Magic Never Dies :: Comptoir d'accueil :: Démarches administratives :: RecensementPartagez


profil +
Message
James Darius Elijah King   James Darius Elijah King EmptyDim 3 Mar - 19:08


James King


Colton Haynes



:: Nom complet :: James Darius Elijah King
:: Âge :: 28 ans 
:: Ascendance :: Sang-Pur
:: Nationalité / Origines :: Américaines, Britanniques
:: Père :: Darius King, Sang-Pur
:: Mère :: Jules King (née Edwards), Sang-Pur
:: Statut marital :: Célibataire 
:: Baguette :: Bois de Bouleau et Cœur en écaille de dragon

:: Profil Ministère :: Criminel recherché : Ancien Mangemort 
:: Métier :: Archiviste / Illégal (fabricant intermédiaire de faux papiers en collaboration avec son père)
:: Faculté(s) magique(s) :: Occlumens (capacité innée et inconnue du Ministère) et Legilimens (capacité apprise et inconnue du Ministère)



Ressortissant étranger

:: Pays d'origine :: Etats-Unis 
:: En Angleterre depuis :: Décembre 1993
:: Double-nationalité souhaitée :: Oui
:: Ecole où vous avez étudié :: Ilvermony 
:: Diplôme 1 :: Non Diplômé (ayant quitté l’école en début de cinquième année)

:: Diplôme 2 :: Non diplômé
(Il faut au moins avoir eu E au diplôme 1 de la matière correspondante pour la passer au diplôme 2.)


 
Etudes & examens à Poudlard

:: Ancienne maison :: Serpentard 
:: B.U.S.E :: Diplômé

• Métamorphose → P
• Sortilèges → E
• Potions → O
• Histoire de la magie → D
• Défense contre les forces du Mal → E
• Astronomie → D
• Botanique → E

(entre soins aux créatures magiques, divination, étude des runes, étude des moldus, et arithmancie)
• Arithmancie → E
• Etude des runes → A

:: A.S.P.I.C :: Diplômé
(Il faut au moins avoir eu E aux B.U.S.E dans la matière correspondante pour la passer aux A.S.P.I.C.)

• Sortilèges → A
• Potions → O
• Défense contre les forces du Mal → A
• Botanique → E

(entre soins aux créatures magiques, divination, étude des runes, étude des moldus, et arithmancie)
• Arithmancie → A


 
Histoire & personnalité

:: Lien de parenté avec un/des sorcier(s) du forum ? :: Non 

:: Qualités :: Charismatique, intelligent, stratège
:: Défauts :: Manipulateur, hypocrite, trop sûr de lui

:: Si vous étiez un sortilège :: Impero, pour tout contrôler
:: Si vous étiez une créature magique :: Un Basilic, pour tuer d’un regard
:: Si vous étiez un rêve :: Diriger les plus belles villes du monde
:: Si vous étiez un pêché inavouable :: la liste est trop longue
:: Si vous étiez une odeur :: Celle de l’argent ou le parfum d’une belle femme
:: Si vous étiez une colère :: celle que j’ai contre ma mère
:: Si vous étiez une faiblesse :: celle d’avoir trop confiance en moi
:: Si vous étiez une passion :: bien séduire pour mieux détruire
:: Si vous étiez un dégoût :: l’amour des femmes
:: Si vous étiez une discipline magique :: potions
:: Si vous étiez un secret :: mon identité
:: Si vous étiez une cause pour laquelle vous battre :: L’élimination de tous les nés-moldus 
:: Si vous étiez quelqu'un qui vous fait du bien :: Richesse, quelqu’un la connaît ? Elle est jolie et sent les gallions




Fin 1975,  Jules Edwards, après avoir abandonné le cocon familial à cause des implications de son père dans les affaires de Lord Voldemort et rejoint les Etats Unis, elle épouse le riche et séduisant héritier de la famille King : Darius, à qui elle était promise. Les King sont noblement connus en Amérique. A la tête de sa grande entreprise familiale, Darius King travaillait d’arrache-pied pour honorer son nom et estimait alors temps de trouver une femme pour donner une descendance à sa lignée. Le mariage arrangé entre les deux sorciers s’avéra finalement être une réussite puisque tous deux semblèrent s’entendre à merveille dès leur première rencontre. Jules qui avait d’abord été réticente à cet engagement, avait finalement trouvé le bonheur avec son mari, et deux ans plus tard, avec son fils James, né le 13 janvier 1978.

James Darius Elijah King reçut la parfaite éducation des sangs purs. Dès sa naissance, il fut chéri, gâté et traité comme un Dieu par l’ensemble des King. Il était LE fils héritier de la famille. Pas besoin d’autres enfants pour le père de famille qui était parfaitement comblé avec son petit James qu’il voyait déjà travailler à ses côtés plus tard. Or, du côté de Jules, ce n’était pas la même chanson. En effet, les premières tensions au sein du couple naquirent lorsqu’il fallu s’occuper de l’éducation de l’enfant. Darius lui, voulait engager un professeur de renommée mondiale qui suivrait l’éducation du fils King jusqu’à sa majorité. Jules, quant à elle, souhaitait se charger elle-même de l’éducation de son fils, s’estimant suffisamment pédagogue grâce aux études qu’elle suivait pour devenir professeur de potions à Ilvermorny. L’enfant grandit alors dans une atmosphère familiale conflictuelle où il assistait aux cours du professeur engagé par son père puis aux compléments que lui apportait sa mère. En ce qui le concernait, il préférait largement apprendre avec sa mère dont il était très proche, même si son professeur lui en enseignait beaucoup sur les fonctionnements de la société des sorciers au sang-pur.

En septembre 1989, James entra à Ilvermorny où il fut réparti dans la maison du serpent cornu, la maison des Erudits. Les prémices de son insertion dans l’école de magie américaine avaient été tumultueuses. En effet, Darius ne souhaitait pas que son fils étudie dans ce lieu qu’il estimait peu digne de sa famille à cause de sa fondation faite en partie par un non-maj’. Il voulait l’envoyer à Durmstrang, là où il était certain que son éducation serait irréprochable. Mais une fois encore, Jules s’y opposa et obtint sur ce coup là gain de cause.
A Ilvermorny, James ne se plaisait pas. Il trouvait les gens pathétiques et se sentait constamment supérieur à eux. Ceux pour qui il éprouvait la plus grande aversion était bien entendu les fils et filles des non-maj’, qu’il ne pouvait s’empêcher de toiser avec mépris. Ne trouvant ainsi aucune autre activité plus intéressante à faire, il se concentra dans ses études, ou du moins, les matières qui l’intéressaient. Sa mère, qui avait obtenu un travail dans l’école et occupait la place de professeur de potions, l’aidait beaucoup dans ses travaux et accentuait son goût pour la matière. Mère et fils étaient très proches, même si elle s’inquiétait parfois du comportement exagéré de James face à ses camarades nés non-maj’. Mais il lui répétait toujours que c’était son professeur qui lui avait appris quand il était petit, alors, préservant ses jurons pour son mari, elle laissait couler. De toute manière, à Poudlard, elle aussi avait méprisé les nés moldus. Cette manie était plus fort qu’eux, les sang-pur, et elle espérait qu’avec l’âge et la maturité, tout ça lui passerait.

Jules, restant à Ilvermorny pendant les périodes scolaires et ne retournant chez son mari avec son fils que pour les vacances, Darius se sentait seul. Riche, populaire et séduisant comme il l’était, il n’eut pas grand mal à trouver une, voire plusieurs, femmes pour remplacer la mère de son fils. Tout cela n’avait pour lui rien de bien sérieux, mais lorsque sa femme s’en rendit compte, la belle image de la famille King explosa. James était alors en cinquième année et c’est là que sa vie prit son premier grand tournant. Il ne savait pas vraiment s’il en était heureux ou non. James admirait son père, mais cet acte-ci avait bien salit la parfaite image qu’il avait de lui. Jules décida de retourner en Angleterre et emporta son fils avec elle. Darius qui essayait au maximum d’étouffer l’affaire d’adultère dont il était le principal acteur, ne les retint pas pour ne pas attirer davantage l’œil de la presse.
La mère et le fils avaient récupéré la maison familiale de Jules, le père étant tombé avec le mage noir en 1981. Là-bas, lors des vacances, Jules continuait d’enseigner tout un tas de choses à son fils. D’ores et déjà un as des potions, James souhaitait élargir ses connaissances. Il avait lui-même fait des recherches sur l’Occlumencie, une don dont il avait été pourvu dès la naissance et souhaitait apprendre la Legilimencie. Sa mère étant elle-même Legilimens, obtempéra pour lui enseigner. Les deux n’avaient plus aucun secret l’un pour l’autre et leur lien semblait indestructible.

James intégra l’école de magie de Poudlard, où il fut envoyé d’office chez les Serpentard. Son père, avec qui il communiquait en cachette, en était ravi. Là-bas, le jeune sorcier trouva les élèves bien différents des américains et il n’eut pas de mal à s’intégrer à un petit groupe d’élèves au sang aussi pur que le sien, qu’il traita cette fois avec bien moins de mépris qu’il aurait pu le faire à Ilvermorny. Il se rendit vite compte qu’ici, mépriser les autres en silence lui apporterait bien moins d’ennuis qu’en se pavanant constamment comme il le faisait avant. Son séjour à Poudlard lui apprit bien des choses et il évolua beaucoup, usant de son charme pour obtenir ce qu’il désirait, se tapissant dans l’ombre en laissant d’abord agir les autres pour mieux observer. Il commença aussi à s’intéresser aux femmes, qu’il trouvait ici bien plus intrigantes qu’en Amérique, notamment à une jeune quatrième année nommée Eden Taylor. La sorcière aux longs cheveux noirs fut la première à succomber aux charmes du garçon de sixième année. Bien évidemment, James ne se contenta pas d’elle, mais il l’utilisa beaucoup pour des fins personnelles. Elle lui obéissait au doigt et à l’oeil, c’était si facile. Puis sa compagnie n’était pas si désagréable et elle était talentueuse, alors il s’était promis de toujours se la garder sous la main.

Quand James et Jules étaient partis habiter en Angleterre, Lord Voldemort faisait son grand retour et chez les King, l’ambiance n’était pas si bonne. En effet, Jules s’opposant corps et âme aux valeurs du Seigneur des Ténèbres, ne faisait que déblatérer à la maison, affirmant qu’il s’agissait d’un être ignoble et que tous ses disciples étaient des abominations. Or ce qu’elle ne savait pas, c’était que son propre fils, accompagné par son père, avait rejoint les rangs du mage noir. James cachait la vérité à sa mère grâce à l’Occlumencie, mais il ne pouvait cacher sa marque ni le comportement anormal qu’il développait. Ainsi, lorsqu’elle découvrit cette trahison, sa réaction fut pire que la fois où elle avait découvert que son mari la trompait. Tous les états avaient défilés sur son visage : le choc, la tristesse, la colère. Puis, toujours fidèle à ses valeurs, Jules avait jeté son fils dehors et n’avait plus jamais souhaité le revoir, estimant qu’il n’était plus son fils. Darius King récupéra alors pleinement son héritier dans le combat contre son ex-femme qu’il avait mené dans l’ombre.
James, quant à lui, a très mal vécu cette séparation, même s’il montrait tout le contraire à son père et aux autres. Le lien qu’il avait eu avec sa mère avait eu une telle importance dans sa vie qu’il avait à présent la sensation de n’être plus qu’une coquille vide, emplie de tristesse et de froid. Il se sentait trahi. Quelle mère pouvait être assez ingrate pour chérir son fils comme la huitième merveille du monde pour ensuite le mettre à la porte ? Jules qui était le seul contre exemple aux yeux de James, lorsque son père lui affirmait qu’on ne pouvait faire confiance à une femme, il n’en était maintenant plus rien. James détestait les femmes et les enviait en même temps. Il éprouvait désormais un besoin à la fois charnel et destructif.  Séduire pour mieux détruire, tel était son objectif à présent, ainsi que celui de se vouer corps et âme à son nouveau maître le Seigneur des Ténèbres, qui lui assurerait prospérité certaine dans un futur prochain.
Et ainsi, la 2ème guerre des sorciers éclata. Et le Seigneur des Ténèbres tomba. Et tous ses mangemorts tombèrent avec. Mais les King ne tombent jamais. James se fit passer pour mort tandis qu’il suivait son père jusqu’en Amérique. Là-bas, il se cacha tandis que Darius cherchait une façon de les blanchir. Il s’occupa d’abord de se protéger lui-même, assurant qu’il était sous Imperium et glissant quelques liasses sous les tables puis plus tard, il s’occuperait de son fils.

En 2006, James et son père ont entendu parler de ce qui se trame dans le Nord. L’offre a l’air alléchante. En plus de ça, Darius a des affaires à régler en Angleterre et James se charge de s’y rendre pour lui.  Passer pour quelqu’un d’autre en Amérique, ce n’était pas compliqué, mais en Grande Bretagne… James allait devoir se cacher là-bas quelques jours avant de pouvoir se montrer sous un autre nom : Alec Stone. Deux noms qui n’ont rien à voir avec son identité originelle. Alec Stone est un américain de 28 ans, ayant fait ses études à Durmstrang tout comme Darius King. Il allait postuler en tant qu’archiviste au Ministère de la magie de Londres, lui qui avait obtenu un Optimal en Magie Elémentaire, comme on pouvait le voir sur ses papiers scolaires. Mais bien évidemment, tout ça ne serait qu’une fausse identité.  Il resterait toujours James King, l'ex-mangemort, le trafiquant de faux papiers américains qui vient tenter le commerce en Europe, le briseur de cœurs des jolies sorcières, l'amoureux de l'argent, l’assassin de nés-moldus et le premier amour d'Eden Taylor.




Partie du joueur

:: Votre pseudo / votre âge :: Pansy, 18 ans 

:: A première vue, comment trouvez-vous le forum ? :: trop chouetteee  bounce
:: Comment l'avez-vous déniché ? :: Grâce à Héra dans une autre époque
:: Qu'attendez-vous de lui ? :: c'est bon il me comble déjà

:: Liens recherchés :: je sais pas trop
:: Avez-vous un double-compte ici ? Si oui lequel ? :: Pansy Parkinson - Astrid Olsen - Félix Harrington
:: Utilisez-vous la même connexion qu'un autre membre ? Qui ? :: Nope

:: Souhaitez-vous être guidé(e) dans vos premiers pas ? :: Non merci. Aussi, j'affirme avoir pris connaissance du topic "Parrainage" qui me sera accessible une fois validé pour mettre toutes les chances de mon côté.

:: Quelque chose à rajouter ? :: Magic Never Dies ne meurt jamais James Darius Elijah King 3726721801



Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1181-james-darius-elijah-king#8716


profil +
Message
Re: James Darius Elijah King   James Darius Elijah King EmptyDim 3 Mar - 20:03

UNE AUTRE EPOQUE JE SUIS OUTREE. Sinon il est trop beau ton James, bienvenue à lui James Darius Elijah King 1560602405



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://www.magicneverdies-rpg.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Message
Re: James Darius Elijah King   James Darius Elijah King EmptyLun 4 Mar - 16:57


BIENVENUE
En Grande-Bretagne !
Modalités complémentaires




Cher Alec Stone,

Au regard de la loi britannique, vous êtes admissible sur le territoire en tant que résident permanent à titre d'archiviste. Postez régulièrement les liens de vos prestations dans le compte Gringotts que vous créerez sous peu. Votre salaire tombera au plus tard à la fin du mois. Vous serez rémunéré 15 gallions par prestation. Mais vous œuvrez aussi dans l'ombre en tant que fabricant de faux papiers sous votre vraie identité, ce que le Ministère de la Magie ignore. Pour cela vous serez rémunéré [/color]15 gallions par mission + 50 gallions par mission à haut risque[/color] (à justifier dans votre compte).

Maintenant le verdict : L'esprit brumeux et le comportement narcissique, nous vous avons classé parmi les sorciers marginaux dans notre base de données.



:: Par où commencer ? ::
• Vous devez d'ores et déjà inscrire votre avatar dans le registre identitaire, et votre nom dans tous les listings qui correspondent à votre profil, notamment le matricule de Grande-Bretagne. Vous les trouverez tous à cet endroit. On compte sur vous !

Ouvrez un compte chez Gringotts et mettez-vous en quête d'une cave pour entreposer vos effets personnels à l'emplacement de votre futur logement, jusqu'à ce que vos gallions soient suffisamment conséquents pour transformer cette cave en incroyable manoir accessible au RPG. Ou peut-être préfèrerez-vous vivre en ville ?


:: Liens utiles ::
• Créer sa volière et l'inscrire avec sa demeure dans ce répertoire.
• Raconter son histoire dans son livret personnalisé.
• Trouver ses partenaires de RPG au speed dating du RP.
• Jouer à l'Impero Game.
• Surveiller le topic des news du forum.
• Connaître ses possibilités de jeu !


:: Premier RPG ::
Le gala du Ministère n'attend plus que vous ! Il se tient en juillet 2005 (léger flashback, donc), et constitue un RPG d'accueil à tous nos nouveaux arrivants, hormis les grands méchants criminels qui n'y sont pas conviés (ahem). Y participer vous permettra de découvrir les autres plumes qui peuplent la Grande-Bretagne en plus de vous introduire aux joueurs !


:: Un problème ? ::
Si des questions demeurent, faites-en part à ma secrétaire, et si vous avez besoin de corriger n'importe quel soucis technique lié à votre participation il faudra vous diriger vers le bureau des réclamations. Vérifiez toutefois qu'aucune interrogation n'a été traitée dans le règlement.

Bien cordialement,
- K. Shacklebolt
Ministre de la Magie






The taste of the truth
The perfume of the lie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t408-eden-taylor-la-voix-de-la-verite http://www.magicneverdies-rpg.com/t379-chemin-de-traverse-voliere-de-eden-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/f91-cave-d-e-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/t328-eden-taylor


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» James Rutherford ▬ Présentation
» James Storm Vs Brock Lesnar
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links
» lion king spirit of war

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: Comptoir d'accueil :: Démarches administratives :: Recensement-


Sauter vers:  
2ème partie de Juin 2006

Plan des quartiers