Magic Never Dies :: Coeur du Londres sorcier :: Hide Park :: Patinoire extérieurePartagez


profil +
Sorcier de sang-pur Legilimens (faculté apprise, fait connu du Ministère) Occlumens (faculté apprise, fait connu du Ministère) Une berceuse pour dormir Empty

Disponibilité RP : Limitée
Parchemins : 935
DC : Evan Jones - Gemma Landre
Niveau : Confirmé
Présence : Réduite
Son âge : 25 ans
Nationalité : Britannique
Baguette : Bois d'aubépine - coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Permis de transplanage : Non
Activité : Journaliste à la Gazette
Gringotts : Coffre-fort

Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Poudlard - Option #1 : Divination
Poudlard - Option #2 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Matière préférée : Astronomie
Avatar : Adélaïde Kane
Crédit(s) : Pas trouvé oups
Message
Une berceuse pour dormir   Une berceuse pour dormir EmptyJeu 8 Aoû - 2:57

Le retour de Drago avait perturbé Héra plus qu'elle n'acceptait de l'avouer. Après tant de mois d'absence et de silence, des jours et nuits entiers durant lesquels elle s'était inquiétée, des explications vaseuses et pour le moins insatisfaisantes, il était là. Enfin. Pourtant la colère de la journaliste, sa rancœur, perduraient. La pommade ne blessait pas les plaies trop profondes, pas plus que les Vulnera Sanentur ne ranimaient les morts.

L'inconstance de leur amitié la blessait, si ce n'était qu'elle la détruisait. Elle tenait trop à lui pour qu'il se permettre de piétiner ainsi leur lien en l'oubliant. S'il ne l'avait pas contactée, c'est qu'il n'en avait pas ressentit l'envie alors qu'elle se mourrait de n'avoir pas de nouvelle. N'était-elle rien pour lui ?

Perdue entre ses sentiments divers, elle ne savait comment faire le tri pour extérioriser. Elle n'avait jamais su et était habituée à emplir plus profondément ses émotions jusqu'à ce qu'elles l'encombrent tant  qu'elle doive se trouver d'autres problèmes à régler. Ou une distraction suffisante pour oublier. Tout dépendait de la force de ses humeurs.

Elle n'était plus capable de lutter et avait besoin d'un soutien. De quelque chose – ou quelqu'un – qui la persuaderait qu'elle n'était pas seule. Une personne sur laquelle se reposer, sur laquelle elle était persuadée de pouvoir compter. William.

Il l'avait abandonnée, certes, mais plus parce qu'elle l'avait chassé que quoi que ce soit d'autres. De toutes manières elle ne parvenait à rationaliser et ses actes, prohibés par sa conscience, n'étaient motivés que par une nécessité certaine. Ce fut ce qui expliqua qu'elle se trouve devant chez le Pierce, en pleine nuit, alors qu'elle n'était parvenue à chasser ses insomnies.

Amanda était en promotion pour son nouvel ouvrage – c'était dans tous les journaux – et aucune entrave ne retiendrait le musicien. S'était-il seulement laissé faire prisonnier un jour ? Héra ne se posa pas la question, frappant à sa porte jusqu'à ce qu'il lui ouvre. Lorsqu'il fut devant elle, un sourire oscillant entre gêne et amusement illumina le visage de la sorcière. Ses mots n'enlevèrent rien à l'étrangeté de la situation :

" - Est-ce que l'invitation à la patinoire tient encore ? "



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.


Dernière édition par Héra Greengrass le Mer 14 Aoû - 0:33, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://www.magicneverdies-rpg.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Sorcier né-moldu Animagus (faculté apprise, fait connu du Ministère) Une berceuse pour dormir Empty

Disponibilité RP : Free
Parchemins : 33
DC : Céleste Grym
Niveau : Débutant
Son âge : 27 ans
Nationalité : Anglaise
Origines : Anglaises
Baguette : Bois de Cyprès - cœur en moustache de troll
Permis de transplanage : Non
Activité : Ministère (département de la Justice Magique / biens moldus détournés)
Gringotts : Coffre-fort

Patronus : Berger Allemand
Epouvantard : Une loutre démoniaque
Poudlard - Option #1 : Soins aux créatures magiques
Poudlard - Option #2 : Etude des moldus
Poudlard - Matière préférée : Sortilèges
Poudlard - Matière détestée : Vol sur balai
Avatar : Sam "mes fosettes font fondre tout le monde" Claflin
Crédit(s) : Avatar : Dandelion
Message
Re: Une berceuse pour dormir   Une berceuse pour dormir EmptyVen 9 Aoû - 3:39

Une berceuse pour dormirWilliam broyait du noir depuis cette foutue soirée.

Il était rentré après qu'Héra l'ait gentiment éconduit, il était rentré déçu et en deuil de quelque chose qu'il savait pourtant perdu. Même Amanda avait fini par le remarquer, Amanda qui se moquait bien de ses états d'âme d'ordinaire. Même elle, elle avait vu à quel point il était confus et triste à l'idée d'avoir une nouvelle fois trouvé puis perdu Héra. Elle avait rapidement essayé de l'interroger, et il n'avait rien dit. Elle était partie quelques jours plus tard pour faire la promotion de son dernier roman et William avait accueilli la solitude (et l'alcool) comme une vieille amie.

Ce soir là n'était pas différent des autres. Il était là, sur son canapé, Rocky à ses pieds, sa guitare à la main et une bière sur la table. C'était un peu le cliché même du musicien triste qui évacue sa tristesse avec classe. Sauf qu'en vérité, William ne ressemblait à rien. Il grattouillait quelques notes qui sonnaient faux en chouinant et en était à sa cinquième bière, si bien que même Rocky avait envie de l'étrangler.

- T'es partie...


Qu'il chantonnait, sa voix un peu traînante, sa tête un peu lourde.

- Ta famille pleure et la fête est fi...

Des coups. Une myriade de coups. À sa porte, à lui. Il pariait que c'étaient encore les connards du ministère qui voulaient lui vendre le calendrier de l'année alors qu'il y bossait à ce foutu ministère et qu'il n'avait aucune putain d'envie d'en avoir le calendrier. Ou alors c'était encore un débile qui voulait lui vendre un truc dont il se foutait éperdument. Ça ne pouvait être que ça, pas vrai ? Pourtant, il posa tout de même sa guitare en jurant deux ou trois fois et ouvrit la porte en peignoir, relativement énervé.

- Je vous préviens, si c'est encore pour me refiler une de vos conne...

Héra.

Boum. Explosion d'émotions. Catastrophe nucléaire. Vide intergalactique.

Héra. Bordel de merde.

Il était resté tout bête, figé là devant la porte. Il n'avait aucune foutue idée de quoi dire, de quoi faire, il se demanda même si le malt qu'il avait ingurgité n'avait pas fini par le faire halluciner. Heureusement, elle prit la parole. Sinon ils auraient pu rester là longtemps.

Et elle lui demandait s'il voulait aller à la patinoire. Haha.

Mais elle se foutait de sa gueule.

Ou alors, elle venait pour remuer le couteau dans la plaie avant d'aller retrouver... le blondinet par exemple un truc comme ça. Connard de blondinet de merde qu'il détestait et qu'il voulait énucléer ou égorger ou étranglé ou...

- Toi, toi t'es une marrante toi.

Il s'adossa un peu à la porte et finit par l'ouvrir en grand, grimaçant légèrement.

- Entre.


Ah, cette volonté de montrer sa désapprobation était tout à fait remarquable. Son ton laissait néanmoins suggérer que ce n'était pas une invitation mais bien un ordre qu'il lui donnait. Qu'elle appréciait ou pas, c'était la même chose. Si elle voulait qu'il bouge ses fesses dans cet état, elle allait devoir attendre qu'il s'habille. Quand Héra entra, Rocky s'anima d'un coup, heureux de voir enfin quelqu'un de vivant. Traître qu'il était.

- Non franchement, t'es drôle. Tu m'abandonnes dans une rue comme un con alors que je pensais qu'on passait un bon moment, tu me fais sentir comme la dernière des merdes et tu te pointes comme une fleur devant ma porte en me demandant si mon invitation tient toujours.

Il était revenu pour prendre sa bière en marchant et se déplaça une nouvelle fois pour atteindre le centre de la pièce, à mi-chemin entre leur salle à manger, leur salon, et la salle de bains.

- Et bah oui.

Il se détestait.

- Attends moi là.


Et il s'enferma dans la salle de bains pour pleurer sur son manque de volonté.
:copyright:️ 2981 12289 0


Love was such an easy game to play. Now I need a place to hide away c. signature by anaëlle.
Yesterday
Oh, I believe in yesterday

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1016-william-pierce-cracher-dans-loeil-du-diable


 Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Cherche un échappement akrapovich pour RMZ 450 2009
» News Orks pour Apocalypse... Stompas plastiques?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: Coeur du Londres sorcier :: Hide Park :: Patinoire extérieure-


Sauter vers:  
ContexteVoir la date du jourRythme de jeuMétéo britannique
Sept. 2006
2ème partie
Plan du forum


Event' actif
» L'univers alternatif
Jusqu'au 30 août