Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Chemin de Traverse :: Logements :: Eden Taylor
Partagez


profil +
Message
Quand le passé toque à la porte   Quand le passé toque à la porte EmptyMer 6 Mar - 0:54

Quand le passé toque à la porte
Avec Eden Taylor






Cela faisait quelques heures seulement que le jeune et riche héritier de la famille King avait remis les pieds en Angleterre. Ce pays lui avait manqué, c’était indéniable. Dans son passé, il avait pris ces terres en affection, ou plutôt, toutes les richesses qu’elles avaient à offrir. James King avait un goût développé pour les belles choses. D’ailleurs, il allait actuellement en retrouver une qu’il avait rencontré durant son adolescence à Poudlard. Eden Taylor, ancienne sorcière de Serpentard, était plus jeune que lui de deux ans, mais ça ne les avait pas empêchés de sortir ensemble secrètement pendant quelques temps. Quelques temps qui avaient largement suffit à la petite Taylor pour tomber terriblement amoureuse de lui. Et ça, James s’en était très vite rendu compte et ça l’avait bien arrangé. Il était certain qu’il pouvait lui demander n’importe quoi, elle serait prête à décrocher la lune pour lui, alors il était bien disposé à la garder pour toujours à ses côtés, à sa manière.
Vêtu d’une somptueuse cape fabriquée en Amérique, James avançait, se cachant dans l’ombre des ruelles. Il ne devait surtout pas être repéré par qui que ce soit. A la fin du règne de Lord Voldemort, l’ex-mangemort s’était fait passer pour mort afin d’éviter toutes affaires avec la justice magique, un secteur du monde sorcier qu’il n’aimait pas fréquenter. Pourtant, c’était là qu’il avait choisi de travailler, officiellement.  James King devait attendre que son père en ait fini avec les quelques soucis qu’il avait rencontré récemment avant de pouvoir envoyer à son fils tout un tas de faux papiers. Leur plan avait été soigneusement manigancé, répété des milliers de fois et allait bientôt pouvoir être mis en œuvre. Mais en attendant, James devait trouver un endroit où se cacher. Ce n’était qu’une question de jours. Et c’était là qu’Eden allait avoir toute son utilité. Le sorcier lui avait envoyé une lettre quelques temps auparavant, lui annonçant qu’il revenait en Angleterre et cherchait un endroit où être hébergé. La jeune femme accepterait sûrement, quoique possiblement très chamboulée par l’arrivée impromptue de son ex qu’elle croyait mort. Comment avait-elle vécu la fausse mort de son premier amour au fait ? C’était la question que James s’était toujours posé. Peut-être aurait-il une réponse aujourd’hui.
D’après les recherches qu’il avait faites, le fils King venait d’arriver à destination. Le chemin de Traverse était toujours aussi bondé. Quelle idée d’habiter un endroit pareil ! Mais pas le temps de s’attarder sur les détails, il aurait tout le temps de contempler la rue depuis la fenêtre de l’appartement de son ex « petite amie ». Frappant trois coups brefs contre la porte, il se mit à attendre que la belle brune fasse son entrée, essayant de rester le plus naturel possible pour ne pas attirer les regards indiscrets.
MND

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1181-james-darius-elijah-king#8716


profil +
Message
Re: Quand le passé toque à la porte   Quand le passé toque à la porte EmptyMer 6 Mar - 20:04



Quand le passé toque à la porte


Avec James King

Eden avait passé une journée effroyable. Seulement la présence de son chien Coco avait réussi à lui remonter le moral. Elle buvait un thé noir installée confortablement près de la cheminée et caressait le poil doux de son chiot, un shiba au poil clair, tout en réfléchissant à ce que l'avenir pourrait lui reverser. Elle ne voulait plus travailler à la Gazette, c'était devenu au fil des années un média corrompu. Tout ce qu'elle voulait c'était révéler la vérité au monde, comme toujours. Jamais Eden n'avait changé au cours du temps, elle restait la même jeune femme en quête de vérité. Le cours de ses pensées fut interrompu par trois coups francs frappés à sa porte. Elle sursauta légèrement, faisant tomber quelques gouttes de son thé sur son haut en soie. Elle posa Coco au sol avant de se lever et d'aller ouvrir. Elle était quelque peu surprise d'avoir de la visite puisqu'elle n'attendait personne. Mais sa surprise fut d'autant plus grande lorsqu'elle ouvrit la porte.

James King se tenait debout devant elle, la mâchoire tendue, comme dans le temps. Il était à moitié caché par une grande cape noire mais elle apercevait sans difficulté le corps sculpté pour lequel elle avait succombé dans sa jeunesse. Elle eut un mouvement de recul et s'enfonça un peu plus dans son appartement. Lorsque le parfum de l'homme arriva jusqu'à ses narines, une forte nausée prit possession de son corps. Sa bouche était encore grande ouverte, ses lèvres pulpeuses formaient une moue entre la surprise et le dégout. En un instant, tout lui revint. Une larme perla au coin de ses yeux et roula le long de sa joue.

- James ... souffla la brune.

Sa voix se brisa, elle n'était qu'un souffle. Elle n'avait pas voulu croire la lettre qu'elle avait reçu mais là elle en avait la preuve formelle, il n'était pas mort. Elle avança d'un pas, voulant s'approcher mais en gardant tout de même une distance de sécurité. Elle posa doucement sa main contre sa joue, comme pour s'assurer qu'il n'était pas qu'un illusion.

- Tu étais mort, comment tu as pu ... ?

Sa phrase resta en suspens, il en connaissait déjà la fin.


Par Héra Greengrass



The taste of the truth
The perfume of the lie


Dernière édition par Eden Taylor le Jeu 7 Mar - 21:09, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t408-eden-taylor-la-voix-de-la-verite http://www.magicneverdies-rpg.com/t379-chemin-de-traverse-voliere-de-eden-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/f91-cave-d-e-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/t328-eden-taylor


profil +
Message
Re: Quand le passé toque à la porte   Quand le passé toque à la porte EmptyMer 6 Mar - 23:14

Quand le passé toque à la porte
Avec Eden Taylor






La porte de l’appartement s’ouvrit peu de temps après qu’il n’ait frappé. La brune se tenait là, face à lui. Cela devait sûrement faire huit ans qu’ils ne s’étaient pas vus, pourtant elle n’avait pas changé d’un cheveux. Elle semblait toujours aussi coquette, mais cette fois-là, son expression de surprise tordait son visage. James ne manqua pas de remarquer la larme coulant sur sa joue, ni son murmure presque inaudible. Elle semblait bouleversée de le voir devant elle, en chair et en os, et il n’était maintenant plus si sûr que sa présence ici soit la bienvenue. Mais ce doute s’envola lorsque la sorcière s’avança plus près de lui et posa sa main sur sa joue, geste dont il apprécia étonnamment la douceur, lui qui penchait habituellement vers la brusquerie des contacts enflammés.

- Tu étais mort, commença-t-elle à dire, comment tu as pu ... ?

- Chut pas ici, répondit-il en chuchotant.

Sans lui demander son accord, il plaça une poigne ferme sur chacun de ses bras et la fit reculer à l’intérieur de son appartement avant de refermer la porte derrière lui. Un aboiement aiguë et visiblement mécontent vint vers leur direction et James put remarquer, en haussant un sourcil d’étonnement, la présence d’un chiot en compagnie d’Eden.

- Alors ? Lança-t-il à l’animal. C’est toi qui m’a remplacé ?

Le chiot n’avait pas l’air d’apprécier la présence du sorcier mais ce dernier s’en fichait pas mal. De toute manière, il le trouvait gros et court sur pattes. Mais il fallait admettre qu’il semblait parfaitement coller avec l’ancienne Serpentard, c’était totalement le type de chien avec qui elle pouvait faire mu-muse. James se demandait bien comment elle l’avait appelé. Mais qu’importe, il y avait plus important à traiter que le nom du chien. Tout d’abord, tester l’hospitalité de son hôte.

- C’est une très longue histoire Eddie, commença-t-il en reportant à nouveau son attention sur la sorcière. Que dirais-tu d’en discuter autour d’une bonne tasse de thé ?
MND

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1181-james-darius-elijah-king#8716


profil +
Message
Re: Quand le passé toque à la porte   Quand le passé toque à la porte EmptyJeu 7 Mar - 19:05



Quand le passé toque à la porte


Avec James King

- Chut pas ici, intima James comme unique réponse à la question de la brune.

Et il la poussa à l'intérieur de son appartement puis referma la porte derrière lui, tout cela sans son accord. Le contact des grandes mains de James contre ses bras tendit Eden, qui s'empressa de s'en libérer. Coco se dirigea alors vers eux en aboyant, même elle n'appréciait pas la présence de cet homme horrible, de ce monstre qui avait brisé Eden en milles morceaux.

- Alors ? C’est toi qui m’a remplacé ? demanda James en direction du chien, qui, comme seule réponse, grogna.

Sa voix grave résonnait dans la tête de la brune, un bourdonnement qui prenait peu à peu possession de son cerveau. Elle le sentait se liquéfier, elle ne savait pas ce qu'il lui arrivait. Elle avait toujours été droite et fière, la voilà détruite par quelques mots stupides de son ex adressés à son chien.

- C’est une très longue histoire Eddie, reprit-il en direction de la brunette. Que dirais-tu d’en discuter autour d’une bonne tasse de thé ?

Un rire sarcastique s'échappa des lèvres de ladite Eddie. Elle prit sa chienne dans ses bras pour qu'elle cesse d'aboyer, le bruit était devenu insupportable.

- J'ai toujours admiré ton culot James. Comment tu peux seulement oser, après tout ce qu'il s'est passé entre nous, te pointer à ma porte ? Et je sais pourquoi tu es là, je ne suis pas stupide. Mais tu sais, je me fiche pas mal de savoir pourquoi tu es en vie, d'ailleurs je peux déjà m'imaginer ton histoire. Tu as surement fait preuve de lâcheté quand il s'agissait de faire face aux conséquences de tes actes et tu as préféré fuir plutôt que d'en prendre la responsabilité. C'est ce que tu as toujours fait.

Cette fois, sa voix avait été assurée, jamais elle n'avait sursauté, jamais elle n'avait changé de ton. Eden avait fait sa tirade dans un ton froid. Elle faisait face à sa plus grande peur et elle ne comptait pas se laisser déconcerter par la personne qui l'avait brisée et blessée.

- Retourne à être mort, sors de chez moi et surtout ne me touche plus jamais.

Son dernier ordre avait été cinglant, elle ne voulait plus de lui dans les parages.



Par Héra Greengrass



The taste of the truth
The perfume of the lie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t408-eden-taylor-la-voix-de-la-verite http://www.magicneverdies-rpg.com/t379-chemin-de-traverse-voliere-de-eden-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/f91-cave-d-e-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/t328-eden-taylor


profil +
Message
Re: Quand le passé toque à la porte   Quand le passé toque à la porte EmptyVen 8 Mar - 0:00

Quand le passé toque à la porte
Avec Eden Taylor






Tandis qu’un étrange rire sarcastique qu’il n’avait encore jamais entendu chez le jeune femme s’éleva derrière son dos, James s’avançait dans l’appartement et se laissa choir dans le canapé, s’y installant à son aise.

- J'ai toujours admiré ton culot James, commença la sorcière en guise de réponse. Comment tu peux seulement oser, après tout ce qu'il s'est passé entre nous, te pointer à ma porte ? 

Les lèvres de James s’étirèrent en un grand sourire d’amusement. Voilà qu’elle se montrait piquée. Ca l’amusait beaucoup.

- Et je sais pourquoi tu es là, poursuivait-elle sans marquer la moindre pause, je ne suis pas stupide. Mais tu sais, je me fiche pas mal de savoir pourquoi tu es en vie, d'ailleurs je peux déjà m'imaginer ton histoire. Tu as surement fait preuve de lâcheté quand il s'agissait de faire face aux conséquences de tes actes et tu as préféré fuir plutôt que d'en prendre la responsabilité. C'est ce que tu as toujours fait. 

Le sourire de James grandissait mots après mots. Il savait qu’à sourire comme ça dans de pareilles situations, il rendait les gens dingues, voire même hystériques. Et c’était bien ça qui l’amusait le plus, c’était un spectacle fascinant que de voir les gens perdre leurs moyens, tout en en étant la cause. En plus, il savait très bien qu’elle mentait. Elle ne se fichait absolument pas de son histoire. Néanmoins, il fallait admettre qu’elle avait pris du cran depuis la dernière fois qu’il l’avait connue. Les aboiements du chien lui manquaient tout d’un coup…

- Retourne à être mort, sors de chez moi et surtout ne me touche plus jamais. 

Alors ça, c’était la meilleure ! Il se fit violence pour ne pas éclater de rire. Mais il fallait jouer le jeu. Il cessa immédiatement de sourire et prit un air offensé.

- Ouch, ce n’est pas très gentil ça Ed, fit-il faussement touché. Moi qui espérais pouvoir retrouver les douceurs de l’Angleterre à tes côtés…

La mine abattue, comme si elle avait brisé tous ses espoirs, il se releva du fauteuil et repartit en direction de la porte.

- Tu as tort au fait, lança-t-il alors d’un air de défi, quand tu penses connaître la raison de ma venue. Tu ne sais rien du tout. D’ailleurs, mon nom à moi c’est Alec. Pas James. Quand je pense qu’il croyait que je trouverais un cœur assez bon pour m’accueillir ici…

Il savait qu’elle allait tiquer. Elle allait vouloir en savoir plus, il la connaissait. Mais un léger doute l’assaillait maintenant qu’il semblait découvrir une toute nouvelle Eden Taylor, moins maniable que la précédente. De toute façon, il n’avait pas d’autre choix. Puis son gros tas de chien ne lui inspirait rien.

- Au revoir Taylor, salua-t-il en entrouvrant la porte d’entrée. J’aurais au moins pu faire ta connaissance, comme l’avait souhaité James...
MND

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1181-james-darius-elijah-king#8716


profil +
Message
Re: Quand le passé toque à la porte   Quand le passé toque à la porte EmptyJeu 14 Mar - 16:42



Quand le passé toque à la porte


Avec James King

James, assit sur le canapé sans qu'elle ne lui en donne l'autorisation, commença à sourire. Il sourit de plus en plus à chaque phrase d'Eden. Elle s'attendait à ce qu'il réagisse de cette façon, il l'avait toujours fait. Mais ça avait toujours son effet. Pourtant cette fois elle refusa de sortir de ses gonds.

- Ouch, ce n’est pas très gentil ça Ed, dit-il après la dernière phrase de la brune. Moi qui espérais pouvoir retrouver les douceurs de l’Angleterre à tes côtés…

- Pathétique, souffla-t-elle pour elle, pas assez fort pour qu'il l'entende.

Il se releva alors du canapé et avança vers elle avec une mine qui se voulait abattue. Il n'avait vraiment pas changé, ça en devenait presque inquiétant.

- Tu as tort au fait, reprit-il en défiant Eden, quand tu penses connaître la raison de ma venue. Tu ne sais rien du tout. D’ailleurs, mon nom à moi c’est Alec. Pas James. Quand je pense qu’il croyait que je trouverais un cœur assez bon pour m’accueillir ici…

Eden tressaillit une seconde avant de redevenir elle même. Elle savait qu'il s'agissait de James, elle n'en avait aucun doute, mais elle devant cependant avouer que sa dernière phrase avait eu le don de
l'intriguer. Il continua d'avancer, la dépassa et se dirigea vers la porte d'entrée qu'il entrouvrit.

- Au revoir Taylor. J’aurais au moins pu faire ta connaissance, comme l’avait souhaité James...

Puis il marqua une pause. Il attendait sa réaction. De plus en plus pathétique. Mais il n'avait pas oublié la nature irrésistiblement curieuse d'Eden. Elle souffla.

- Je sais très bien qui tu es, et surement pas cet Alec. Mais je sais aussi que tu meurs d'envie de me dire ce que tu as à me dire.

Elle marqua une pause. Elle savait que ce n'était pas une bonne idée mais elle n'avait jamais su résister à James. Depuis toujours il lui avait suffit de claquer des doigts pour avoir Eden à ses pieds.

- Reste. Mais loin de moi.



Par Héra Greengrass



The taste of the truth
The perfume of the lie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t408-eden-taylor-la-voix-de-la-verite http://www.magicneverdies-rpg.com/t379-chemin-de-traverse-voliere-de-eden-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/f91-cave-d-e-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/t328-eden-taylor


profil +
Message
Re: Quand le passé toque à la porte   Quand le passé toque à la porte EmptyVen 3 Mai - 1:50

Quand le passé toque à la porte
Avec Eden Taylor






Alors qu'il s'apprêtait à franchir le seuil de la porte, ce que James King avait prédit se produisit : la sorcière le retint.

- Je sais très bien qui tu es, et surement pas cet Alec. Mais je sais aussi que tu meurs d'envie de me dire ce que tu as à me dire.

Un petit sourire en coin se dressa sur les lèvres de James. Il était satisfait de son petit manège. Se tournant vers Eden, il reprit un air neutre et s'apprêta à s'avancer vers elle, quand elle ajouta :

- Reste. Mais loin de moi.

S'arrêtant dans son élan, le sorcier leva les mains en l'air et lui fit son air le plus innocent avant de s'engouffrer à nouveau dans le salon. La sorcière était derrière lui, ainsi ne vit-elle pas l'air condescendant qu'il lança au chien lorsqu'il passa à côté. James prit place dans le canapé et jeta un oeil vers la brune.

- Je t'aurais bien demandé un verre de whisky pur feu, lança-t-il hasardeusement, mais j'imagine que tu n'as pas la moindre intention de m'en servir un...

Sachant la cause perdue d'avance, il soupira et s'enfonça dans le canapé. Faisant mine de réfléchir à par où commencer, il attendit quelques secondes avant de commencer.

- Je viens à peine d'arriver en Grande Bretagne, James m'avait parlé de toi, avant... Avant que tout ça se produise en Angleterre. Tu sais, le Seigneur des Ténèbres, la guerre... Il ne t'a jamais parlé de moi ? Son frère jumeau adoré qui était aller à Durmstrang tandis que lui était venu ici avec sa mère ? Pas étonnant, il aurait tant aimé faire le même parcours que moi...

James inventait toute une histoire de A à Z. Il n'avait jamais eu de jumeau du nom de Alec, mais il lui fallait une couverture. Il ne fallait pas qu'on le croise dans la rue et qu'on sache qu'il était James King. James King était censé être mort. Il risquait gros à venir ici, mais il lui fallait un lieu où dormir et chez Eden était l'endroit le plus sûr.

- James est mort, assura-t-il d'un ton ferme. Il n'a pas fait preuve de lâcheté, ni dû avoir à faire face aux conséquences de ses actes, comme tu l'as dit tout à l'heure. Il est mort à la guerre, comme nous le savons tous. Mon nom est Alec Stone, j'ai changé de nom de famille car si je m'étais présenté au Ministère avec le nom de mon frère, je n'aurais jamais obtenu le poste que je recherchais.

Peut-être en était-ce trop d'un coup pour la sorcière, mais il n'avait pas encore finit son manège. Il lui restait encore quelques phrases à caler, histoire de renforcer sa situation.

- Tu disais deviner ce pourquoi j'étais là ? Peut-être avais-tu vu juste. Je cherche un endroit où dormir le temps de me faire à la vie londonienne. D'après les lettres de James, j'avais compris que tu comptais énormément pour lui et tu semblais avoir toute sa confiance. Tu étais donc pour moi la seule personne fiable à qui je pouvais m'adresser mais je comprendrais que tu ne m'acceptes pas, après tout, je ne suis qu'un étranger...
MND

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1181-james-darius-elijah-king#8716


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le passé refait surface ~ Elena [HOT]
» quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)
» Si...frappe à ta porte ? (jeu)
» Quand l'amour frappe à la porte, il faut le laisser entrer [FE]
» (fini) quand le passé se mêle au présent » ft. seung hyun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Chemin de Traverse :: Logements :: Eden Taylor
-


Sauter vers:  
2ème partie de Juin 2006

Plan des quartiers