd ses écailles de Malefoy... elle avait l'air de follement l'amuser. Enfin, pas au début. Au début elle paraissait simplement perdue, déroutée par sa question. Et puis elle lui avait sorti tout un tas de bêtises sur ses amis qu'elle connaissait depuis plus longtemps que lui comme Pansy ou Marly et...

Et elle ne couchait pas avec Pansy. Du moins pas à sa connaissance. C'était ça, qu'il voulait dire. CE type d'amis qu'il voulait évoquer.

Et puis une nouvelle fois, la situation avait changé et Héra s'était mise à rire. À rire sans aucune raison.

Sauf que lui, ça ne l'amusait pas. Pas du tout.

- On peut savoir pourquoi tu...

Elle lui expliqua, enfin non, elle ne lui expliqua pas. Elle glissa simplement une phrase entre deux éclats de rire qui le rendit encore plus perplexe.

Il la connaissait mieux que ça...

Mais...

Alors ça voulait dire que...

- J'en sais rien moi, je... vous étiez ensemble à la... Amanda m'a dit que...

William passa une main dans ses cheveux, tirant un peu à la base, un tic de nervosité. Il ne comprenait plus rien. Est-ce que sa fiancée lui aurait menti ? Il en doutait. Amanda avait de nombreux défauts, mais ce n'était pas une menteuse.

- Et puis j'en sais rien moi, vous étiez proches à l'époque et puis... c'est un Sang-Pur aussi et...

Une nouvelle fois, il passa une main dans ses cheveux. Son débat intérieur était visible, il n'avait jamais su cacher ses émotions et cette histoire avait toujours été un problème, du moins pour lui. Il était jaloux, trop jaloux, particulièrement du blondinet et de son sang si sorcier. Il savait qu'Héra n'était pas comme ça, c'était une évidence. Mais il n'avait jamais pu arrêter de penser qu'elle aurait été peut-être plus en confiance avec quelqu'un... qui lui ressemblait davantage.

- Tu peux m'expliquer, s'il te plait ?


Histoire qu'il tente de comprendre quelque chose.
©️ 2981 12289 0

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1016-william-pierce-cracher-dans-loeil-du-diable


profil +
Sorcier de sang-pur / Legilimens - Occlumens

Disponibilité RP : Limitée
Parchemins : 942
DC : Evan Jones - Gemma Landre
Niveau : Confirmé
Son âge : 25 ans
Nationalité : Britannique
Baguette : Bois d'aubépine - coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Permis de transplanage : Non
Activité : Journaliste à la Gazette
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Poudlard - Option #1 : Divination
Poudlard - Option #2 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Matière préférée : Astronomie
Avatar : Adélaïde Kane
Crédit(s) : Pas trouvé oups
Message
Re: Doux remous du passé   Doux remous du passé EmptyLun 7 Jan - 23:55




Doux remous du passé


Avec William Pierce

Le musicien semblait perdu, il ne comprenait pas ce qui était pourtant évident pour la jeune femme. Elle ne concevait pas qu'il ait pu s'y tromper. Comment ne pas voir clair ? Ça n'avait été qu'un jeu, aucun sérieux, ni lorsqu'ils avaient discuté avec Amanda, ni à aucun autre moment. Surtout pas lors de la discussion qu'ils avaient partagés après leur échange au feu de camps, sur l'île. Mais elle ne devait pas y penser.

" - J'en sais rien moi, je... vous étiez ensemble à la... Amanda m'a dit que…  Et puis j'en sais rien moi, vous étiez proches à l'époque et puis... c'est un Sang-Pur aussi et...

- Quel rapport ? Ça n'a pas la moindre importance.

Elle était outrée. De toute sa vie elle n'avait jamais privilégié une personne à une autre à cause de son sang. Ça lui avait toujours paru incongru. Peu importait la nature de ce qui inondait ses veines, ce n'était pas ce qui faisait un sorcier, un homme. Ça ne définissait ni sa nature, ni son esprit, ni ses actes.

- Tu peux m'expliquer, s'il te plait ? 

Ses accusations l'agaçaient, et ça ajouté à la tension provoquées par leurs retrouvailles, elle commençait à perdre patience. Ce n'était pas une raison pour le lui faire sentir et elle soupira avant de lui répondre. Observant le sol elle déplaça de son pieds un des journaux souillés qui jonchaient le sol.

- C'était pour rire. On était sorti, on voulait s'amuser, et si je me rappelle bien on avait déjà un peu bu. Rien d'autres.

Elle ne voyait qu'ajouter. De toutes manières elle ne voulait pas développer. Qu'aurait-elle pu en dire d'autre ? Elle n'allait pas lui raconter que Drago avait prit cette initiative afin de lui permettre de ne pas se montrer désespérément seule face à la fiancée se son ex petit-ami. Aussi peut-être pour la taquiner, mais elle était persuadée que ce n'était pas la raison principale qui l'avait poussée à agir.

- Et toi, comment tu expliques Amanda ? "

Elle voulut ravaler ses mots dès qu'ils eurent franchis la barrière de ses lèvres. Ne cachant pas le trouble qu'elle avait elle-même provoqué, elle faillit balbutier quelques excuses avant de se raviser. La réponse l'intéresserait.


Par Héra Greengrass



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://www.magicneverdies-rpg.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Sorcier né-moldu / Animagus

Disponibilité RP : Free
Parchemins : 33
DC : Céleste Grym
Niveau : Débutant
Son âge : 27 ans
Nationalité : Anglaise
Origines : Anglaises
Baguette : Bois de Cyprès - cœur en moustache de troll
Permis de transplanage : Non
Activité : Ministère (département de la Justice Magique / biens moldus détournés)
Patronus : Berger Allemand
Epouvantard : Une loutre démoniaque
Poudlard - Option #1 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Option #2 : Etude des moldus
Poudlard - Matière préférée : Sortilèges
Poudlard - Matière détestée : Vol sur balai
Avatar : Sam "mes fosettes font fondre tout le monde" Claflin
Crédit(s) : Avatar : Dandelion
Message
Re: Doux remous du passé   Doux remous du passé EmptyJeu 21 Fév - 18:18

Doux remous du passéOh, alors si c'était pour rire, il n'y avait rien de grave.

William avait envie de hurler. De se retourner et d'engueuler la première petite vieille ou le premier gamin qui le bousculerait. Il avait cru pendant tout ce temps quelque chose de complètement faux et avait en plus de ça insinué qu'Héra choisissait les hommes avec qui elle sortait en fonction de la pureté de leur sang. Mais pourtant, ça lui avait semblé tellement naturel. Il s'était dit que c'était dans la suite logique des choses, qu'il avait tourné la page alors qu'elle aussi l'avait fait. Que ce soit avec Malefoy n'était pas étonnant, ils étaient amis depuis des années. Sauf que lui n'avait jamais réellement tourné la page. Apparemment, elle non plus. Et ça remettait tout en question. Toute sa petite vie tranquillement ennuyante, son mariage avec Amanda et ses sentiments pour elle. Tout. Elle était libre, et lui n'était pas marié. Rien n'était encore terminé.

Sauf qu'il ne pouvait pas penser comme ça.

Leur séparation avait manqué de le briser. Il s'en était sorti grâce à Amanda, aussi nombreux soient ses défauts. Il ne pouvait pas se permettre de l'abandonner pour retrouver son ex qui s'était toujours refusée à s'ouvrir à lui. Oui, Amanda avait ses défauts, mais elle était honnête.

- Donc tu es...

Célibataire. Il ne pouvait pas vraiment le dire parce que ça reviendrait à briser toutes les promesses qu'il avait faite auparavant. Il n'avait pourtant pas pu s'empêcher de prononcer ce début de question, il l'avait voulu pourtant. Mais c'était plus fort que lui, il se demandait si elle avait quelqu'un dans sa vie. Heureusement, ce fut au tour d'Héra de poser sa question honteuse. Ainsi ça ne lui était pas complètement égal ? Intéressant. Même si son interrogation éveillait en lui davantage de colère que de curiosité.

- Comment j'explique Amanda ? Et bien c'est très simple. Figure toi que quitter la femme que j'aimais et qui ne ressentait pour moi que de la compassion m'a brisé le cœur. Curieux, pas vrai ? Amanda a été là pour moi quand personne d'autre ne l'était.

Il n'avait pas pu s'en empêcher. C'était brutal, surtout après tout ce temps. Mais il était trop spontané pour cacher sa rage, ses sentiments confus et sa tristesse encore sous-jacente. Il aurait pu s'excuser après ça, se confondre en paroles inutiles et prier pour obtenir son pardon. Mais il n'en avait pas envie. Il était fatigué de s'excuser pour des fautes qu'il n'avait pas commises.
©️ 2981 12289 0

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1016-william-pierce-cracher-dans-loeil-du-diable


profil +
Sorcier de sang-pur / Legilimens - Occlumens

Disponibilité RP : Limitée
Parchemins : 942
DC : Evan Jones - Gemma Landre
Niveau : Confirmé
Son âge : 25 ans
Nationalité : Britannique
Baguette : Bois d'aubépine - coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Permis de transplanage : Non
Activité : Journaliste à la Gazette
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Poudlard - Option #1 : Divination
Poudlard - Option #2 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Matière préférée : Astronomie
Avatar : Adélaïde Kane
Crédit(s) : Pas trouvé oups
Message
Re: Doux remous du passé   Doux remous du passé EmptyVen 22 Fév - 4:27




Doux remous du passé


Avec William Pierce

William avait toujours été cruellement sincère. Elle n'avait jamais su le lui reprocher, appréciant la franchise désarmante dont il faisait preuve et à laquelle elle n'avait été capable de s'accorder. La sorcière mentait tout autant que lui affrontait la vérité, elle fuyait là où il cherchait à se confronter à leur réalité. Le fait qu'ils soient avérés ne rendait pas ses mots moins durs et elle les accusa douloureusement.

" - Comment j'explique Amanda ? Et bien c'est très simple. Figure toi que quitter la femme que j'aimais et qui ne ressentait pour moi que de la compassion m'a brisé le cœur. Curieux, pas vrai ? Amanda a été là pour moi quand personne d'autre ne l'était. 

Il falsifiait leur passé en l'accordant à la vision amère qu'il en conservait. Un profond sentiment d'injustice s'empara d'Héra sans qu'elle puisse répliquer. Si elle n'avait jamais su l'aimer comme elle l'aurait dû, ce n'était pas pour autant qu'elle avait été avec lui pour la mauvaise raison qu'il avait citée. Cependant, loin de se révolter, elle culpabilisait. Elle était la mère d'une douleur qui ne s'était pas résorbée et qui l'affectait elle aussi.

Pour autant, elle n'oubliait pas. Elle n'était pas la seule coupable. Ce n'était pas elle qui avait mis fin à leur histoire, pas elle non plus qui l'avait trompé pendant elle ne savait combien de temps. En être consciente ne la faisait pas se sentir moins responsable, mais elle tenait à ne pas le négliger.

- Est-ce que ce sont des reproches ? Certains sont peut-être justifiés, mais tu en exagères d'autres. Parce que je doute qu'Amanda soit arrivée après moi. Quand je l'ai comprit je n'ai rien dit, je ne t'en ai pas voulu malgré la peine que ça a pu me faire. Et j'ai toujours été là pour toi. Qu'on soit en froid ou pas je ne t'ai jamais abandonné. C'est toi qui a fuis. Avec elle.

Son ton était calme et las. Elle avait eu mal, plus qu'elle le laissait supposer, et ne cacherait pas sa douleur derrière une haine dans laquelle s'oublier. Les incertitudes qu'il avait semées en elle la hantaient, d'autant plus qu'elle n'avait eu aucune autre réponse que celles qu'elle s'était trouvées.

- Je ne veux pas qu'on se dispute, reprit la journaliste après un soupir, ça n'aurait aucun intérêt. Mais … Quand tu seras prêt – et moins énervé que maintenant – ce serait bien qu'on ait la discussion qu'on a évité l'an dernier. Si tu en as envie, bien sûr. "

Elle ne savait pas trop ce qu'elle cherchait, si elle voulait se racheter ou comprendre pourquoi il avait agit ainsi. Les incohérences de leur relation et l'affection qu'elle continuait à avoir pour lui se bousculaient pour agiter ses pensées.


Par Héra Greengrass



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://www.magicneverdies-rpg.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Sorcier né-moldu / Animagus

Disponibilité RP : Free
Parchemins : 33
DC : Céleste Grym
Niveau : Débutant
Son âge : 27 ans
Nationalité : Anglaise
Origines : Anglaises
Baguette : Bois de Cyprès - cœur en moustache de troll
Permis de transplanage : Non
Activité : Ministère (département de la Justice Magique / biens moldus détournés)
Patronus : Berger Allemand
Epouvantard : Une loutre démoniaque
Poudlard - Option #1 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Option #2 : Etude des moldus
Poudlard - Matière préférée : Sortilèges
Poudlard - Matière détestée : Vol sur balai
Avatar : Sam "mes fosettes font fondre tout le monde" Claflin
Crédit(s) : Avatar : Dandelion
Message
Re: Doux remous du passé   Doux remous du passé EmptyVen 26 Avr - 19:44

Doux remous du passéCette entrevue le fatiguait.

Il se surprenait même à penser qu'il aurait préféré ne pas la croiser du tout. Bien sûr, ce n'était pas ce qu'il ressentait vraiment. Bien sûr qu'il était heureux de la voir, de voir qu'elle allait bien même si c'était sans lui. Et bien sûr que recroiser son regard après tout ce temps lui avait donné l'impression que quelque chose de mort s'était réveillé en lui. Pourtant, il ne pouvait supporter ses accusations alors que lui-même venait de la désigner comme responsable de leur rupture. Ce qu'elle n'était pas, pas complètement du moins. William savait qu'il aurait dû prendre sur lui. Il savait qu'il aurait dû attendre qu'elle soit prête mais n'avait plus d'espoir à ce moment là. Il n'était pas sûr d'en avoir plus aujourd'hui.

- Amanda ?

Il ne put s'empêcher de rire légèrement, sans même vouloir être moqueur ou satirique. Le fait qu'elle pense qu'il aurait pu la tromper avec Amanda pendant leur relation le faisait simplement rire. Ça le rendait triste aussi. De voir ce qu'ils étaient devenus.

- Amanda n'a jamais compté autant que toi. Et Amanda n'a jamais été dans le tableau lorsque tu y étais encore. Jamais.


Voilà, c'était dit et il le regrettait presque. Une part de lui aurait aimé jouer la carte du mystère, ou peut-être simplement de la rancune. Lui affirmer que si, tout était de sa faute, Amanda y compris. Ce n'était pas juste, c'était bête, c'était méchant, mais il en avait eu envie l'espace d'un instant. Mais la situation l'attristait plus qu'elle ne le mettait en colère en vérité, il le comprit en regardant le visage découragé d'Héra.

- Je ne te reproche rien... et je ne suis pas énervé.


Lui aussi était découragé désormais, dépité même. Encore torturé par les pensées qui ne cessaient de se bousculer dans son cerveau, mais toute colère avait bien été calmé par l'intervention de la brune. Will passa une main dans ses cheveux, encore une fois. Foutu tic à la con.

- Ce n'est pas ta faute, ce n'est pas non plus la mienne, ça n'a pas fonctionné c'est tout. On y peut rien. Et je ne veux pas avoir cette discussion.

Oh non, il ne voulait pas. Il ne voulait pas remuer le passé à quelques jours de son mariage. Il ne voulait pas avoir mal, pas encore. Comme pour l'encourager à aller plus loin, Rocky poussa légèrement la jambe de son maître de son museau. Message compris.

- Par contre on peut peut-être... on peut peut-être dîner. Un soir. Ou pas hein c'est... c'est toi qui voit. On devrait avoir des trucs à se raconter depuis le temps...

Et là William, tu ne remues pas le passé ? En tout cas, son chien semblait plutôt content de ce qu'il voyait, lui. Peu importe qui remuait quoi ou qui avait commis telles ou telles erreurs.
:copyright:️ 2981 12289 0


HRP : Je m'excuse pour mon retard gargantuesque jolie Héra, je vais essayer de revenir en douceur !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1016-william-pierce-cracher-dans-loeil-du-diable


profil +
Sorcier de sang-pur / Legilimens - Occlumens

Disponibilité RP : Limitée
Parchemins : 942
DC : Evan Jones - Gemma Landre
Niveau : Confirmé
Son âge : 25 ans
Nationalité : Britannique
Baguette : Bois d'aubépine - coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Permis de transplanage : Non
Activité : Journaliste à la Gazette
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Poudlard - Option #1 : Divination
Poudlard - Option #2 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Matière préférée : Astronomie
Avatar : Adélaïde Kane
Crédit(s) : Pas trouvé oups
Message
Re: Doux remous du passé   Doux remous du passé EmptyMer 1 Mai - 19:46




Doux remous du passé


Avec William Pierce

Cette confrontation se révélait moins houleuse que ce qu'Héra avait pu appréhender, par conséquent plus lourde encore. Il était simple de s'enraciner dans une dispute bordée d’agressivité qui ne laissait place ni à la réflexion, ni aux ressentis, embarquant les adversaires dans une tornade hargneuse. Chacune de leurs attaques étaient désamorcées par la sincérité de l'autre. Même la jeune femme qui préférait se taire balançait par brassées des vérités qu'elle aurait du oublier. Celles qu'elle recevaient n'était pas moins douloureuses.

" - Amanda n'a jamais compté autant que toi. Et Amanda n'a jamais été dans le tableau lorsque tu y étais encore. Jamais. 

Cette aveu l'ébranla. Était-elle rassurée ou au contraire plus touchée encore que William ait été sincère jusqu'au terme de leur relation ? Elle l'avait diabolisé en lui prêtant des intentions malhonnêtes qui n'avaient jamais été siennes. Le sentiment de culpabilité qu'elle éprouvait s'accrut. D'autant plus à l'entente de sa première phrase qu'elle préféra négliger, craignant les retombée si elle y prêtait trop attention.

- Je ne te reproche rien... et je ne suis pas énervé. 

Peut-être l'aurait-il dû.

- Ce n'est pas ta faute, ce n'est pas non plus la mienne, ça n'a pas fonctionné c'est tout. On y peut rien. Et je ne veux pas avoir cette discussion. 

C'était à son tour de fuir. Il devait être fatigué, fatigué de toujours faire front alors qu'elle s'évadait hors du champs de bataille. Longtemps il avait poursuivi un ennemi qui s'évanouissait dans la nuit, dans le jour, à toute heure, et cette quête impossible avait dû l'épuiser. Après des mois de calme, qui aurait été assez persévérant pour s'enfermer encore dans une telle aventure ?

- Par contre on peut peut-être... on peut peut-être dîner. Un soir. Ou pas hein c'est... c'est toi qui voit. On devrait avoir des trucs à se raconter depuis le temps... 

La proposition la surprit. Pour tout avouer sa vie n'avait que peu changé depuis leur rupture, mais celle du sorcier l'intriguait. Elle avait était bouleversé par de nombreux événements dont elle ne pouvait que dessiner les grandes lignes - et encore pour les plus connus.

- Bien sûr, avec plaisir. Tu m'enverras un hiboux.

Elle n'aurait pas osé revenir vers lui d'elle-même et l'invitait donc à le faire. De la même manière elle ne savait s'échapper de leur conversation, ne le voulant certainement pas tout à fait. C'était comme si le spectre d'un être auquel elle avait profondément tenu ressuscitait et que le quitter, c'était le tuer à nouveau.

- Je crois que tu as raison, et qu'on a beaucoup de choses à se dire. "

Elle-même ne saisissait pas le sens qu'il fallait donner à ses paroles qui s'étaient échappées sans qu'elle ne les pense. Débordant de questions, elle n'oserait en poser aucune mais les sentait foisonner dans son esprit. Aussi elle s'inquiétait pour lui et voulait s'assurer qu'il allait bien, vraiment bien, et qu'il en était de même de sa vie. La phrase Amanda n'a jamais compté autant que toi raisonnait en elle, et surtout cette réponse : pourquoi alors se marierait-elle avec elle ?

HRPG:
 


Par Héra Greengrass



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://www.magicneverdies-rpg.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Sorcier né-moldu / Animagus

Disponibilité RP : Free
Parchemins : 33
DC : Céleste Grym
Niveau : Débutant
Son âge : 27 ans
Nationalité : Anglaise
Origines : Anglaises
Baguette : Bois de Cyprès - cœur en moustache de troll
Permis de transplanage : Non
Activité : Ministère (département de la Justice Magique / biens moldus détournés)
Patronus : Berger Allemand
Epouvantard : Une loutre démoniaque
Poudlard - Option #1 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Option #2 : Etude des moldus
Poudlard - Matière préférée : Sortilèges
Poudlard - Matière détestée : Vol sur balai
Avatar : Sam "mes fosettes font fondre tout le monde" Claflin
Crédit(s) : Avatar : Dandelion
Message
Re: Doux remous du passé   Doux remous du passé EmptyDim 5 Mai - 17:17

Doux remous du passéIl avait conscience de l'avoir surpris.

En fait, il s'était surpris lui-même. Tout d'abord en lui faisant cet aveu, cet aveu qui avait des airs de trahison si l'on était complètement honnête. Il n'aurait pas aimé qu'Amanda l'entende, sans doute parce que cela lui aurait fait de la peine. Sa relation avec elle étant ce qu'elle était, ils restaient un couple qui allait se marier. Bien sûr que leur union était loin d'être classique, mais ils avaient de l'affection l'un pour l'autre quand bien même ce n'était pas de l'amour. Et puis il y avait eu cette proposition, cette invitation à dîner plutôt. Il ne savait pas tellement à quoi il jouait, ni ce qu'il avait voulu faire. Il ne savait pas où tout cela pouvait bien les mener, tous les chemins étant terriblement tortueux.

- Oui, je ferai ça.


Dans tous les cas, il s'y engageait sans réfléchir. Quelque part, ça lui faisait du bien. Ça lui faisait du bien d'agir de manière impulsive, qu'il se passe enfin quelque chose qu'il lui donne l'impression qu'il était à sa place. Ces chemins étaient peut-être dangereux mais ils lui donnaient confiance.

- Je crois aussi.

En vérité, il n'en était pas vraiment sûr, mais ils trouveraient bien. Leur relation n'était pas parfaite elle non plus, mais ils ne s'étaient jamais ennuyés ensemble. Au contraire.

- Alors... à bientôt ?


Ça sonnait comme une question, c'en était une en fait mais elle n'avait pas vraiment de réponse. Il savait que c'était à lui d'aller vers elle, puisque c'était lui qui était parti. Alors tout ça... ça ne dépendait que de lui. Et peut-être trouverait-il la force pour ne plus jamais regarder en arrière. Peut-être qu'il allait finalement réussir à l'oublier et ne jamais lui envoyer cette missive. Peut-être, mais c'était bien trop peu probable pour qu'il y croit véritablement.

- Porte toi bien d'ici là.


Et il commença à s'éloigner, sans oser se retourner. Comme si elle risquait de disparaître s'il tournait la tête un instant. William eut l'étrange pensée qu'il était devenu timide devant elle, comme un petit garçon qui craignait qu'on le repousse. Il ne savait pas tellement quoi en penser.

Et il tourna les talons.
:copyright:️ 2981 12289 0

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1016-william-pierce-cracher-dans-loeil-du-diable


profil +
Sorcier de sang-pur / Legilimens - Occlumens

Disponibilité RP : Limitée
Parchemins : 942
DC : Evan Jones - Gemma Landre
Niveau : Confirmé
Son âge : 25 ans
Nationalité : Britannique
Baguette : Bois d'aubépine - coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Permis de transplanage : Non
Activité : Journaliste à la Gazette
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Poudlard - Option #1 : Divination
Poudlard - Option #2 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Matière préférée : Astronomie
Avatar : Adélaïde Kane
Crédit(s) : Pas trouvé oups
Message
Re: Doux remous du passé   Doux remous du passé EmptySam 11 Mai - 12:58




Doux remous du passé


Avec William Pierce

Encore quelques mots, quelques phrases concises, certaines d'incertitudes, d'autres de politesse, et William s'évanouit dans la foule. Héra resta seule, statique, sans être capable de reprendre la marche qu'elle menait avant d'avoir été interrompue. Son quotidien semblait avoir été rompu par la lame du souvenir et il lui faudrait de longues minutes pour savoir cautériser la plaie. Le départ du sorcier – ou sa rencontre selon le point de vue qu'on adoptait – avait éveillé en elle un profond sentiment d'inachevé, ranimant une blessure qu'elle n'avait jamais soupçonnée.

D'eux deux elle avait probablement été la celle à mieux vivre leur rupture. Elle n'en avait souffert que modérément, l'ayant aimé à cette même mesure. À l'époque elle avait mis sa douleur sur le compte de l'habitude et non de la perte. Dans sa rancœur (elle avait crû lorsqu'il l'avait quitté que ça avait été pour une autre) elle avait sous-estimé, si ce n'est lâchement négligé, toute l’ampleur de l'affection qu'elle lui portait en réalité. Il avait été le seul à l'encourager, la soutenir, la comprendre même dans une certaine mesure, jusqu'à décider d'abandonner. Même pour lui elle avait été une épreuve trop ardue à dépasser.

Que lui avait-elle fait subir en se taisant, refusant qu'il l'aide et l'approche de trop près. Elle s'était préservée, certes, mais aux dépens de qui ? Alors qu'elle n'avait plus personne, sa famille morte ou envolée au Canada, ses amis balayés par le poids de la guerre, lui était apparut. En ne voulant pas entacher leur relation par la noirceur de son passé elle l'avait balayée d'une innocence faussée.

Elle se parait là de belles intentions qu'on pouvait considérer comme abusives. Si elle avait voulu le protéger d'elle-même, elle avait avant tout voulu se protéger elle-même. C'était son instinct de survie qui l'y avait poussé sans qu'elle ne puisse l'arrêter ou le contrôler. Suffoquant de regrets elle se serait tuée si elle avait cédé. Ou peut-être aurait-elle su recommencer à respirer.

Peu importait leur vécu, une nouvelle fois il partait, une nouvelle fois elle était incapable de le retenir. Restant à la même place à laquelle il l'avait laissée elle observa l'ondulation des corps et la vie environnante de laquelle elle se détachait.


Par Héra Greengrass



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://www.magicneverdies-rpg.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Remous et repos
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Angleterre - Chemin de Traverse :: Artère principale
-


Sauter vers:  
Sept. 2006
1ère partie

Plan du forum