Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Angleterre - Chemin de Traverse :: Librairies :: Fleury et Bott
Partagez
Argus Rusard
En ligne
MARG. Ecrivain :: Politique/Historique
MARG. Ecrivain :: Politique/Historique
profil +
Pseudo IRL : Anouch
Parchemins : 36
Crédit(s) : merci beaucoup à lou!
Statut HRPG : Absent
Activité RPG : Régulière
Nouveaux RPG : Acceptés
Sorcier de sang-mêlé (sorcier/moldu)
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
/!\ : Officie toujours en tant que concierge à Poudlard.

Président de l'U.C.G.B (Union de Cracmollisation de Grande-Bretagne).

Niveau : Cracmol
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Son âge : 69 ans
Origines : Sang-mêlé
Baguette : N'en possède pas
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 68
Gringotts : Coffre-fort

Activité propre : Concierge le jour, écrivain la nuit.
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Deal de cartes : ICI !
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Epouvantard : Des adolescents moqueurs
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Matière ♥ : Histoire de la magie
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide



Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1420-voliere-de-argus-rusard
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury   Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury EmptySam 17 Aoû - 13:00

Rencard avec mon miroir.


Argus s’observait devant sa glace. Il avait fait un effort d’élégance en passant sur ses épaules un trois-pièces décontracté, défraîchi par les années. Il prit sous son bras les cartons de son livre intitulé « Pour une Cracmollisation sans castration », et posa en équilibre dessus des tracts. Il s’interrogea de savoir si les tracts, révolutionnaires, n’allaient pas contraster avec son nouveau livre, plus commercial, et par conséquent, sans mention de la révolution qu’il souhaitait tant voir pointer…
 
C’est-à-dire que rien qu’au titre, on sentait que Rusard cherchait, premièrement, à vendre – on était pas loin de le mettre dehors à Poudlard, tant il consacrait son temps à la lecture et à l’écriture, il avait besoin de sous. Dès qu’on parle de couper ou ne pas couper le kiki des gens, on voit une différence sur les achats… En second lieu Argus Rusard avait pour ambition de surfer sur la dernière vague de soutien à son égard.
 
Depuis la mort de Mary, il sentait le vent tourner légèrement en sa faveur… Certaines personnes - pas que des huluberlus ! Des intellectuels aussi - s’étaient intéressés à ses idées politiques et en avaient même approuvés certaines opinions. Cependant, personne à sa connaissance n’approuvait la révolution. Trop extrême. C’est pour ça qu’il s’était dépêché de finir l’écriture de ce dernier livre, qu’il avait commencé quelques mois avant cet assassinat terrible.
 
Il ambitionnait d’amener à lui des partisans modérés grâce à cet essai. Certes ils ne l’amèneraient pas à la révolution, mais c’était toujours mieux de se faire connaitre. Et puis, les idées politiques peuvent évoluer avec le temps, la connaissance... et les événements.


Rusard, marchant d’un pas rapide, tourna à droite. Il s’engagea dans une ruelle triste comme le ciel du jour et poussa la porte de l’une des devantures. La librairie Fleury et Bott.

 
Le livre mort.


C’est dire à quel point Argus faisait dans le grand public que de le voir s’attabler à Fleury et Bott. Il commença à disposer ses livres sur la table. La couverture, sobre, noire, avec des lettres rouges, représentait un homme, tout sourire tenant entre ses mains un balais de sorcier, mais au lieu de grimper dessus et de s’envoler vers des terres meilleures, il passait le balais à la manière d’un moldu. L’image ne bougeait pas, comme chez les moldus. Il faut être cohérent. Le relieur de son éditeur, Obscurus Book, avait eu un mal fou à accéder à sa demande. C’est presque si il ne s’était pas évanoui. « Mais… Mister Rusard, un livre qui ne bouge pas… c’est un livre mort ! » « Vous traitez les non-magiques d’assassins de livres ? » avait rétorqué l’écrivain, piqué au vif.
 
Il disposa ses tracts côte à côte et conclut avec des fiches d’inscription pour l’U.C.G.B tout à droite. Il s’assit derrière sa table et consulta nerveusement sa montre. Il était pile à l’heure. Il lança quelques regards. La librairie était normalement fréquentée pour un samedi à seize heures.
 
Maintenant ! Un lancer de dés.
 
 
Options du lancer de dés :
 

 
 
Ps : u.c.g.b = union de cracmollisation de grande bretagne dont il est le président




Dernière édition par Argus Rusard le Sam 17 Aoû - 13:10, édité 2 fois


Prophétesse ▲
MARG. Âme errante ☨ MDJ
MARG. Âme errante ☨ MDJ
profil +
Administrateurs :
Drago Malefoy et Héra Greengrass

Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 306
Sorcier de sang inconnu
Voyant (faculté innée, fait connu du Ministère)
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Niveau : MDJ
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 545
Gringotts : Pas de compte

Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide



Voir le profil de l'utilisateur
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury   Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury EmptySam 17 Aoû - 13:04

Le membre 'Argus Rusard' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à 6 faces' :
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 513


Olivia Rosebury
MARG. Ministère :: dptmt Biens moldus
MARG. Ministère :: dptmt Biens moldus
profil +
Pseudo IRL : Lou
Parchemins : 17
Avatar : Zooey Deschanel
Statut HRPG : Visiteur
Activité RPG : Ralentie
Nouveaux RPG : Refusés
MC : Drago Malefoy
Sorcier de sang-mêlé (sorcier/moldu)
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Niveau : Débutant
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Son âge : 30 ans
Origines : Mère Française
Baguette : Bois de peuplier et Moustache de fléreur
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 39
Gringotts : Coffre-fort

Activité propre : Ministère - Biens moldus détournés
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Lien CV : X
☰instaMage : Fil d'actu
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Matière ♥ : Etude des moldus
Matière ⚡️ : Potions
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide



Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t1445-les-oublis-d-olivia#10212 http://www.magicneverdies-rpg.com/t1354-voliere-d-olivia-rosebury#9654 http://www.magicneverdies-rpg.com/t1328-olivia-rosebury http://www.magicneverdies-rpg.com/t1356-sans-adresse-olivia-rosebury#9657
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury   Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury EmptyVen 13 Sep - 17:24





Olivia



&




Rusard



Séance de dédicace


En dehors de mes tribulations au Ministère de la Magie, je flânais et me nourrissais d'ailleurs. C'est pas parce qu'on fait partie du système qu'il ne faut pas le remettre en question ! Être au coeur de ce dernier est d'ailleurs le meilleur moyen d'en saisir les rouages pour y insérer un grain sournois le moment opportun.

Bon, non, ce n'était pas totalement mon ambition, mais il fallait admettre qu'en déambulant en dehors de mes quartiers dédiés au détournement des objets moldus, j'étais vue comme une sous-employée. Mes confrères les plus gras et élitistes, bien-pensants en surface, considéraient que mon boulot était la lie de l'institution. A vrai dire j'avais peu conscience de tout ça, sauf quand Arthur Weasley laissait échapper une remarque cinglante dans sa barbe pour me le rappeler, du genre: "Encore cet avocat véreux qui va nous chercher des noises, je te le dis !". C'est vrai qu'il arrivait souvent qu'une marionnette en costume nous mette des bâtons dans les roues lorsque, par exemple, nous cherchions à obtenir la garde prolongée d'un objet moldu méritant une certaine attention pour approfondir nos recherches, mais la plupart du temps ces affaires de caste me passaient au-dessus de la tête. J'étais dans mon microcosme et je m'en portais bien.

Je n'ai jamais compris pourquoi les nés-moldus, et les moldus plus généralement, inspiraient si peu de passion à mes pairs. Comme s'ils étaient moins importants que nous, comme si l'absence de pouvoir magique, ou le fait d'être issu d'une branche sans pouvoir, était une disgrâce qu'il fallait à tout prix taire et faussement nier. Même la politique actuelle qui se voulait plus progressiste n'allait pas dans le bon sens. Tenez, après les ravages de la guerre on avait décidé de revaloriser les nés-moldus en insistant bien sur le fait qu'ils étaient de vrais sorciers comme les autres, au lieu de dire qu'après tout cela n'avait aucune espèce d'importance et que, non, quoiqu'il arrive on ne tue pas les gens parce qu'ils ne savent pas se servir d'une baguette. C'est idiot !

Vous vous rendez compte ? Allez éduquer un sang pur raciste en lui disant: "Oui mais quand-même, sois plus tolérant ! Tu sais un né-moldu c'est un vrai sorcier comme toi !" Ca revient à lui dire: "Les autres, les moldus, et ceux qui ne sont pas comme toi, c'est de la merde." Merci la pédagogie ! Ca prouve bien qu'il y a un problème quelque part tout de même.

Voilà de quoi je me nourrissais ces derniers temps, absorbant des lectures plus diversifiées les unes que les autres pour ouvrir mes antennes. Le climat était un peu tendu avec les rumeurs sur ce grand malade venu de Russie, et chacun sortait de sa coquille pour préparer le terrain et trouver sa place. Et moi, je lisais. J'étais d'ailleurs tombée sur un excellent bouquin qui a ravivé mon empathie pour une cause que j'ai trop longtemps éclipsée au profit d'une autre, et pourtant les deux sont sensiblement liées.

Cracmollisation sans castration d'Argus Rusard. Quand j'avais vu trôner chez Fleury & Bott la couverture sobre, noire et statique, contrastant nettement avec les autres clinquantes et animées, j'avais bondi ! Rusard, c'était le concierge de mon école !

Il était de notoriété publique qu'il était un cracmol, et à Poudlard il n'avait jamais été très avenant. Toujours bougon, suivi de près par sa chatte teigneuse, c'était un homme qui errait dans les couloirs pour repérer les fauteurs de troubles, quelqu'un à qui on ne disait pas bonjour et qui ne disait pas bonjour, comme un fantôme capricieux. Personne ne le pensait capable d'écrire une ligne, et voilà qu'aujourd'hui il sortait un essai politique... Le choc ! Lorsque j'avais découvert ça, j'en étais restée bouche-bée.

La bêtise de la jeunesse nous pousse à ne pas creuser, à nous contenter des caricatures, à accepter les préceptes idiots que la société nous inculque et qu'il faut aujourd'hui combattre. Pour la société justement, Rusard avait deux tares: être cracmol, et être concierge. Je m'en étais atrocement voulue en voyant la couverture de son livre, comme si elle me renvoyait à mon ignorance, au fait que j'avais jadis fermé les yeux sur la condition de cet homme et de ses pairs, pensant simplement que c'était un "frustré de la vie", et j'en étais terriblement honteuse. Je m'étais donc empressée de l'acheter et de le dévorer en deux jours.

Quelle ne fut pas ma surprise ! C'était excellent... Un manifeste édifiant qui saurait ouvrir les yeux des plus dubitatifs. J'étais clouée qu'Argus Rusard sorte de sa cave pour mener ce combat, j'ignorais qu'il avait cette force en lui. En apprenant sa venue chez Fleury & Bott pour une séance de dédicace, c'est tout naturellement que je décidai de m'y rendre pour achever mon mea culpa.

Le ciel était maussade ce jour-là, ce qui n'empêcha pas la librairie de se remplir pour l'occasion. L'écrivain était assis derrière un bureau recouvert de ses livres et autres tracts que je peinais à identifier de là où j'étais. Un petit sourire mutin au coin des lèvres, le manifeste serré contre ma poitrine, je m'élançai pour saluer le brave homme au regard dur que je lui connaissais déjà à l'époque. Seulement cette fois, c'était différent. J'étais une adulte ! Et je voulais une signature.

Deux personnes étaient devant moi, il me fallait attendre. Quand vint mon tour, je pus à peine prononcer un mot qu'un bruit fracassant me fit sursauter. Par réflexe, je protégeai ma tête en l'encadrant de mes bras mais sortis très vite un oeil pour évaluer l'ampleur des dégâts, et trouver une issue où me faufiler sans encombre. Je constatai d'emblée qu'il ne s'agissait pas d'un attentat. Il y avait juste de l'encre partout, comme celle qui est vendue sous forme de bombe chez Weasley Farces. Et il y en avait partout, partout... Jusque sur la pile de livres de l'auteur, sur ses tracts, ses habits, son visage...

En regardant autour de moi, impossible de retrouver le coupable. Ca ressemblait à une mauvaise blague qui pouvait venir d'un ancien élève rancunier comme d'un opposant politique... Je recentrai mon attention sur la star du jour. Rusard avait l'air décontenancé et, bien vite, je distinguai quelques larmes significatives de sa frustration. Ca me fendit le coeur...

Après tout le chemin parcouru, il ne fallait certainement pas baisser les bras pour une bande de petits farceurs ! Peut-être que c'était pire que ça, mais dans tous les cas il ne fallait pas se laisser abattre. J'en profitai pour m'approcher, munie d'un rictus qui se voulait encourageant.

- Vous avez du succès ! Entamai-je en tendant quelques mouchoirs que je stockais au fond de mon sac, pas certaine que ma remarque maladroite soit appréciée.

Pensant qu'il aurait été malvenu d'utiliser ma baguette, je commençai à éponger la table et les affaires dans le but d'apporter tout mon soutien avec respect, plus de pudeur et de retenue. Mais après quelques secondes, je ne pus m'empêcher de déballer le fond de ma pensée.

- Vous savez, si c'est un opposant qui veut vous couper la chique prenez-le bien. Il ne ferait pas ça si vos paroles n'avaient aucun poids, aucune portée ou valeur sensée. Tous les polémistes de l'Histoire ont des opposants, c'est pour ça qu'ils sont dans l'Histoire et l'ont parfois changée.

J'arborais bien malgré moi cet air ingénu qui, selon mes proches, me caractérisait tant. De grands yeux ronds et sincères accompagnant un sourire bienveillant.

- Et puis si c'est un farceur, c'est sûrement pour se venger d'une punition que vous lui avez infligée il y a des années ! ponctuai-je en riant.

Il fallait tout de même me présenter, c'était la moindre des politesses...

- Au fait vous ne vous souvenez probablement pas de moi mais j'étais élève à Poudlard entre 1988 et 1995 ! Olivia, Olivia Roseburry... J'ai dévoré votre livre et j'ai pensé qu'il serait bon de vous le dire en personne. Vraiment c'est... Bravo !

Pas très argumenté tout ça, mais c'était compliqué de nettoyer tout ce bazar et d'engager la conversation avec cet homme bouleversé par ce qui venait de se produire, mais je ne me débinais pas. Si je pouvais lui redonner un peu d'assurance, c'était mission accomplie !



Lou pour MND



Lancer de dés :
 



Weirdo

Vous prendrez bien un petit triptyque d'Olive ?


Prophétesse ▲
MARG. Âme errante ☨ MDJ
MARG. Âme errante ☨ MDJ
profil +
Administrateurs :
Drago Malefoy et Héra Greengrass

Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 306
Sorcier de sang inconnu
Voyant (faculté innée, fait connu du Ministère)
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Niveau : MDJ
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 545
Gringotts : Pas de compte

Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 1567615149-du-vide



Voir le profil de l'utilisateur
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury   Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury EmptyVen 13 Sep - 17:24

Le membre 'Olivia Rosebury' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à 4 faces' :
Séance de dédicace ft. Olivia Rosebury 316


 Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» Olivia R. Stass [ Terminé ]
» Je t'aime faussement, tu m'en veux ? [PV Olivia]
» Ne me quitte pas [Théo & Olivia]
» olivia j. harper | relationships

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Angleterre - Chemin de Traverse :: Librairies :: Fleury et Bott
-


Sauter vers:  
ContexteVoir la date du jourRythme de jeuMétéo britannique
Plan du forum


Event' actif
» En préparation
Sans pression