Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Angleterre - Allée des Embrumes :: Boire un coup :: Aux méandres nocturnes
Partagez


profil +
Sorcier de sang-mêlé (sorcier/moldu) Animagus (faculté apprise, fait inconnu du Ministère) A la poursuite des ombres [Baylee] Empty

Disponibilité RP : K.O.
Parchemins : 297
DC : Trystan Kane
Niveau : Intermédiaire
Son âge : 28 ans
Nationalité : Japonaise
Origines : Japonaises
Baguette : Bois de châtaignier et ventricule de dragon
Permis de transplanage : Oui
Deal de cartes : Collection
Activité : Attrapeuse de l'équipe des Pies de Montrose
Gringotts : Coffre-fort

Patronus : Grue japonaise
Epouvantard : Le cadavre de sa soeur
Job illégal : Aucun

Poudlard - Matière préférée : Vol sur balai
Poudlard - Matière détestée : Astronomie
Avatar : Ishihara Satomi
Crédit(s) : Avatar : Baylee Andrews - SIgnature : moi-même
Message
A la poursuite des ombres [Baylee]   A la poursuite des ombres [Baylee] EmptyLun 29 Juil - 13:42

A la poursuite des ombres
Avec Baylee Andrews



Cela faisait un long, trop moment à présent, qu’Amy avait disparu. Mitsuhane ne s’était tout d’abord pas inquiétée par ce silence ; à chacun ses préoccupations, et celles-ci pouvaient fort bien amener la sorcière à rester à l’écart pendant un temps. Mais lorsqu’elle cessa de venir travailler pendant plusieurs jours de suite, que ses hiboux demeuraient sans réponse et que plus personne ne fut en mesure de lui indiquer quand la brune avait pu être aperçue en dernier, la japonaise s’inquiéta sincèrement. Ce, d’autant plus qu’elle avait ouïe dire que d’autres sorciers s’étaient également volatilisés récemment. En y songeant, la joueuse se sentait fébrile et nerveuse ; que se passait-il donc en Angleterre ? Avait-elle fui la Mort pour la retrouver ici ? Une disparition collective n’était jamais un signe heureux. Et cette fois, il n’était pas question de s’enfuir… ou pas de suite, du moins. Avant, elle voulait comprendre, ce qu’il se passait dans cette ville, dans ces rues qu’elle arpentait régulièrement. Et elle en avait assez, de s’inquiéter pour sa famille, pour ses amis, sans rien pouvoir faire. Amy avait été la seule qui avait véritablement aidé la jeune femme à s’intégrer, elle lui devait bien cela.
Nerveusement, elle attacha ses longs cheveux noirs en une queue de cheval avant de s’assurer par un regard au travers de la fenêtre qu’il pleuvait toujours. Il faisait chaud, et l’orage qui avait sévi toute la nuit n’avait pas vraiment contribué à refroidir l’air ambiant, l’alourdissant seulement d’une désagréable humidité. C’était parfait. Elle avait choisi ce jour justement pour pouvoir rabattre une capuche sur sa tête sans que cela ne semble suspect. Elle n’avait aucune envie d’être vue là où elle allait… Paranoïa ou précaution utile ? Elle ne le savait guère pour l’instant, mais s’en moquait un peu. Sortant finalement de son appartement qu’elle ferma soigneusement à clé, elle se repéra rapidement avant de se diriger vers ce qu’on lui avait indiqué être une potentielle source de renseignements. Elle n’avait aucune idée de qui, ou quoi, voir mais elle aviserait bien le moment venu.

En pénétrant dans l’allée des embrumes, elle sentit un frisson la saisir. Elle n’aimait guère tout ce qui touchait à l’illégalité et était assez couarde – ou consciente du danger, à chacun son interprétation – pour ne pas se sentir en sécurité dans la ruelle sombre. Resserrant autour d’elle sa cape légère anglaise, Mitsuhane avança d’un pas qu’elle se voulait assurer tout en observant rapidement les environs. Selon toute logique, ce serait dans un bar qu’elle aurait le plus de chance de trouver quelques renseignements. Après s’être enfoncée sans encombre dans l’allée, évitant les recoins les plus sinistres ou les individus les moins amiables, elle finit par arriver devant une porte d’auberge : Aux Méandres Nocturnes. Cillant, elle tenta vainement de traduire « méandres » dans sa langue natale puis, renonçant finalement après de vains efforts, poussa la porte de l’endroit. Il n’y avait pas grand monde à cette heure, et c’était peut-être heureux. Elle n’aurait guère apprécié se trouver au milieu de plusieurs malfrats prêts à vous détrousser sitôt la vigilance relâchée. Prenant plutôt place à une table un peu à l’écart, elle s’y assit et attendit que vienne la serveuse. Lorsque celle-ci se présenterait, Mitsuhane s’assurerait de pouvoir lui demander qui donc pourrait lui fournir des renseignements.


Codage par Rosalind Fawley


A la poursuite des ombres [Baylee] 181122091356725514

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t965-notes-et-memoires-d-akiyama-mitsuhane http://www.magicneverdies-rpg.com/t966-chemin-de-traverse-voliere-de-mitsuhane-akiyama http://www.magicneverdies-rpg.com/t923-mitsuhane-akiyama


profil +
Sorcier de sang inconnu A la poursuite des ombres [Baylee] Empty

Disponibilité RP : K.O.
Parchemins : 20
DC : Bentley Jiang
Niveau : Débutant
Son âge : 34 ans
Nationalité : Inconnue
Origines : Inconnues
Baguette : Acacia - Os de Selkie
Permis de transplanage : Oui
Deal de cartes : → Récap'
Gringotts : Coffre-fort

CV : 1990 à 1994 : Serveuse au Chaudron Baveur
1994 à 1997 : Divers petits jobs
1997 à 2006 : Sans emploi
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Job illégal : Militante activiste, officier des forces disciplinaires de G. en Grande-Bretagne

Poudlard - Option #1 : Etude des moldus
Poudlard - Option #2 : Divination
Poudlard - Matière préférée : Sortilèges
Poudlard - Matière détestée : Astronomie
Avatar : Julia Jones
Crédit(s) : Baylee Andrews (moi-même)
Message
Re: A la poursuite des ombres [Baylee]   A la poursuite des ombres [Baylee] EmptyJeu 1 Aoû - 13:54

Dernièrement, Baylee passait beaucoup de temps dans l'Allée des Embrumes. Ce n'était pas tellement son lieu de prédilection. En réalité, elle aimait tout ce qui était plus vivant et moins morne. Mais allez savoir pourquoi elle s'est engagée dans les rangs de Gustav... La voilà condamnée à se cacher dans ces lieux peu recommandables que les ruelles sombres. Si ça ne tenait qu'à elle, elle se promènerait libre comme le vent, pourrait transplaner où elle le désirerait, sans aucun risque. Au final, elle pourrait très bien le faire... Elle se promenait déjà librement, alors un peu plus ou un peu moins... Qu'est-ce que ça allait bien changer ?

Toujours est-il que la sorcière se dirigeait présentement Aux méandres nocturnes. C'était une auberge qu'elle appréciait tout particulièrement. D'abord, les plats et les boissons étaient à tomber par terre et ensuite, c'était à un prix tout à fait abordable. Enfin, la discrétion que l'on avait là-bas était idéale pour trafiquer un tas de choses. Splendide en somme toute ! Mais ce n'était pas vraiment les raisons qui la poussait à se diriger en ce lieu.

Baylee avait entendu des rumeurs, par rapport aux personnes disparues. Elle ne connaissait aucun des disparus. Mais elle avait été curieuse. C'était de la curiosité mal saine, elle le savait. Elle avait aussi entendu qu'une personne se rendrait à l'auberge de l'Allée des Embrumes avec des informations. Peut-être que si elle y allait, elle pourrait faire remonter certaines choses à Gustav. Voilà un fait qui n'était pas négligeable.

Elle rentra dans l'auberge relativement vide. Elle fouilla du regard la pièce à la recherche d'une tête familière ou au contraire, absolument pas. Et bingo. Sitôt rentrée et aussitôt elle repéra une petite brune qui n'avait absolument pas sa place dans le décor. C'en était presque comique. Elle dénotait totalement des autres clients. La lionne s'approcha d'un pas léger et s'assit en face de la brune.

- Dis moi si je me trompe, mais ou tu as des informations sur les disparus ou tu en veux.

Elle n'avait même pas pris le temps de formuler quelques politesses. Pas le temps, ni l'envie. En plus, parler de ce genre de choses ici, ce n'était certainement pas l'endroit. Il fallait aller dans l'arrière boutique. La sorcière se leva et fit un signe de tête à l'asiatique de la suivre. Elle n'avait même pas attendu qu'elle lui confirme ou au contraire lui dise qu'elle se trompe. Baylee marchait à l'instinct, et celui-ci se trompait rarement. Et si elle s'était trompée, tant pis. Ca ne serait pas une première.

Elle se faufila entre deux clients, sans prêter grande attention à ce que la brunette la suive. Baylee savait où elle allait, c'était tout. Et la voilà dans l'arrière boutique, un endroit beaucoup plus calme que l'avant et à l'ambiance beaucoup plus tamisée. Elle s'installa sur une banquette calmement, tranquillement.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1316-indices-d-une-criminelle-recherchee http://www.magicneverdies-rpg.com/t1313-voliere-clandestine-de-baylee-andrews#9478 http://www.magicneverdies-rpg.com/f462-baylee-andrews http://www.magicneverdies-rpg.com/t1307-baylee-andrews http://www.magicneverdies-rpg.com/t1320-sans-adresse-baylee-andrews


profil +
Sorcier de sang-mêlé (sorcier/moldu) Animagus (faculté apprise, fait inconnu du Ministère) A la poursuite des ombres [Baylee] Empty

Disponibilité RP : K.O.
Parchemins : 297
DC : Trystan Kane
Niveau : Intermédiaire
Son âge : 28 ans
Nationalité : Japonaise
Origines : Japonaises
Baguette : Bois de châtaignier et ventricule de dragon
Permis de transplanage : Oui
Deal de cartes : Collection
Activité : Attrapeuse de l'équipe des Pies de Montrose
Gringotts : Coffre-fort

Patronus : Grue japonaise
Epouvantard : Le cadavre de sa soeur
Job illégal : Aucun

Poudlard - Matière préférée : Vol sur balai
Poudlard - Matière détestée : Astronomie
Avatar : Ishihara Satomi
Crédit(s) : Avatar : Baylee Andrews - SIgnature : moi-même
Message
Re: A la poursuite des ombres [Baylee]   A la poursuite des ombres [Baylee] EmptyJeu 8 Aoû - 14:43

A la poursuite des ombres
Avec Baylee Andrews



Bien qu’elle ne se sentît pas à sa place, Mitsuhane n’avait aucune intention de quitter la taverne dans laquelle elle patientait, ne sachant pas elle-même qui, ou quoi, elle attendait. Mais elle avait besoin de réponses et celles-ci seraient probablement plus aisées à obtenir aux Méandres Nocturnes que nulle part ailleurs. Peut-être était-elle inconsciente, de poursuivre des ombres sans savoir ce qui pouvait s’y cacher. Mais elle étouffait, à ne rien faire pour venir en aide à sa famille, à ses amis. Elle avait besoin de quelque chose pour auquel se raccrocher… Elle inspira, fermant brièvement les yeux pour faire fi de la fumée désagréable montant d’une table voisine, et les rouvrit pour prendre note de son environnement, aussi discrètement que possible. Elle n’était ni idiote ni folle, et savait que ceux qui venaient fréquenter l’endroit n’avaient guère envie que d’autres viennent s’intéresser à leurs affaires… ou à leur personne.
La japonaise n’eut toutefois guère le temps de s’attarder sur les clients mystérieux, son regard accrochant une silhouette s’avançant à grands pas déterminés vers elle. Une habituée des lieux, sans aucun doute, devina-t-elle face en voyant l’autre si à l’aise. Statique, la demoiselle regarda l’autre s’attabler face à elle sans la moindre gêne.

- Dis moi si je me trompe, mais ou tu as des informations sur les disparus ou tu en veux.

Trop familière, cette inconnue, mais sans aucun doute perspicace. L’autre se releva aussitôt, lui faisant signe de la suivre. Un instant, la joueuse hésita : elle n’avait aucune envie de se faire dépouiller ou enlevée à son tour pour avoir cru naïvement une inconnue dans un établissement douteux. En outre, la femme ne lui inspirait guère confiance. Elle semblait sûre d’elle – un peu trop peut-être – et son visage à la beauté rude ne faisait qu’amplifier l’air farouche qu’elle dégageait. Pourtant, portée par son insatiable curiosité et consciente qu’il lui serait difficile d’obtenir des renseignements sur le sujet, Mitsuhane se releva à son tour et la suivit prudemment, toujours muette. Ses yeux se plissèrent légèrement lorsqu’elle pénétra dans la seconde zone de l’auberge, mais elle ne fit aucun commentaire : sans doute l’endroit était-il plus propice aux confidences et affaires douteuses que la pièce qu’elles venaient de quitter. Au moins cela lui confirmait-il qu’elle était en compagnie d’une habituée des lieux, ce qui, très honnêtement, ne la rassurait pas vraiment.
S’asseyant néanmoins en face de la mystérieuse brune, elle prit le temps de l’observer plus attentivement, devinant sous le regard sombre une vive intelligence. Puis, consciente qu’il était peu courtois de dévisager les autres, elle se décida à ouvrir la bouche.

-Le service de table est inhabituel mais ce n’est guère désagréable.

Le ton était ironique, mais au moins pourrait-elle tester son interlocutrice et deviner un peu plus de son caractère. La chose étant faite, la japonaise aborda finalement ce qui lui importait : le sujet des disparus.

-Je n’ai pas d’informations sur les disparus, mais j’en recherche, oui. Surtout sur l’une d’elles. Où puis-je en trouver, et à quel prix ?

Rien n’était gratuit dans ce monde, malheureusement, elle en était bien consciente. La seule chose qu’elle ignorait était : à quel point le sujet était-il sensible ?

Codage par Rosalind Fawley


A la poursuite des ombres [Baylee] 181122091356725514

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t965-notes-et-memoires-d-akiyama-mitsuhane http://www.magicneverdies-rpg.com/t966-chemin-de-traverse-voliere-de-mitsuhane-akiyama http://www.magicneverdies-rpg.com/t923-mitsuhane-akiyama


profil +
Sorcier de sang inconnu A la poursuite des ombres [Baylee] Empty

Disponibilité RP : K.O.
Parchemins : 20
DC : Bentley Jiang
Niveau : Débutant
Son âge : 34 ans
Nationalité : Inconnue
Origines : Inconnues
Baguette : Acacia - Os de Selkie
Permis de transplanage : Oui
Deal de cartes : → Récap'
Gringotts : Coffre-fort

CV : 1990 à 1994 : Serveuse au Chaudron Baveur
1994 à 1997 : Divers petits jobs
1997 à 2006 : Sans emploi
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Job illégal : Militante activiste, officier des forces disciplinaires de G. en Grande-Bretagne

Poudlard - Option #1 : Etude des moldus
Poudlard - Option #2 : Divination
Poudlard - Matière préférée : Sortilèges
Poudlard - Matière détestée : Astronomie
Avatar : Julia Jones
Crédit(s) : Baylee Andrews (moi-même)
Message
Re: A la poursuite des ombres [Baylee]   A la poursuite des ombres [Baylee] EmptySam 17 Aoû - 21:32

Le petite brune l'avait suivi. Et s'était même installée en face de Baylee. Soit elle était courageuse, soit elle était désespérée. La lionne espérait que ce soit la deuxième solution. Ca l'arrangerait bien d'une certaine manière. Elle en profita pour mieux la détailler. Son interlocutrice semblait toute menue, et ne payait pas de mine. Elle lui était familière, mais elle ne savait pas d'où et n'arrivait pas à mettre le doigt dessus.

Elle fronça des sourcils, cherchant d'où elle pouvait la connaître. Pourtant la femme savait qu'elle ne l'avait jamais croisé auparavant. Mais pourquoi ? Tant pis. Elle relégua cette pensée en arrière.

- Le service de table est inhabituel mais ce n’est guère désagréable.

Elle haussa un sourcil, ne sachant pas si l'asiatique avait tenté de faire preuve d'humour ou si c'était tout simplement un constat factuel.

- C'est clair que ça n'a rien à voir avec le service du Cerf Dodu, rétorqua Baylee.

Elle avait choisi l'humour pour répondre. Elle n'était pas tout à fait certaine que cela le plus approprié. Son ton réservé en était la preuve, mais si le petit bout de femme devant elle préférait ça, alors elle suivrait le mouvement en quelques sortes. Baylee leur commanda à boire - parce que oui, cette conversation risquerait d'être longue.

- Je n’ai pas d’informations sur les disparus, mais j’en recherche, oui. Surtout sur l’une d’elles. Où puis-je en trouver, et à quel prix ?

Voilà qu'elle entrait dans le vif du sujet. La lionne croisa les bras et s'appuya sur la table qui séparaient les deux femmes, arborant une sorte de sourire carnassier, comme si elle allait la dévorer.

- Ma jolie, tu l'as dit : A quel prix. Quel est ton prix à toi ? J'pourrais peut-être t'aider. Mais déjà, on ne se connaît pas. Donc si nous commencions par quelques banalités, après on entrera dans le vif du sujet.

On leur servit les boissons. Baylee apporta son verre à ses lèvres, but une gorgée de Whisky-pur-feu. Cela ne fit qu'accentuer l'effet dramatique et la tension environnante.

- Je suis Baylee. Et du peu que je sais de toi, c'est que tu n'es certainement pas anglaise. Tu avoueras que mon analyse est impressionnante n'est-ce pas ? termina-t-elle avec humour.

Passer de la menace à l'humour, comme des montagnes russes. Lui faire comprendre qu'elle s'était aventurer en terrain dangereux mais qu'en même temps, elle était sa meilleure option, c'est ce que Baylee voulait lui faire passer comme message. Personne ne voudrait approcher la petite brune, elle semblait trop propre, trop nette. N'importe qui ne voudrait pas s'attirer des ennuis. Baylee aurait pu être de ceux-là, mais elle avait une bonne idée derrière la tête. Et puis un ennui de plus ou de moins... Voilà qui ne changerait rien à sa vie.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1316-indices-d-une-criminelle-recherchee http://www.magicneverdies-rpg.com/t1313-voliere-clandestine-de-baylee-andrews#9478 http://www.magicneverdies-rpg.com/f462-baylee-andrews http://www.magicneverdies-rpg.com/t1307-baylee-andrews http://www.magicneverdies-rpg.com/t1320-sans-adresse-baylee-andrews


profil +
Sorcier de sang-mêlé (sorcier/moldu) Animagus (faculté apprise, fait inconnu du Ministère) A la poursuite des ombres [Baylee] Empty

Disponibilité RP : K.O.
Parchemins : 297
DC : Trystan Kane
Niveau : Intermédiaire
Son âge : 28 ans
Nationalité : Japonaise
Origines : Japonaises
Baguette : Bois de châtaignier et ventricule de dragon
Permis de transplanage : Oui
Deal de cartes : Collection
Activité : Attrapeuse de l'équipe des Pies de Montrose
Gringotts : Coffre-fort

Patronus : Grue japonaise
Epouvantard : Le cadavre de sa soeur
Job illégal : Aucun

Poudlard - Matière préférée : Vol sur balai
Poudlard - Matière détestée : Astronomie
Avatar : Ishihara Satomi
Crédit(s) : Avatar : Baylee Andrews - SIgnature : moi-même
Message
Re: A la poursuite des ombres [Baylee]   A la poursuite des ombres [Baylee] EmptyDim 18 Aoû - 1:50

A la poursuite des ombres
Avec Baylee Andrews



Soulagée et satisfaite, Mitsuhane entendit l’autre lui répondre avec la même pointe d’ironie qu’elle-même avait usé. Elle ne savait pourquoi mais estimait que c’était là le gage d’une certaine qualité de caractère ; elle aurait détesté avoir à traiter avec un individu renfrogné et susceptible. La suite, en revanche, lui plut moins. Non pas qu’elle n’apprécia pas que l’autre leur commande des boissons – elle semblait avoir l’habitude, et la japonaise éprouvait un certain soulagement à ne pas avoir à le faire – mais l’idée de se présenter et de parler d’elle-même ou de ses intérêts ne lui plaisait pas le moins du monde. Elle n’était pas dupe : ces quartiers réputés mal famés regorgeaient de criminels en tous genres. Donner son identité ou quelque renseignement que ce soit qui permette de l’identifier lui déplaisait au plus haut point.

- Je suis Baylee. Et du peu que je sais de toi, c'est que tu n'es certainement pas anglaise. Tu avoueras que mon analyse est impressionnante n'est-ce pas ? termina-t-elle avec humour.

Elle se détendit un peu en examinant ladite Baylee avec plus d’attention. Celle-ci semblait avoir connu des épreuves difficiles et si son attitude était plutôt cordiale, il émanait d’elle quelque chose, qui semblait indiquer qu’elle était bien plus qu’une simple sorcière habituée aux auberges douteuses. Et Mitsuhane ne savait pas si elle mourrait d’envie d’en savoir plus ou au contraire ne rien connaitre de son interlocutrice…

-En effet, vous feriez une détective redoutable… parfaite pour retrouver des disparus. Elle eut un semblant de sourire, qui disparu bien vite alors qu’elle demandait, sincèrement intéressée par la réponse : est-ce donc mon accent qui me trahit si vite, ou mes manières ?

Il y avait après tout de nombreux descendants d’étrangers, en Angleterre, et son langage se faisait plus commun et moins ampoulé à mesure que les semaines s’écoulaient. Mais tout cela ne répondait pas aux questions de la sorcière qui lui faisait face. Un peu réticente, la japonaise hésita un instant quant à savoir ce qu’elle pouvait ou non dévoiler.

-Je suis japonaise, c’est vrai, et disons simplement que… je cherche une amie. Une anglaise, serveuse au Chaudron Baveur. Elle a disparu soudainement, sans laisser de traces. Quant au prix, cela dépendra de ce qui est obtenu en retour. Mais ayant peu de contacts ni rien de réelle valeur, je ne puis que payer en gallions.

Elle n’avait absolument aucune envie de s’engager dans une quelconque relation de débiteur et créancier. Elle ne voulait pas d’une dette qui risquait de ne pouvoir se régler qu’au travers un service rendu dangereux, que ce fut d’un point de vue légal ou de sa santé. Pourtant, elle avait bien conscience que pour un délinquant, elle n’avait rien de bien agréable à présenter comme paiement, si ce n’était un paiement pécuniaire classique. Cela étant, l’autre pouvait bien la fouiller, elle se trouverait fort marrie de ses trouvailles : Mitsuhane n’avait rien emmené avec elle de valeur.
Consciente qu’elle ne s’était pas présentée, mais toujours aussi réfractaire à l’idée de dévoiler son identité – pour peu qu’elle se trouve face à une supportrice de l’équipe des Pies, et son prénom risquait fort de provoquer chez l’autre une soudaine illumination – elle se décida à combler ce manque avec aplomb.

-Vous pouvez m’appeler Aoi. Quel genre de renseignements pouvez-vous m’offrir ?

Attrapant à son tour son verre, elle trempa les lèvres dans son vin de sureau et retint un frisson : la boisson était exquise, mais avait le goût de l’interdit. Elle se sentait telle un personnage secondaire de film, venu naïvement dans un repaire de brigands… Ne lui restait plus qu’à espérer ne pas finir comme nombre de ces faux héros : morts et bien vite oubliés. Elle jouait avec ses propres limites, et elle n’aimait pas beaucoup cela.

Codage par Rosalind Fawley


A la poursuite des ombres [Baylee] 181122091356725514

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t965-notes-et-memoires-d-akiyama-mitsuhane http://www.magicneverdies-rpg.com/t966-chemin-de-traverse-voliere-de-mitsuhane-akiyama http://www.magicneverdies-rpg.com/t923-mitsuhane-akiyama


profil +
Sorcier de sang inconnu A la poursuite des ombres [Baylee] Empty

Disponibilité RP : K.O.
Parchemins : 20
DC : Bentley Jiang
Niveau : Débutant
Son âge : 34 ans
Nationalité : Inconnue
Origines : Inconnues
Baguette : Acacia - Os de Selkie
Permis de transplanage : Oui
Deal de cartes : → Récap'
Gringotts : Coffre-fort

CV : 1990 à 1994 : Serveuse au Chaudron Baveur
1994 à 1997 : Divers petits jobs
1997 à 2006 : Sans emploi
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Job illégal : Militante activiste, officier des forces disciplinaires de G. en Grande-Bretagne

Poudlard - Option #1 : Etude des moldus
Poudlard - Option #2 : Divination
Poudlard - Matière préférée : Sortilèges
Poudlard - Matière détestée : Astronomie
Avatar : Julia Jones
Crédit(s) : Baylee Andrews (moi-même)
Message
Re: A la poursuite des ombres [Baylee]   A la poursuite des ombres [Baylee] EmptyDim 18 Aoû - 10:58

- En effet, vous feriez une détective redoutable… parfaite pour retrouver des disparus. Est-ce donc mon accent qui me trahit si vite, ou mes manières ?

La brune regarda l'asiatique. Elle posait vraiment cette question ? Voilà qui la trahissait un peu plus encore. A la place de se moquer, Baylee décida de répondre avec sérieux.

- L'accent, pas tant que ça. Ca dépend de certains mots où il ressort, mais ça c'est parce que je vis en Angleterre depuis toujours ou presque et que j'ai eu l'occasion d'entendre des étrangers parler anglais. Ensuite, oui, vos manières y sont pour quelque chose. Vous semblez trop bien élevée par rapport aux anglais. Enfin, l'indice le plus évident : vous. Tout simplement. Vous ressemblez à un petit Boursfouf tout rose au milieu de Vercrasses. Les anglais savent tous que venir dans ce quartier demande certaines précautions, et même si vous en avez pris, excusez-moi, mais elles sont risibles car peu suffisantes.

Après avoir fait un tel exposé, Baylee but une gorgée. Elle était trop gentille. Beaucoup trop. Si ça ne lui jouerait pas de tours plus tard, elle serait chanceuse. Mais elle était comme ça. Et de toute façon, elle n'avait rien à perdre. La jeune femme finit par apporter plus d'éléments.

- Je suis japonaise, c’est vrai, et disons simplement que… je cherche une amie. Une anglaise, serveuse au Chaudron Baveur. Elle a disparu soudainement, sans laisser de traces. Quant au prix, cela dépendra de ce qui est obtenu en retour. Mais ayant peu de contacts ni rien de réelle valeur, je ne puis que payer en gallions.

Baylee sourit. Si l'argent l'intéressait, ce n'était pas ce qu'elle voulait. Ce n'était pas non plus ses contacts en Angleterre qui pourraient l'intéresser. Oui, les contacts étaient un point non négligeable. Alors donc, cette jeune femme était prête à faire beaucoup de choses. L'illégalité ne semblait pas en faire partie. Grand bien lui fasse, Baylee avait des tas de choses à lui proposer, et surtout une chose qui ne la mettrait pas en danger. Ou deux alors. Alors qu'elle allait lui répondre, elle fut coupée ou presque par la japonaise.

- Vous pouvez m’appeler Aoi. Quel genre de renseignements pouvez-vous m’offrir ?

Elle haussa un sourcil "Vous pouvez m'appeler Aoi" ? Ainsi donc elle ne lui faisait pas assez confiance pour lui donner son vrai nom ? La tournure de sa phrase l'avait trahie. De toute façon, un jour ou l'autre elle saurait son vrai nom. Elle pouvait donc mentir tout ce qu'elle voulait, rien ne restait caché bien longtemps. Elle soupira, juste pour ajouter un peu de drame.

- Ah... Aoi, quand on demande des renseignements, on évite de mentir, dit-elle ponctuant le tout d'un clin d'oeil. Mais passons, je suis de bonne humeur et surtout je serais idiote de laisser passer une telle occasion. Voyez-vous, si je ne peux pas vous offrir les renseignements à proprement dit, je peux vous donner le moyen d'en trouver beaucoup plus rapidement. J'ai réseau et les contacts qui vous feraient apparemment défaut...

Elle se cala un peu mieux contre le dossier de la banquette, captant toute l'attention de la dite Aoi. Baylee scruta la salle, pour voir s'il n'y avait pas d'oreilles indiscrètes, mais généralement il n'y avait pas de problème ici.

- Moi-même je suis curieuse d'en savoir plus sur ces disparitions. C'est mauvais pour mes affaires dans une certaine mesure. Mais abrégeons. Pour quelle raison devrais-je vous vendre mes contacts ? Vous vous en doutez, je n'ai pas des contacts... conventionnels dirons-nous. Alors comment puis-je être assurée que vous n'irez pas les trahir ? Eux ou moi. Êtes-vous désespérée de trouver cette prétendue amie ?

Elle planta son regard dans les yeux d'Aoi. Il était intraitable et elle exigeait une réponse qui ne serait pas un mensonge. Elle cherchait à lire les réponses, les yeux ne sont-ils pas les fenêtres de l'âme après tout ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1316-indices-d-une-criminelle-recherchee http://www.magicneverdies-rpg.com/t1313-voliere-clandestine-de-baylee-andrews#9478 http://www.magicneverdies-rpg.com/f462-baylee-andrews http://www.magicneverdies-rpg.com/t1307-baylee-andrews http://www.magicneverdies-rpg.com/t1320-sans-adresse-baylee-andrews


profil +
Sorcier de sang-mêlé (sorcier/moldu) Animagus (faculté apprise, fait inconnu du Ministère) A la poursuite des ombres [Baylee] Empty

Disponibilité RP : K.O.
Parchemins : 297
DC : Trystan Kane
Niveau : Intermédiaire
Son âge : 28 ans
Nationalité : Japonaise
Origines : Japonaises
Baguette : Bois de châtaignier et ventricule de dragon
Permis de transplanage : Oui
Deal de cartes : Collection
Activité : Attrapeuse de l'équipe des Pies de Montrose
Gringotts : Coffre-fort

Patronus : Grue japonaise
Epouvantard : Le cadavre de sa soeur
Job illégal : Aucun

Poudlard - Matière préférée : Vol sur balai
Poudlard - Matière détestée : Astronomie
Avatar : Ishihara Satomi
Crédit(s) : Avatar : Baylee Andrews - SIgnature : moi-même
Message
Re: A la poursuite des ombres [Baylee]   A la poursuite des ombres [Baylee] EmptyLun 19 Aoû - 1:08

A la poursuite des ombres
Avec Baylee Andrews



Avec plaisir, elle put constater que son interlocutrice se prêtait au jeu sans hésiter. Avec sincérité et ce que Mitsuhane voyait comme une certaine bienveillance, Baylee lui expliqua ce qui la distinguait tant des autres clients et, de manière globale, de la population anglaise. Rien qui, finalement, n’était très surprenant ; la jeune femme avait déjà été choquée par la familiarité des occidents et, à l’inverse, elle savait avoir agacé par ses manières. Et sa volonté première de bien faire n’avait fait qu’accentuer ses habitudes déjà trop lisses. Quant à son manque de précautions, si elle était déçue d’avoir fait fausse route, au moins saurait-elle s’en souvenir désormais. Plutôt qu’un échec, elle préférait le voir comme une leçon sur un sujet qu’elle n’avait jamais étudié jusqu’à présent. Un instant pensive, elle opina finalement légèrement, ayant intégré chacun des renseignements de la sorcière face à elle.

- Je vous remercie, pour cet enseignement. Si d’aventure je dois revenir, je tenterai de les mettre à profit… et qui sait , conclut-elle avec malice, peut-être vous surprendrais-je.

C’était faux, et toutes deux le savaient bien. Non seulement la japonaise n’avait guère envie de revenir dans ces quartiers mal famés, mais surtout l’anglaise saurait toujours la reconnaitre parmi les clients, Mitsuhane en était certaine. Elle semblait bien trop dans son élément naturel pour ne pas voir quel intrus venait nager dans les eaux troubles qu’elle connaissait ; quant à l’attrapeuse, elle n’avait aucune intention de venir empiéter son territoire ou la prendre par surprise. L’autre venait après tout de la percer à jour. Mais s’attendait-elle vraiment à ce que la jeune femme, qu’elle avait déjà indiqué être trop visible dans les lieux pour espérer passer inaperçue, lui en indique plus sur elle-même ?
Le regard fixé sur Baylee sans même la voir vraiment, la japonaise réfléchit rapidement à la réponse qui lui avait été faite. L’autre était prête à la guider vers d’autres pouvant peut-être l’aider… Cela signifiait rencontrer de nouveaux individus peu fréquentables, sans garantie aucune qu’eux-mêmes puissent l’informer de quoi que ce fut. Pis, certains d’entre eux pourraient même faire partie des responsables des mystérieuses disparitions. Mal à l’aise, elle se rendit compte qu’elle s’engageait dans un monde dont elle ne connaissait rien. En outre, les interrogations – légitimes – de l’anglaise firent naître en elle un nouveau trouble : et si elle croisait un espion du ministère ? Elle n’avait aucune intention de se confronter à la justice britannique. Sa réputation n’y résisterait pas et sans elle, c’était son travail qui en pâtirait. Etant retenu que son travail était toute sa vie… La bouche sèche, elle but une nouvelle gorgée de sa boisson avant de la reposer d’un geste plus déterminé qu’elle ne l’était vraiment à cet instant. Mais la criminelle attendait des réponses et il serait fort malvenu, pour ne pas dire suspect, de la quitter maintenant. En outre, si la jeune femme hésitait de nouveau, elle n’était pas encore décidée à abandonner.

- Je ne peux rien vous garantir si ce n’est que je ne veux rien avoir à faire avec la justice, de quelconque façon que ce soit. A son tour, elle se renfonça dans son siège, un discret soupir lui échappant alors qu’elle reprenait posément : mon pays connait des troubles importants, ce depuis plusieurs années. Mes proches ont plusieurs fois été confrontées aux conflits qui le minent. Ici, je suis enfin tranquille, en sécurité. Vous dénoncez, vous ou vos contacts, serait prendre le risque de rompre cette paix relative. Quant aux raisons qui me poussent à chercher, je ne suis pas désespérée de retrouver cette amie. Mais, outre qu’elle m’était devenue chère, je veux comprendre. Des disparitions, nous en avons eu aussi. Des proches volatilisés, des cadavres retrouvés, des esprits pacifiques devenus enfiévrés… Je ne veux pas de nouveau regarder tout cela recommencer sans savoir pourquoi. Cela dit, je n’ai rien pour vous certifier ni vous prouver mes dires.

Lui rendant sans crainte son regard, Mitsuhane planta ses prunelles sombres dans celles, mystérieuses, de Baylee. Si l’autre ne la croyait pas, leur échange s’arrêterait probablement là. La laisserait-elle partir en paix ? Dans sa poche, elle sentait la présence rassurante de sa baguette. Ses réflexes aiguisés d’attrapeuse lui conférait une certaine rapidité, mais l’autre avait probablement l’habitude de tels combats. En y songea, elle espéra simplement n’avoir pas coupé court à toute négociation.

Codage par Rosalind Fawley


A la poursuite des ombres [Baylee] 181122091356725514

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t965-notes-et-memoires-d-akiyama-mitsuhane http://www.magicneverdies-rpg.com/t966-chemin-de-traverse-voliere-de-mitsuhane-akiyama http://www.magicneverdies-rpg.com/t923-mitsuhane-akiyama


profil +
Sorcier de sang inconnu A la poursuite des ombres [Baylee] Empty

Disponibilité RP : K.O.
Parchemins : 20
DC : Bentley Jiang
Niveau : Débutant
Son âge : 34 ans
Nationalité : Inconnue
Origines : Inconnues
Baguette : Acacia - Os de Selkie
Permis de transplanage : Oui
Deal de cartes : → Récap'
Gringotts : Coffre-fort

CV : 1990 à 1994 : Serveuse au Chaudron Baveur
1994 à 1997 : Divers petits jobs
1997 à 2006 : Sans emploi
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Job illégal : Militante activiste, officier des forces disciplinaires de G. en Grande-Bretagne

Poudlard - Option #1 : Etude des moldus
Poudlard - Option #2 : Divination
Poudlard - Matière préférée : Sortilèges
Poudlard - Matière détestée : Astronomie
Avatar : Julia Jones
Crédit(s) : Baylee Andrews (moi-même)
Message
Re: A la poursuite des ombres [Baylee]   A la poursuite des ombres [Baylee] EmptyLun 19 Aoû - 11:28

Baylee pesta intérieurement. Elle aurait aimé être legilimens pour comprendre le trouble qui animait Aoi. A la place, elle ne pouvait qu'être un témoin extérieur au conflit interne de la japonaise. Elle se contenta de rester silencieuse pour laisser à la petite brune tout le temps dont elle avait besoin pour réfléchir. Elle s'attendait à quelque chose de positif, un retour qui lui conviendrait. A la place, elle tomba des nues. Elle ne s'attendait pas à ce qu'Aoi soit quelqu'un avec autant de droiture, quelqu'un qui veut rester propre sous tous les tableaux.

Ca la chiffonnait. Elle voulait comprendre, mais sans se salir. C'était bien trop facile. On ne pouvait pas avoir des réponses sans prendre aucun risque. Si pour elle le seul risque c'était de venir dans l'Allée des Embrumes, alors c'était tout simplement risible et ridicule. Des tas de personnes venaient ici, même les plus propres, juste pour flâner. Elle se trouvait encore dans la partie qui craignait le moins. Elle pensa que ce devait être inhabituel pour les étrangers. Cette réflexion l'amusa.

Elle soupira avant de lever les yeux au ciel en écoutant Aoi.

- Non mais ça marche pas comme ça. Là, tout ce que tu veux, c'est la glace de Florian Fortarôme, les gallions de la glace et le cul du glacier. Tu veux tout sans risque. C'est pas un peu absurde ? Tu veux comprendre, ok, moi aussi. Tu veux savoir d'où ça vient, mais sans rien faire de ton côté. Si tu crois que venir ici c'est suffisant pour avoir des réponses, tu te trompes. Si tu veux des réponses sans avoir de problème, fallait aller au ministère et pas ici. Sauf qu'au ministère, l'enquête avance pas. Ils savent pas où chercher. Moi je te propose des solutions mais parce que tu risque de ne pas traiter avec des gens bien sous tout rapport, tu veux pas. Je me trompe ?

Baylee s'était laissé emporter. Elle était passée du vouvoiement au tutoiement, comme toujours quand elle s'emballe. La miss devant elle l'exaspérait déjà alors qu'elles n'avaient pas même entamé les négociations. Il fallait qu'elle se calme... Mais finalement, ce n'était pas la raison qui l'emporta.

- Tu sais, c'est pas parce que tu demandes une info à un criminel que ça fait de toi une criminelle. C'est pas parce que tu m'as parlé que tout le ministère va être à tes trousses. Ecoute, si tu tiens à ta petite vie tranquille, c'est cool, tant mieux pour toi. Mais dans ce cas on ne se mêle pas à des affaires qui sont bien plus grosses que soi, aboya-t-elle avec agressivité.

La lionne se leva pour ramener son verre vide au comptoir et prendre une double dose de Whisky-pur-feu. Elle avait besoin de calmer ses nerfs. Elle était partie en vrille sans raison. Mais cette inactivité et cette réticence à agir c'était tellement agaçant ! Elle descendit son verre d'une traite et demanda une dose normale avant de retourner s'asseoir, toujours fébrile.

- Ma belle, tu veux des réponses, ça me va. Tu veux pas de problèmes avec les autorités, moi non plus. Mais va falloir se mouiller un peu plus que ça. Sinon on va tourner en rond et discuter ne servira à rien. Je veux bien t'aider et prendre les risques dans ton enquête. Mais ça va avoir un prix. Et franchement, je pense pas que tu seras prête à le payer. De ce que je vois, t'as peur.

Elle avait ajouté les derniers mots avec insolence. Peut-être que ça titillerait l'égo de la japonaise. Baylee ne pariait pas tellement dessus... Mais on ne sait jamais...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1316-indices-d-une-criminelle-recherchee http://www.magicneverdies-rpg.com/t1313-voliere-clandestine-de-baylee-andrews#9478 http://www.magicneverdies-rpg.com/f462-baylee-andrews http://www.magicneverdies-rpg.com/t1307-baylee-andrews http://www.magicneverdies-rpg.com/t1320-sans-adresse-baylee-andrews


profil +
Sorcier de sang-mêlé (sorcier/moldu) Animagus (faculté apprise, fait inconnu du Ministère) A la poursuite des ombres [Baylee] Empty

Disponibilité RP : K.O.
Parchemins : 297
DC : Trystan Kane
Niveau : Intermédiaire
Son âge : 28 ans
Nationalité : Japonaise
Origines : Japonaises
Baguette : Bois de châtaignier et ventricule de dragon
Permis de transplanage : Oui
Deal de cartes : Collection
Activité : Attrapeuse de l'équipe des Pies de Montrose
Gringotts : Coffre-fort

Patronus : Grue japonaise
Epouvantard : Le cadavre de sa soeur
Job illégal : Aucun

Poudlard - Matière préférée : Vol sur balai
Poudlard - Matière détestée : Astronomie
Avatar : Ishihara Satomi
Crédit(s) : Avatar : Baylee Andrews - SIgnature : moi-même
Message
Re: A la poursuite des ombres [Baylee]   A la poursuite des ombres [Baylee] EmptyLun 19 Aoû - 16:14

HJ:
 

A la poursuite des ombres
Avec Baylee Andrews



ALes yeux légèrement écarquillés par la réaction de son interlocutrice, Mitsuhane l'observa pester, boire, s'éloigner pour finalement revenir, à peine moins calmée. Cette femme débordait un peu trop d'énergie à son goût. Et buvait trop pour une discussion un tant soit peu sérieuse. Le fond de ses propos étaient, elle le reconnaissait, tout à fait juste. Encore que... Elle estimait tout à fait possible de payer pour obtenir un renseignement, quel qu’il fut, à condition de trouver la bonne personne. Peut-être l’autre ne l’était-elle pas… Quant à la forme laissait franchement à désirer.
Alors que l’autre s’était éloignée pour faire remplir son verre, la japonaise avait soupiré discrètement, prenant le temps d’observer les lieux avec plus d’attention qu’elle ne s’était permise de le faire jusqu’à présent. La lumière tamisée qu’offrait la pièce semblait autant propice aux confidences qu’aux affaires, et les tables étaient assez éloignées les unes des autres pour rassurer les clients quant à l’intimité qui leur était réservée. Avec un certain amusement, elle songea qu’il ne devait pas être désagréable de s’endormir sur l’une de ces banquettes moelleuses qu’elle-même testait à l’instant présent. Elle ressentait l’envie de se laisser tomber contre le rembourrage épais de son siège et de fermer les yeux sur tout cela. S’il existait un sortilège permettant de télécommander les autres, elle aurait commencé par baisser discrètement le volume de son interlocutrice. Après avoir hésité un moment à partir tout de go, elle avait finalement fait comme Baylee : elle avait vidé d’un trait son propre verre, appréciant la chaleur réconfortante de l’alcool dans son ventre.
Puis la criminelle était revenue, toujours aussi bouillonnante. Silencieuse, Mitsuhane l’avait observée continuer à déverser son agacement sans réagir. Impulsive et spontanée. Un duo explosif qu’elle n’avait jamais su gérer. « … Et franchement, je pense pas que tu seras prête à le payer. De ce que je vois, t'as peur. ». La japonaise attendit encore quelques secondes, s’assurant que la brunette face à elle ne reprenne pas sa tirade.  Mentalement, elle nota de prendre quelques leçons de Droit et du fonctionnement de la justice britannique dans les jours à venir.

-Bien évidemment, que j’ai peur, répondit-elle avec fraicheur. Ce qui n’a rien de surprenant, c’est un sentiment naturel qui permet de s’assurer une certaine chance de survie. Je ne connais rien de tout cela – elle eut un geste du menton englobant Baylee, la pièce et qui par extension signifiait qu’elle parlait de l’univers confus de l’illégalité assumée – pas plus que ce qu’il se passe dans cette ville. Si je ne ressentais pas une certaine crainte devant tout cela, je ne serai inconsciente, stupide ou en saurait suffisamment pour ne pas avoir à venir ici chercher des informations.

Bras croisés et droite dans son siège, l’attrapeuse fixa sa vis-à-vis sans ciller. L’autre avait elle-même une certaine peur de l’autorité, d’après ses quelques observations. Que craignait-elle ? Et pourquoi ? Elle aurait aimé pouvoir en apprendre davantage sur Baylee. Ou sur Florian Machin-chose et ses glaces. Mais puisqu’elle n’en saurait pas plus sur l’une ou sur l’autre, elle se contenta de revenir à plus terre-à-terre, toujours aussi posée.

-Alors, apprenez-moi donc : quel est-il donc, ce prix si élevé ?


Codage par Rosalind Fawley


A la poursuite des ombres [Baylee] 181122091356725514

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t965-notes-et-memoires-d-akiyama-mitsuhane http://www.magicneverdies-rpg.com/t966-chemin-de-traverse-voliere-de-mitsuhane-akiyama http://www.magicneverdies-rpg.com/t923-mitsuhane-akiyama


profil +
Sorcier de sang inconnu A la poursuite des ombres [Baylee] Empty

Disponibilité RP : K.O.
Parchemins : 20
DC : Bentley Jiang
Niveau : Débutant
Son âge : 34 ans
Nationalité : Inconnue
Origines : Inconnues
Baguette : Acacia - Os de Selkie
Permis de transplanage : Oui
Deal de cartes : → Récap'
Gringotts : Coffre-fort

CV : 1990 à 1994 : Serveuse au Chaudron Baveur
1994 à 1997 : Divers petits jobs
1997 à 2006 : Sans emploi
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Job illégal : Militante activiste, officier des forces disciplinaires de G. en Grande-Bretagne

Poudlard - Option #1 : Etude des moldus
Poudlard - Option #2 : Divination
Poudlard - Matière préférée : Sortilèges
Poudlard - Matière détestée : Astronomie
Avatar : Julia Jones
Crédit(s) : Baylee Andrews (moi-même)
Message
Re: A la poursuite des ombres [Baylee]   A la poursuite des ombres [Baylee] EmptyLun 19 Aoû - 22:42

- Bien évidemment, que j’ai peur.

Baylee se retint de lever les yeux au ciel, avant de penser que tout le monde n'était pas une tête brûlé comme elle, qui pense après avoir agit et en dépit des conséquences. Finalement, la petite brune avançait des arguments logiques. Parfois, la lionne devrait elle-même utiliser la logique. Ou au moins réfléchir. Aoi termina de s'expliquer. Elle avait démontré des points tout à fait valides. Bras croisés, Baylee ne dit rien.

Elle ne montrait à présent plus aucune trace d'agacement. La japonaise avait parlé avec un calme implacable. Et bizarrement, ç'eut pour effet de calmer l'excès d'énergie de la sorcière anglaise. Assise, elle ne bougeait plus. Elle réfléchissait. Comment pouvait-on traiter avec une personne aussi sérieuse et posée ? Ce n'était pas tellement dérangeant ni problématique mais Baylee n'avait jamais eu à négocier avec ce genre de personnes. Généralement, on lui envoyait les impulsifs ou les cas désespérés quand on cherchait à les enrôler.

Bon OK, personne ne lui avait envoyé Aoi. Mais elle pensait pouvoir la rallier aux rangs de Gustav. Voilà qu'elle avait été trop optimiste et avait cru la tâche aisée. Maintenant elle comprenait mieux pourquoi on ne la laissait pas interagir avec ce genre de personnes. Elle souffla.

- Alors, apprenez-moi donc : quel est-il donc, ce prix si élevé ?

La jeune femme ne semblait pas fermée malgré tout. C'était un bon point. Peut-être que si elle se maîtrisait, Baylee réussirait à achever quelque chose...

- J'ai deux options pour toi Aoi, commença-t-elle en montrant deux doigts. La première, continua-t-elle en baissant un doigt, c'est que tu m'aides à prendre contact avec certaines personnes au Japon. Si ces personnes là ne parlent pas anglais, j'aurai bien sûr besoin d'un interprète. Après tout, les terroristes japonais sont bons dans leur domaine et j'avoue que ça servirait bien pour une prochaine attaque et-

Elle se coupa en plein élan, plaquant sa main sur la bouche. Voilà qu'elle venait de révéler qui elle voulait contacter en gros, et pour quelle raison... Manquerait plus qu'elle dise qu'elle enverrait les japonais directs vers Gustav pour qu'ils se rallient à eux et envahir l'Asie...

Elle se racla la gorge en réfléchissant à tourner au mieux la seconde proposition et surtout pour tenter de reporter l'attention sur le marché qu'elle proposerait. Ca marchait ou ça ne marchait pas. Mais pour rassurer Aoi, il faudrait donner un maximum d'informations... Ce qui risquait de mettre en péril beaucoup de choses si elle n'est pas digne de confiance. Un risque où l'on joue tout. Ca lui faisait penser à un jeu moldu : le poker. La sorcière ferma les yeux un bref instant avant de reprendre.

- La deuxième, reprit-elle, c'est que tu joues l'espionne pendant quelques temps. Je ne dis pas que cette solution sera sans risque. J'ai besoin que quelqu'un surveille certaines personnes dans le ministère et me tienne informé de certaines choses... Enfin surveiller, c'est un grand mot. J'ai juste besoin que quelqu'un me dégote une ou deux informations une fois de temps en temps. Ca peut-être de l'information banale à de l'information... plutôt secrète. A toi de voir.

HJ:
 

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1316-indices-d-une-criminelle-recherchee http://www.magicneverdies-rpg.com/t1313-voliere-clandestine-de-baylee-andrews#9478 http://www.magicneverdies-rpg.com/f462-baylee-andrews http://www.magicneverdies-rpg.com/t1307-baylee-andrews http://www.magicneverdies-rpg.com/t1320-sans-adresse-baylee-andrews


profil +
Sorcier de sang-mêlé (sorcier/moldu) Animagus (faculté apprise, fait inconnu du Ministère) A la poursuite des ombres [Baylee] Empty

Disponibilité RP : K.O.
Parchemins : 297
DC : Trystan Kane
Niveau : Intermédiaire
Son âge : 28 ans
Nationalité : Japonaise
Origines : Japonaises
Baguette : Bois de châtaignier et ventricule de dragon
Permis de transplanage : Oui
Deal de cartes : Collection
Activité : Attrapeuse de l'équipe des Pies de Montrose
Gringotts : Coffre-fort

Patronus : Grue japonaise
Epouvantard : Le cadavre de sa soeur
Job illégal : Aucun

Poudlard - Matière préférée : Vol sur balai
Poudlard - Matière détestée : Astronomie
Avatar : Ishihara Satomi
Crédit(s) : Avatar : Baylee Andrews - SIgnature : moi-même
Message
Re: A la poursuite des ombres [Baylee]   A la poursuite des ombres [Baylee] EmptyHier à 22:31

A la poursuite des ombres
Avec Baylee Andrews



Assises toutes deux en semblables postures, les deux femmes se dévisageaient à présent en silence. Après avoir assisté aux éclats de Baylee, Mitsuhane voyait celle-ci dans un calme remarquable. Décidément, c’était une vraie girouette émotionnelle, un cas assez épuisant à gérer. Pour l’heure, la japonaise estimait avoir réussi son domptage bayleesque, à son plus grand soulagement. Elle n’aimait pas avoir à traiter d’affaires sérieuses avec des individus en ébullition. Décidée à clore celle-ci et régler une fois pour toutes les problèmes que chacune soulevait, elle relança la conversation, attentive à son interlocutrice.

-J'ai deux options pour toi Aoi, c'est que tu m'aides à prendre contact avec certaines personnes au Japon. Si ces personnes-là ne parlent pas anglais, j'aurai bien sûr besoin d'un interprète. Après tout, les terroristes japonais sont bons dans leur domaine et j'avoue que ça servirait bien pour une prochaine attaque et-

Que… quoi ? De quoi parlait-elle ? Une attaque de quoi ? Ses entrailles se soulevèrent mais elle ne broncha pas ; l’un des rares enseignements de son père ayant été d’apprendre à gérer les émotions affichées sur son visage, elle prit soin de ne pas modifier celle qui s’affichait. Pourtant, rien dans ce qu’avait dit la jeune femme ne lui plaisait. Sa mention d’un assaut – mais où ? sur qui ? – comme l’implication des terroristes japonais, rien de cela n’était possible ni même acceptable. Ne pipant mot, elle laissa la criminelle reprendre la parole et achever ses propos. En tout point, la seconde proposition lui semblait plus acceptable bien que le simple fait de songer faire cela la révulsait. Ce serait trahir sa famille et ses engagements, tous ses proches et ses propres valeurs. Consciente qu’il fallait une réponse, elle en profita pour tenter de dissuader son interlocutrice de poursuivre ses idées folles d’association avec les japonais ; et pour cela, elle n’avait même pas besoin de mentir.

- Pour ce qui est de la première proposition, je ne peux pas accepter, si ce n’est en dernier recours. Ma famille a déjà eu maille à partir avec eux, je doute qu’eux-mêmes acceptent de traiter avec moi. Je ne sais pas ce que vous faites, pour qui ni comment, et je ne suis pas sûre de vouloir le savoir. Elle fit une brève pause, cherchant ses mots pour que ceux-ci ne semblent pas ressembler à une menace mais davantage à un conseil, ce que c’était. Vous avez été patiente et m’avez écoutée, laissez-moi vous prévenir à mon tour : ces individus forment des bandes hétéroclites, parfois même en concurrence les unes les autres. Certes, ils peuvent globalement être regroupés en deux idéaux distincts mais ils n’ont ni leaders communs ni même des objectifs ou des moyens identiques. Quand bien même traiterez vous avec l’une de ces bandes, vous ne pourrez contrôler les autres. Entre le gouvernement et les diverses factions intergroupes, c’est un joyeux désordre sanglant et explosif. J’ai lu votre histoire récente et je peux vous dire ceci : ce qui se passe au Japon n’est pas comparable à votre dernière grande guerre ni même, je crois, aux évènements actuels.

La jeune femme inspira doucement, jetant un regard au fond de son verre qui demeurait désespérément vide. Qu’importait, elle préférait garder l’esprit clair pour achever cet entretien. Reportant son regard sur Baylee, elle termina de répondre à sa proposition.

-Quant à la deuxième option… je ne sais pas comment je pourrais me procurer ces renseignements. A nouveau, une pause, plus courte que la précédente cette fois. Néanmoins, c’est envisageable. Mais je suis autant dépourvue d’impulsivité que de courage, ironisa-t-elle sur elle-même, aussi je ne puis vous répondre de suite. Cela peut être délicat, j’ai besoin d’un peu de temps pour y réfléchir. S’il vous est impossible de m’en donner alors, je crois qu’il est préférable pour chacune d’en rester là. Je ne peux ni ne veux me précipiter dans un tel engagement.

Et sur ce point, elle serait inflexible. Qu’importait que Baylee la juge couarde : elle assumait totalement ce statut. Rien n’était jamais bon lorsque prit dans la précipitation. En outre, Mitsuhane avait l’espoir de pouvoir contacter son cousin ; puisqu’il lui était hors de question pour elle de trahir ce dernier, avoir son aide pourrait s’avérer essentiel dans cette décision. Elle était certaine qu’elle aurait de quoi l’intéresser.

Codage par Rosalind Fawley


A la poursuite des ombres [Baylee] 181122091356725514

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t965-notes-et-memoires-d-akiyama-mitsuhane http://www.magicneverdies-rpg.com/t966-chemin-de-traverse-voliere-de-mitsuhane-akiyama http://www.magicneverdies-rpg.com/t923-mitsuhane-akiyama


 Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duel d'Ombres. [Hamaÿeb]
» L'Europe des ombres
» Les ombres (pv Sai)
» Le départ des ombres
» Ex Libris Umbra - selon le livre des ombres [Refusé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Angleterre - Allée des Embrumes :: Boire un coup :: Aux méandres nocturnes
-


Sauter vers:  
ContexteVoir la date du jourRythme de jeuMétéo britannique
Sept. 2006
2ème partie
Plan du forum


Event' actif
» L'univers alternatif
Jusqu'au 30 août