Magic Never Dies :: 
Affaires de moldus
 :: Oubliettes :: RPG abandonnés
Partagez


Anonymous
Invité
profil +
Message
Je prendrai bien une pomme.   Je prendrai bien une pomme. EmptySam 18 Nov - 23:07

Sa malle à la main, Archie ressert sa prise après la poignée. Il a de nombreuses affaires à lui dedans et il serait très contrarié de les perdre. Il partait quelques jours pour Flagley-le-Haut, pour visiter mais aussi pour vendre quelques baguettes. Archie ne pouvait pas que prendre du bon temps, même s'il en avait fortement envie.

Pour se rendre dans le village sorcier, l'homme avait opté pour le train. Pour une fois, il voulait changer ses habitudes. Et puis comme il n'était pas très doué lorsqu'il était question de transplanage, autant dire qu'il voulait éviter le pire. Il se trouvait à présent dans la gare de King's Cross. Les moldus étaient nombreux, et Archie se réjouissait d'être au milieu de ces gens. C'était sans doute ce qu'il aimait le plus lorsqu'il devait prendre le train.

Les moldus avaient quelque chose d'amusant, et de fascinant à la fois. Mais ce qu'il adorait par dessus tout, c'était leurs pizzas. Cette recette était hors du commun : mettre de la sauce tomate sur du pain et après garnir le tout avec divers ingrédients... C'était ingénieux ! Et il était surpris que les sorciers n'y aient pas pensé avant. Mais c'était pareil pour les burritos ou les sushis. Les moldus étaient très créatifs, et certains sorciers feraient mieux de s'en inspirer.

La gare était toujours aussi pleine qu'à son habitude. Heureusement qu'Archie savait où aller, sinon il se serait sans doute perdu, tout en se laissant porter par le flot de voyageurs. Il se dirigea vers les voies 7 et 8. Le tout, c'était de ne pas se tromper d'arche... La première fois, il avait couru dans la mauvaise arche. Son nez se souvenait encore de cet épisode douloureux et des regards moqueurs des gens autour... Fort heureusement pour lui, cette fois, il n'y avait pas d'erreur.

Passant l'arche, il arriva sur le quai 7½. Tout était en rénovation. Le ministère avait accordé des subventions à l'occasion de l'an 2000 pour permettre un rafraîchissement de l'endroit. En bref, c'était pour donner un coup de jeune.

Archie vérifia son train : départ à 12h34. Il était à l'heure et c'était le bon train. D'ailleurs, celui-ci lui rappelait toujours le Poudlard Express, la couleur rouge en moins. Le Home Express était vert. C'était vraiment ce qui différenciait les deux trains. Avec un wagon restaurant en plus. D'ailleurs, Archie avait faim... Montant dans le train, il se dirigea fissa au wagon auquel il pensait.

- Une part de tarte à la citrouille avec un jus d'oeillet s'il vous plaît ! réclama-t-il aussitôt arrivé là-bas.

Il paya sa part et alla s'asseoir pour profiter de sa tarte. Le train n'était pas encore partit qu'il était déjà là à se goinfrer... Il regarda par la fenêtre, il voyait les gens se dire au revoir. C'était curieux que les gens aient de tels rituels. Ca le dépassait. Les formules de politesse, c'était uniquement pour se faire bien voir, non ? Ces gens voulaient-ils se faire bien voir ?

- Je les comprends pas...




profil +
Message
Re: Je prendrai bien une pomme.   Je prendrai bien une pomme. EmptyMer 22 Nov - 1:48

Je prendrais bien une pomme.

ft. Archie Newton

Le départ du Home Express était prévu à 12h34. En jeune homme ponctuel qu'il était, Drago Malefoy s'en contentait fort bien, surtout qu'il s'agissait de business. Toujours présent pour le business. Malgré quelques décadences la veille dans un bar luxueux de Pré-Au-Lard, une potion Wiggenweld avait suffisamment régénéré ses forces pour affronter la dure journée qui l'attendait. Il était en pleine possession de ses moyens pour vendre ses nouvelles préparations. Qu'avait-il en stock dans sa grande malle en peau de moke renforcée ? Quelques échantillons d'un philtre contre la gueule de bois, une potion de sommeil sans rêve sans les effets secondaires indésirables de l'originale, et un breuvage qui procure une sensation de satiété pour les travailleurs acharnés qui n'ont pas le temps de prendre une pause à midi. Malefoy se focalisait beaucoup sur les jeunes dans ses mixtures. Les travailleurs, les fêtards, et plus précisément le combo des deux. Un jeune ambitieux devait pouvoir s'amuser (dignement) le soir, et faire bonne figure le lendemain auprès de ses employeurs, ou de ses investisseurs s'il menait la barque. Bien évidemment, il se situait dans la deuxième catégorie.

Flagley-Le-Haut, donc. Les tenanciers d'Ivanus & Poltroll, une boutique d'apothicaires réputée du coin, l'avaient contacté peu après qu'il ait démarché dans le but d'une rencontre. L'ancien Serpentard pensait que ses produits seraient dignes de leur enseigne, et vice-versa. Ses produits se vendaient bien sur le chemin de Traverse et à Pré-Au-Lard, mais je jeune homme voyait plus grand. Il voulait partir à la conquête d'autres villages magiques, voire semi-magiques, et qui sait, peut-être s'exporter à l'internationale quand sa petite entreprise prendrait du galon.

12h30. En homme solitaire qu'il était, personne ne l'avait accompagné à la gare de King's Cross. Il avait bien entendu prévenu sa mère de son départ, mais aucune autre dame n'avait la primeur de connaître l'agencement exact de son emploi du temps. Tout ceci serait l'affaire d'une journée. Un aller/retour et ce serait plié; pas de quoi faire une déclaration à la Gazette du Sorcier.

Normalement, il privilégiait toujours les circuits de cheminées mais sa destination n'en possédait pas, et le train s'avérait être une excellente option pour peaufiner son discours promotionnel dans le calme. Enfin, calme... C'était sans compter sur la surpopulation de mouflets à chaque centimètre carré du train. Etait-ce les vacances scolaires ? Drago n'avait plus la notion du temps tel qu'un élève la percevait. Par réflexe, il se dirigea directement vers le wagon-bar dont il appréciait le décor raffiné. Il commanda une pomme Granny Smith et un thé bien noir avant de chercher une place à sa convenance, le temps qu'on lui porte sa commande. Il aurait bien opté pour un whisky pur feu, mais cela n'aurait pas été bienvenu avant son entretien décisif. Non, Malefoy ne blaguait pas avec sa carrière... Il alla se poster face à un homme qui devait avoir à peu près son âge, sans toutefois trop lui porter d'attention. La place avait l'air confortable, et il préférait s'éloigner le plus possible de la petite famille de mal élevés qui criait à l'autre bout du wagon. Pomme et thé rapidement en évidence sur sa table, il avala une première gorgée qui lui brûla la langue puis fronça les sourcils en s'attardant sur les gens du quai qui y allaient de leurs embrassades. Il entendit une petite remarque étouffée de son voisin qui, manifestement, partageait son voyeurisme.

- Je les comprends pas...

Malefoy hocha la tête, les yeux rivés sur le même spectacle.

- Il n'y a rien à comprendre, appuya-t-il avec une consternation glaciale.

Les gens étaient... les gens. La masse. Le banal. La médiocrité.


Codage par DM

Voir le profil de l'utilisateur https://magicneverdies.forumactif.com/t190-drago-lucius-malefoy-alchimiste-pour-vous-servir-ou-pas https://magicneverdies.forumactif.com/t168-chemin-de-traverse-voliere-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/f263-cave-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t145-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t167-inventaire


Anonymous
Invité
profil +
Message
Re: Je prendrai bien une pomme.   Je prendrai bien une pomme. EmptyMer 6 Déc - 19:42

- Il n'y a rien à comprendre.

Archie sursauta. Il n'avait même pas calculé que quelqu'un venait de s'installer face à lui. Et venait-il de répondre à sa phrase qui ne demandait aucune réponse ? Archie était perplexe - ou plutôt curieux. Il regarda son voisin en face... C'était étrange... Il lui était familier.

Le sorcier se mit à dévisager le blond en cherchant dans sa mémoire. Il l'avait vu, mais où ? Il était incapable de s'en souvenir. Parfois, Archie se maudissait d'être aussi tête en l'air. Son regard était clairement insistant et il ne s'en rendait pas vraiment compte. C'était tout lui. Il termina sa tarte à la citrouille pas le moins du monde ébranlé par l'instigation visuelle qu'il menait.

- Je sais pas, il doit bien y avoir un truc à comprendre si tout le monde se dit au revoir de la sorte non ?

Après plusieurs minutes d'un silence pesant, Archie relançait la conversation comme si de rien n'était. Il avait abandonné de se rappeler qui était son nouvel interlocuteur. A la place, il lorgnait la pomme en se disant qu'il en mangerait bien une lui aussi.

Le train finit par bouger. Le quai s'éloigna peu à peu, menant rapidement à des paysages plus ruraux.

- De toute façon, j'ai toujours trouvé les effusions familiales incompréhensibles en plus d'être futiles.

Il bu un peu de son jus d'oeillet, et comme si son verre contenait un philtre de mémoire, Archie ouvrit grand les yeux.

- Mais c'est toi ! Ca y est je me souviens !

Il arborait un sourire fier. Peut-être était-ce déplacé - même carrément - mais Archie était fier de se rappeler qu'en face de lui c'était Drago Malefoy. Ah, sacré Drago. Archie avait toujours voulu lui parler, la curiosité. Il savait que les autres étaient aussi curieux que lui l'était mais contrairement aux autres, la curiosité d'Archie n'avait rien de mal placée. Juste innocente si l'on pouvait dire ainsi...




profil +
Message
Re: Je prendrai bien une pomme.   Je prendrai bien une pomme. EmptyMer 20 Déc - 0:14

Je prendrais bien une pomme.

ft. Archie Newton

- Je sais pas, il doit bien y avoir un truc à comprendre si tout le monde se dit au revoir de la sorte non ? relançait le passager.

Un Malefoy bien silencieux axa pour la première fois son regard vers ce dernier. Peut-être parviendrait-il à l'identifier ? Après tout, rares étaient ceux qui se posaient ce type de questions et, à vrai dire, il trouva ce fait agréablement inhabituel. Verdict : non, il ne le remettait pas...

- De toute façon, j'ai toujours trouvé les effusions familiales incompréhensibles en plus d'être futiles.

...et décidément, c'était regrettable de ne pas le connaître. Comment ne pas se retrouver dans ces paroles ? Les effusions publiques n'avaient jamais été dans les habitudes des Malefoy, et encore moins sur le quai d'une gare, à la vue de tous. Même en privé d'ailleurs, ce n'était pas la grande explosion d'émotions. Avec son père, le néant. Peut-être quelques dignes embrassades avec sa mère, et une tendresse informulée évidente, mais rien de plus. Lucius et Narcissa avaient su transmettre à leur fils unique un minimum de pudeur, si ce n'est de la décence. Aujourd'hui, ces débordements d'embrassades dégoulinantes de mièvrerie le rebutaient. Parvenait-il à masquer son dégoût présentement ?

- Mais c'est toi ! Ca y est je me souviens ! lâcha l'inconnu après avoir bu dans son verre.

Malefoy ne sut s'il devait se sentir vaniteux ou consterné après cette remarque sans maîtrise. Il opta pour la vanité en étirant ses lèvres pour ne former qu'un rictus narquois.

- Lui-même, je suppose.

Puis il soupira. Le voyage serait long... Pour se distraire - et un peu parce qu'il était intrigué - il observa son voisin. Une curieuse sensation le saisit. Il avait l'impression de l'avoir déjà vu, mais où ?

- Tu travaillerais pas au ministère de la magie toi ? demanda-t-il sans prendre de gant.

C'était l'endroit le plus probable où leurs routes auraient pu se croiser puisque le blond y mettait fréquemment les pieds depuis ses "nouveaux devoirs", ces impératifs qui le faisaient suer pour contenter ces messieurs. Pourtant, il ne remettait pas son visage dans ce tableau boisé. Où aurait-il pu voir cette nonchalance ? L'allée des Embrumes, peut-être ?

Codage par DM

Voir le profil de l'utilisateur https://magicneverdies.forumactif.com/t190-drago-lucius-malefoy-alchimiste-pour-vous-servir-ou-pas https://magicneverdies.forumactif.com/t168-chemin-de-traverse-voliere-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/f263-cave-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t145-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t167-inventaire


Anonymous
Invité
profil +
Message
Re: Je prendrai bien une pomme.   Je prendrai bien une pomme. EmptyVen 22 Déc - 18:37

- Lui-même, je suppose.

Être reconnu semblait plaire à Drago. Archie nota ce petit sourire narquois qu'arborait le blond. Finalement, un digne sang-pur resterait à jamais un digne sang-pur. L'ancien Poufsouffle ne lui en voudrait pas pour ça.

- Tu travaillerais pas au ministère de la magie toi ?

S'il s'attendait à ça. Ses yeux s'agrandirent d'abord de surprise. C'était clairement la première fois qu'on lui demandait ça. Puis il se mit à rire, c'était un fou rire même. Il s'en tapait la cuisse. Finalement, sa curiosité ne faisait que grandir. Drago Malefoy était un comique en plus d'être quelqu'un entouré de mystère.

Archie finit par se calmer et essuya une larme. Il se racla la gorge et se redressa. Il était encore pris de quelques soubresauts incontrôlés, mais bu une gorgée de son jus.

- Excuse moi pour cet épisode... comique... il pouffa encore un peu mais se reprit. En fait t'es bien la première personne à me demander si je travaillerais pas au ministère de la magie.

Il marqua une pause et regarda par la fenêtre, les paysages qui courraient sans jamais s'arrêter.

- J'évite de le ministère, autant que possible.

Il laissa sa phrase en suspens. Devait-il lui dire la vérité ou simplement se taire ? Qu'avait-il à perdre ? Peut-être son business. Il serait donc plus judicieux de déformer la vérité en laissant un sous-entendu...

- J'achemine des produits du monde à une certaine clientèle.

Simple, précis et clair. Même un enfant comprendrait que tous ses produits n'étaient pas forcément de bons produits et que sa clientèle n'était pas toujours la meilleure clientèle au possible.

- Au fait, je suis Archie. Archie Newton.

Il en avait oublié de se présenter. Il savait pertinemment qui était son interlocuteur, mais il était clair que la réciproque n'était pas vraie. Alors il se rattrapait comme il pouvait - maladroitement. Il termina son verre de jus d'oeillet.

- Mais à part tout ça, qu'est-ce que tu fais dans le train ? 'fin, tu vas où comme ça ? C'est pas habituel de te voir te mêler au commun des mortels.




profil +
Message
Re: Je prendrai bien une pomme.   Je prendrai bien une pomme. EmptyVen 22 Déc - 20:10

Je prendrais bien une pomme.

ft. Archie Newton

Après cette simple interrogation, le mystérieux passager se trouva dans une position bien particulière. Le type était littéralement plié en quatre, comme si Drago lui avait raconté la blague du siècle. L'ex-Serpentard resta pantois devant ce spectacle, se demandant si, sérieusement, cet homme ne se fichait pas royalement de lui. Il avait pas mal de défauts, mais l'un des plus handicapants socialement était bien son manque d'humour. Il y avait des choses évidentes qu'il ne saisissait pas, comme en cet instant où il ne pouvait que dévisager son interlocuteur. Il était intimement courroucé, fronçant son petit nez pointu, attendant que la folie passagère libère cet étrange personnage. Non, vraiment, il ne voyait pas ce qu'il y avait de drôle dans sa question.

- Excuse moi pour cet épisode... comique...  reprit-il. En fait t'es bien la première personne à me demander si je travaillerais pas au ministère de la magie.

Drago arqua un sourcil l'air de dire "Ah oui ? Pourquoi donc ?"

- J'évite de le ministère, autant que possible,

A croire qu'il lisait dans ses pensées... Ceci dit, sa réponse le détendit instantanément.

- J'aimerais bien aussi, marmonna le blond entre ses dents serrées.

- J'achemine des produits du monde à une certaine clientèle, acheva l'amateur de jus d'oeillet.

Tiens, tiens... Des produits du monde pour une certaine clientèle. Drago pouffa légèrement. C'était un langage codé pour ceux qui avaient des choses à se reprocher, ça, il était bien placé pour le savoir...

- Au fait, je suis Archie. Archie Newton.

Hmm. Ce nom ne lui disait trop rien, et son occupation était trop vague pour l'identifier dans un décor. Pourtant, s'il ne l'avait pas vu au ministère, ce ne pouvait être que dans l'allée des Embrumes... Ca lui paraissait évident maintenant. Archie Newton devait avoir les mains sales et ce simple fait l'encouragea à le considérer autrement. Il était toujours bon d'avoir une palette éclectique de connaissances savantes dans leur domaine... Juste au cas où.

Mais à part tout ça, qu'est-ce que tu fais dans le train ? 'fin, tu vas où comme ça ? C'est pas habituel de te voir te mêler au commun des mortels.

Le blond soupira. Bonne question, tiens. Qu'est-ce qu'il foutait dans ce train ? Pas de réseau de cheminée là où il allait, et surtout besoin de méditer avant sa grande intervention. Le train permettait au moins cela, et les cabines première classe du Home Express rendaient le voyage pas trop désagréable en fin de compte. Même le wagon-bar où il aimait se rassasier, comme maintenant, avait un certain charme, si seulement il n'y avait pas eu tous ces gamins éparpillés un peu partout pour ruiner le cadre.

Il scruta Newton d'un regard entendu, laissant filer un sourire complice.

- C'est le moyen de locomotion le plus adapté pour aller là où ma marchandise aura du succès, à Flagley-le-Haut [...] Je suis alchimiste, précisa-t-il après un temps. Quand je ne corrige pas les vieilles potions qui provoquent des effets secondaires, j'invente les miennes, d'une qualité supérieure bien entendu, et je revends le tout aux apothicaires d'Angleterre, sans parler d'autres demandes plus "spécifiques" qui plairont davantage à "une-certaine-clientèle".

Pour un peu il lui aurait fait un clin d'oeil, mais ce n'était clairement pas son genre. A la place, il lui adressa un sourire lourd de sous-entendus.

Tout cela devenait fort palpitant, et maintenant que sa curiosité était piquée, il serait bien difficile à Newton de s'en débarrasser. Drago pencha la tête sur le côté et plissa ses yeux clairs à la manière d'un serpent.

- Dis-moi, Newton, les affaires marchent bien ? le sonda-t-il en croquant dans sa pomme bien verte. Tes "produits du monde", c'est quoi exactement ? Te méprends pas, hein, c'est juste que tu pourrais passer à coté d'un très bon client et, entre nous, ça serait dommage.

Il s'interrompit un moment. Peut-être qu'il se mettait foutrement le doigt dans l'oeil, peut-être que c'était à son tour de passer pour un fou. Ou peut-être pas. Si cet homme avait de bons et loyaux services à proposer, il était évident qu'il n'en dévoilerait rien à une figure qu'il vienait tout juste de rencontrer... Il aborda la chose autrement, détournant son attention.

- Mais, tu t'arrêtes où toi ?

Avec un peu de chance, leur destination serait similaire. Entre deux transactions, peut-être qu'ils prendraient le temps de partager un whisky... ou un jus d'oeillet. Pourquoi pas après tout ?

Codage par DM

Voir le profil de l'utilisateur https://magicneverdies.forumactif.com/t190-drago-lucius-malefoy-alchimiste-pour-vous-servir-ou-pas https://magicneverdies.forumactif.com/t168-chemin-de-traverse-voliere-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/f263-cave-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t145-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t167-inventaire


Anonymous
Invité
profil +
Message
Re: Je prendrai bien une pomme.   Je prendrai bien une pomme. EmptyVen 22 Déc - 22:19

- C'est le moyen de locomotion le plus adapté pour aller là où ma marchandise aura du succès, à Flagley-le-Haut. Je suis alchimiste. Quand je ne corrige pas les vieilles potions qui provoquent des effets secondaires, j'invente les miennes, d'une qualité supérieure bien entendu, et je revends le tout aux apothicaires d'Angleterre, sans parler d'autres demandes plus "spécifiques" qui plairont davantage à "une-certaine-clientèle".

Archie haussa un sourcil, lançant un sourire complice à son interlocuteur. Ainsi donc, malgré une couverture "bien faite", il doit parfois réaliser quelques transactions avec des gens pas très recommandables. Au moins, il avait le mérite de ne pas faire que des transactions douteuses contrairement à Archie.

- Dis-moi, Newton, les affaires marchent bien ? Tes "produits du monde", c'est quoi exactement ? Te méprends pas, hein, c'est juste que tu pourrais passer à coté d'un très bon client et, entre nous, ça serait dommage.

Le brun continua de sourire. C'était intéressant. Jamais il n'aurait soupçonné le Malefoy de faire preuve de curiosité. Il aurait plutôt pensé de lui comme étant quelqu'un d'imbu de sa personne et ne se préoccupant que de lui-même. C'était l'idée qu'il s'en était fait après avoir lu de nombreux journaux. Heureusement que sa propre curiosité le poussait à poser des questions plutôt que de se contenter des "on-dit".

- Certains me décrivent comme étant un concurrent à Ollivander. Mais entre toi et moi, mes produits sont bien plus intéressants que les siens, dit-il avec un sourire entendu. Et puis comme pour toi j'imagine, les affaires, ça va, ça vient... Disons que je ne vis pas dans la misère. Je ne vends que des produits d'exception... ainsi donc, tu comprendras que chaque chose à son prix...

Sa dernière phrase avait été dite sur un ton nonchalant, et pourtant, elle voulait tout dire. Ca ne dépendait que de Drago pour comprendre le sens caché. Et puis, étant donné qu'il vendait des potions, peut-être qu'il y aurait moyen de s'arranger au besoin. Malefoy devait être sans aucun doute avoir le profil typique de l'homme d'affaire : bénéfices, négociations et profits. Tout le contraire d'Archie.

En réalité, ce dernier était plutôt du genre à se laisser porter dans les affaires. Il avait un prix minimum, et si le client ne voulait pas payer le prix minimum, la marchandise repartait avec Archie. Il le devait sans doute à sa stature, mais jusqu'à présent, personne ne refusa vraiment le prix. Sauf la fois où il rencontra Héra... D'ailleurs cette affaire était toujours en suspens. Il devrait recontacter l'autre gringalet.

- Mais, tu t'arrêtes où toi ?
- Flagley-le-Haut, comme toi. Pour vendre quelques petites bricoles et pour du tourisme un peu. Je connais pas tellement le coin, alors rien ne vaut un peu de prospection.

Cette rencontre était teintée d'une certaine ironie. Deux hommes, ne comprenant pas tellement les interactions sociales se rendaient tous deux à la même destination. Non seulement ils y allaient pour affaires, mais en plus, pour des affaires pas très claires de ce qu'Archie avait compris. Jamais il ne s'était attendu à avoir autant de points communs avec Drago Malefoy, l'anti-héros de la guerre le plus célèbre.

- Tu veux boire quelque chose ? Faut célébrer cette rencontre aussi étrange qu'ironique ne penses-tu pas ?

Ce voyage s'avérait être très intéressant au final. Archie se commanda un Whisky pur feu. Il n'était pas adepte d'alcool, mais une fois de temps en temps, il se permettait un verre. Il commanda également un verre pour son camarade de voyage. Levant son verre, il trinqua avec le blond.

- A nos affaires, dit-il sobrement.

Il se délecta de la première gorgée et reporta son attention sur le sorcier devant lui.

- Bon Drago, j'vais pas te mentir. J'ai très envie d'assouvir ma curiosité. Et j'ai clairement pas envie de croire les torchons qui servent de journaux. T'as pas des choses intéressantes à me dire sur toi ? Genre la couleur de ton slip actuel ? Pourquoi tu aimes les pommes ? Est-ce que tu aimes le jus d'oeillet ?

Si certains penseraient que l'alcool monte très vite à Archie, d'autres se demanderaient simplement ce qui lui passait par la tête. Mais c'était lui. Une fois à l'aise avec quelqu'un, les beaux discours et les dialogues cérémonieux passaient au second plan - surtout lorsque sa curiosité était au rendez-vous. Et mal à l'aise ou pas, le blondinet allait devoir répondre à ses questions, aussi stupides soient-elles.




profil +
Message
Re: Je prendrai bien une pomme.   Je prendrai bien une pomme. EmptyMar 26 Déc - 3:55

Je prendrais bien une pomme.

ft. Archie Newton

Etonnamment impudique, le voyageur répondit à sa principale interrogation.

- Certains me décrivent comme étant un concurrent à Ollivander, commença-t-il. Mais entre toi et moi, mes produits sont bien plus intéressants que les siens...

Drago haussa les sourcils sans masquer son intérêt. Ainsi son business avait un lien avec les baguettes... Voilà qui était très intéressant ! Quoi de plus évident qu'une baguette pour symboliser tout le pouvoir d'un sorcier ? Ou mieux : l'améliorer !

- ...Et puis comme pour toi j'imagine, les affaires, ça va, ça vient... Disons que je ne vis pas dans la misère. Je ne vends que des produits d'exception... ainsi donc, tu comprendras que chaque chose à son prix...

Le prix n'était pas un problème pour un Malefoy. Même après la guerre et une morale déchue, la famille avait conservé l'héritage de son aristocratie, sans parler des nouvelles rentrées indépendantes du plus jeune grâce à son talent d'alchimiste hors-pair, que ce soit à des fins légales ou un peu moins... Et quand le blondinet voulait quelque chose, il faisait tout pour l'obtenir.

Lorsqu'il demanda son arrêt à Newton, sa réponse le contenta ostensiblement.

- Flagley-le-Haut, comme toi. Pour vendre quelques petites bricoles et pour du tourisme un peu. Je connais pas tellement le coin, alors rien ne vaut un peu de prospection.

Difficile de masquer son sourire diabolique. Comme si le filou face à lui partageait son entrain découlant de cette rencontre fortuite pour le moins insolite, il proposa un instant d'ivresse afin de sceller cet échange.

- Tu veux boire quelque chose ? Faut célébrer cette rencontre aussi étrange qu'ironique ne penses-tu pas ?

Cette fois, l'amateur de jus d'oeillet opta pour deux verres de whisky pur feu, un détail que le blond traduisit positivement, comme lorsqu'on accepte de visiter le territoire de quelqu'un qui titille notre intérêt, afin de préparer le terrain d'une future camaraderie propice à des traitements plus professionnels.

A peine leurs verres en mains, ils les brandirent dans les airs.

- A nos affaires, dit le premier.

- A nos compétences profitables aux meilleurs, renchérit le second l'oeil complice.

Après une première gorgée savoureuse, Newton entama un dialogue moins formel comme s'il avait très justement deviné que le blond y serait favorable.

- Bon Drago, j'vais pas te mentir. J'ai très envie d'assouvir ma curiosité. Et j'ai clairement pas envie de croire les torchons qui servent de journaux. T'as pas des choses intéressantes à me dire sur toi ? Genre la couleur de ton slip actuel ? Pourquoi tu aimes les pommes ? Est-ce que tu aimes le jus d'oeillet ?

S'il n'avait pas déjà baissé sa garde depuis une bonne dizaine de minutes, Drago aurait probablement recraché le contenu de son verre sur son interlocuteur. A la place, il étira un sourire sincèrement amusé. Ce gars n'était vraiment pas banal et, fait rare, il ne prenait pas de gants en sa présence. Tout le monde prenait toujours des gants avec lui, et même si la plupart du temps il considérait cela comme une preuve de bonne éducation, l'hypocrisie dont lui-même devait faire preuve en conséquence le fatiguait en plus de le pourrir de mépris. Ce genre de familiarités, il ne pouvait se les autoriser qu'avec une poignée de personnes, comme Parkinson ou Zabini. Eux ne prenaient jamais de pincettes avec lui, et leurs conversations étaient rarement nobles... Qu'un inconnu lui parle de la sorte en plus de balayer tous les on-dit à son sujet était absolument stupéfiant et, étrangement, assez libérateur. En plus, son activité nébuleuse méritait bien de se prendre au jeu pour en savoir un peu plus.

Il ricana, reposa son verre, et planta ses yeux rieurs dans ceux de son partenaire en vue de lui répondre avec tout le sérieux du monde.

- En fait Archie, aujourd'hui je porte un slip noir parce que je trouve que ça contraste bien avec la couleur de ma peau. Retiens bien cette information parce qu'au fond c'est une manifestation de mon premier acte de rébellion adolescent. Quand j'étais plus jeune, ma mère m'imposait des slips kangourou, blancs et difformes. J'ai jamais aimé ça, je trouve que c'est très disgracieux et surtout, il n'y a rien de moins sexy auprès des femmes. Et pour ce qui est des pommes, reprit-il la bouche pleine après avoir croqué une nouvelle fois dans la sienne, j'aime quand elles sont un peu acides et bien juteuses. C'est pour ça que la Granny Smith est ma préférée. Il la détailla exagérément. Bien verte, trompeuse, caractérielle... un peu comme lui quoi.

Il focalisa de nouveau son attention sur Archie.

- J'aime bien le jus d'oeillet, oui. J'ai pas souvent l'occasion d'en boire mais quitte à choisir une boisson pas trop corsée, je préfère celle-là à la bièraubeurre. Plus distinguée, moins attendue. Et les choses intéressantes à savoir sur moi... il se mit à regarder dans le vague, faussement concentré sur un point invisible dans le paysage derrière la vitre. Je peux te dire que les gens qui s'embrassent sur les quais de gare me gênent par leur impudeur, que j'aimerais bien étriper Rita Skeeter à mains nues, que ce Shacklebolt bien-pensant est surcoté et pathétiquement utopiste, et que je ne compte plus sur mon père pour observer le monde tel qu'il est : en décréptitude.

Il se ravisa un instant.

- Je compte sur ma mère pour les crêpes. Ses crêpes au potiron son inégalables, tu n'imagines pas. Beaucoup sont incapables de la voir derrière les fourneaux, persuadés que ses elfes font tout le boulot. Ce n'est pas totalement faux, mais... mais ses crêpes... conclut-il en hochant la tête dans un élan d'admiration.

Relativement fier de lui, il scruta la réaction de son camarade. S'attendait-il à ce qu'il rentre dedans avec autant de bonne volonté ? Serait-il d'accord avec ses quelques allusions politiques ? Et est-ce que tout cela avait réellement du sens ou une quelconque importance ? A ses yeux, pas vraiment. C'est justement ce qui faisait de cette conversation un échange suspendu, sans témoin, sans conséquence, et d'autant plus palpitant. Il se pencha légèrement vers celui qui l'avait sondé sans tact pour annoncer la suite.

- Si tu me dis que tu n'aimes pas les Granny, nous allons avoir un conflit d'intérêt. Donne-moi la couleur de tes chaussettes tant qu'on y est. Y'a des motifs dessus ? Et puis, quand Archie Newton ne s'intéresse pas à la couleur des slips des inconnus du Home Express, à quoi s'intéresse-t-il ? Peut-être à leur baguette...

Petite transition en douceur... mais il brûlait de savoir depuis le début ce qu'il en était exactement. Faire le zozo cinq minutes valait bien le coup !

- Qu'est-ce que tu fais pour rendre la baguette d'un sorcier spéciale, Newton ?


Codage par DM

Voir le profil de l'utilisateur https://magicneverdies.forumactif.com/t190-drago-lucius-malefoy-alchimiste-pour-vous-servir-ou-pas https://magicneverdies.forumactif.com/t168-chemin-de-traverse-voliere-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/f263-cave-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t145-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t167-inventaire


Anonymous
Invité
profil +
Message
Re: Je prendrai bien une pomme.   Je prendrai bien une pomme. EmptyMar 26 Déc - 12:12

- En fait Archie, aujourd'hui je porte un slip noir parce que je trouve que ça contraste bien avec la couleur de ma peau.

Le brun ne s'attendait pas à une réponse. Il avait surtout posé ces questions pour détendre un peu l'atmosphère. Mais voir Drago Malefoy répondre avec autant de sérieux qu'il se peut à ce genre de question... Archie était hilare. Il pouffait autant qu'une adolescente pouffait lorsque son crush faisait une mauvaise blague mais qu'elle trouvait drôle pour le principe du crush.

- Retiens bien cette information parce qu'au fond c'est une manifestation de mon premier acte de rébellion adolescent. Quand j'étais plus jeune, ma mère m'imposait des slips kangourou, blancs et difformes. J'ai jamais aimé ça, je trouve que c'est très disgracieux et surtout, il n'y a rien de moins sexy auprès des femmes.

Tout en se retenant de rire à gorge déployée, Archie hochait de la tête de haut en bas de manière solennelle. Lui aussi avait du vivre l'enfer des slips kangourous. Encore un point commun.

- Et pour ce qui est des pommes, j'aime quand elles sont un peu acides et bien juteuses. C'est pour ça que la Granny Smith est ma préférée. Bien verte, trompeuse, caractérielle...
- Comme toi, se permit d'ajouter Archie.

C'était malgré tout une réflexion inhabituelle lorsque l'on parlait d'une pomme. Normalement, ce genre de réflexions, c'était pour une personne en chair et en os qu'on les réservaient. Ce détail amusa néanmoins le trafiquant de baguettes. Son sourire commençait à être douloureux, ses mandibules ne demandaient qu'à trouver une position plus apaisante.

- J'aime bien le jus d'oeillet, oui. J'ai pas souvent l'occasion d'en boire mais quitte à choisir une boisson pas trop corsée, je préfère celle-là à la bièraubeurre. Plus distinguée, moins attendue.
- Ah, voilà ce que j'aime entendre, glissa le sorcier.
- Et les choses intéressantes à savoir sur moi...

Drago semblait plongé dans ses pensées, comme s'il cherchait quelque chose de réellement pertinent à dire. Aussi, malgré la bonne tranche de rire qu'Archie avait eu, il se calma. Si les choses devenaient un peu plus sérieuses, alors l'amusement n'aurait plus tellement sa place dans leur échange.

- Je peux te dire que les gens qui s'embrassent sur les quais de gare me gênent par leur impudeur, que j'aimerais bien étriper Rita Skeeter à mains nues, que ce Shacklebolt bien-pensant est surcoté et pathétiquement utopiste, et que je ne compte plus sur mon père pour observer le monde tel qu'il est : en décréptitude.

Ces révélations étaient un peu inattendues. Malgré tout, Archie rejoignait l'avis de son interlocuteur sur les trois premiers points - le dernier étant totalement personnel. Mais comme si le blond avait compris que ces quelques mots avaient plombé un peu l'atmosphère, il changea le ton de la discussion une nouvelle fois.

- Je compte sur ma mère pour les crêpes. Ses crêpes au potiron son inégalables, tu n'imagines pas. Beaucoup sont incapables de la voir derrière les fourneaux, persuadés que ses elfes font tout le boulot. Ce n'est pas totalement faux, mais... mais ses crêpes...
- Madame Malefoy est donc une chef de crêpes ? Devrais-je l'appeler Reine des crêpes ? Tu sais ce qu'on devrait faire ? Je te donne mon adresse, et tu viendras me livrer des crêpes que la Reine des crêpes aura fait avec amour. Je t'offrirai un bon verre de Whisky comme tu as l'air d'en être amateur.

L'ancien Poufsouffle offrit un large sourire à l'ancien Serpentard. C'était amusant que les deux soient aussi familiers. Au départ, Archie aurait juré qu'ils n'avaient rien en commun tous les deux. Qui plus est, Archie est un ancien Poufsouffle. Il ne croyait pas tant aux clichés, mais il devait avouer que certains avaient la vie dure... L'entente Serpentard et Poufsouffle n'avait jamais été au rendez-vous lors de sa scolarité.

- Si tu me dis que tu n'aimes pas les Granny, nous allons avoir un conflit d'intérêt. Donne-moi la couleur de tes chaussettes tant qu'on y est. Y'a des motifs dessus ? Et puis, quand Archie Newton ne s'intéresse pas à la couleur des slips des inconnus du Home Express, à quoi s'intéresse-t-il ? Peut-être à leur baguette...

Drago avait repris la conversation, et il semblait vouloir amener de l'amusement avant un peu de sérieux. Archie était plutôt détendu, et au fur et à mesure que les deux comparses se parlaient, il était de plus en plus à l'aise. Il semblait que le masque n'était pas de rigueur ici, ce qui était fort appréciable.

- Bah j'aime bien les mamies. Elles sont gentilles, mais parfois, elles piquent un peu - leur petite barbe quoi. Oh, pardon, tu parlais des pommes ! Blagua-t-il. Oui, évidemment que je les aime bien. Qui n'aimerait pas les pommes Granny ? Concernant mes chaussettes, il se baissa pour relever son bas de pantalon et posa son pied sur la table en exhibant fièrement sa chaussette, j'aime les chaussettes aux motifs inattendus. Ici, tu peux observer des extraterrestres en pleine séance de headbang. Je les ai trouvé dans le Londres moldu dans un petit Socks shop. Curieux ces moldus, leur goûts vestimentaires sont parfois délicieusement hilarants et j'avoue, j'apprécie ce genre de style décalé.

Il enleva son pied de la table et lança un regard taquin au Malefoy. Ainsi donc il voulait parler baguettes ? Il confirma ses doutes avec une dernière question.

- Qu'est-ce que tu fais pour rendre la baguette d'un sorcier spéciale, Newton ?

Un sourire en coin, Archie prit une grande inspiration - plus pour se donner un faux air de quelqu'un d'important et de très réfléchi. Ce n'était absolument pas crédible, mais qu'importe.

- Voyons, appelle moi Archie, commença-t-il. Ensuite, je ne fais rien pour rendre la baguette spéciale. C'est le sorcier qui la rend spéciale. Moi je ne fais que trouver. Tu veux la baguette Bathilda Tourdesac ? Compte sur moi. Tu veux une baguette avec un os de licheur pour coeur ? Compte sur moi. En réalité, mon travail c'est de trouver les raretés que tout un chacun voudrait s'offrir. Que ça soit pour agrandir sa collection ou mener quelques expériences, cela m'importe peu. Ce que le client veut, le client a.

Le brun reprit une gorgée de son whisky, se posant un instant. C'était vraiment très curieux tout cela.

- Y aurait-il une baguette qui t'intéresserait Drago ? Celle de ta défunte tante ? La baguette de sureau elle-même peut-être ?

Il offrit un regard sérieux au Malefoy. S'il pouvait avoir Drago Malefoy comme client, ça serait une superbe publicité pour lui. Mais il ne se fit pas insistant malgré tout. De toute façon, maintenant qu'il avait noué un semblant de relation, le blond saurait où le trouver - rien de bien sorcier.




 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]
» Un jeu très bien =D
» Une musique que j'aime bien....
» Un ventre bien garni!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Affaires de moldus
 :: Oubliettes :: RPG abandonnés
-


Sauter vers:  
Août 2006
2ème partie

Plan des quartiers