Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Coeur du Londres sorcier :: Le festin & la fête :: Bar aquatique
Partagez | 


profil +
Message
Un retour triomphal   Dim 14 Jan - 11:24


       
Théodore Nott & Pansy Parkinson
       

       
Un retour triomphal

       
Théodore était tranquillement assis à une petite table du nouveau bar aquatique au cœur de Londres sorcier. Il aimait vraiment beaucoup cet endroit qu'il venait de découvrir et qui, pas dessus tout, était très proche du musée dans lequel il faisait de nombreuses recherches pour son travail. Il comptait bien y camper souvent. L'ancien Serpentard était occupé à siroter son cocktail délicat, comme il les aimait, en relisant quelques unes de ses notes sur ses derniers travaux mais en observant du coin de l'œil toutes les jeunes sorcières qui passaient à proximité. Il appréciait la gente féminine, cela ne faisait aucun doute, et il devait avouer que c'était plutôt réciproque. Depuis son séjour en Ecosse pour faire ses études de Médicomage, il était devenu un séducteur presque compulsif. Même si il ne se comportait jamais bien avec ses nombreuses conquêtes, aucune n'arrivait à sa hauteur à son humble avis. Il remarqua une petite serveuse rousse qui lui faisait les yeux doux et le jeune homme lui offrit un sourire charmeur. Il préférait les brunes habituellement mais il devait avouer que celle-ci était vraiment mignonne. Il était sur le point d'aller engager la conversation avec elle quand soudain une jeune fille entra et attira immédiatement l'attention de l'héritier Nott. Elle était assez grande, de longues boucles brunes glissaient sur ses épaules et ses yeux verts magnifiques scrutaient les tables à la recherche d'une place vide. Mais cet ensemble de critères de beauté parfaits lui rappelaient étrangement quelque chose. Cette jeune fille ne lui était pas totalement inconnue, il en était certain. Ce n'est que lorsqu'elle offrit un regard des plus dédaigneux et hautains à la serveuse qu'il la reconnut : c'était Pansy Parkinson, la meilleure amie de Drago Malefoy. Ils étaient ensemble à Poudlard, dans la même classe. Elle avait décidemment beaucoup changé depuis l'époque de l'école. Alors qu'elle venait de trouver une place, Théo se leva et se dirigea à grandes enjambées vers elle.

- Salut Pansy, lança-t-il une fois à sa hauteur. Je suis Théodore Nott, j'éspère que tu te souviens de moi.
     
(c) crackle bones

       

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t433-theodore-nott-serpentard-un-jour-serpentard-toujours http://www.magicneverdies-rpg.com/t484-comte-du-whilitshire-voliere-de-theodore-nott http://www.magicneverdies-rpg.com/f137-theodore-nott http://www.magicneverdies-rpg.com/t382-theodore-nott


profil +
Message
Re: Un retour triomphal   Mer 17 Jan - 16:24

Un retour triomphal

ft. Théodore Nott
Depuis son retour en Grande Bretagne, l'héritière Parkinson avait eu vent de ce fabuleux bar aquatique en plein centre du Londres sorcier. En plus d'être fêtarde, elle aimait bien le concept de pouvoir admirer les créatures aquatiques tout en sirotant un petit cocktail bien frais et la sorcière s'était immédiatement dite que ce serait un excellent projet pour passer une soirée. Malheureusement, ces derniers temps étaient très chargés pour ses amis, et aucun ne pouvaient l'y accompagner. Elle avait attendu, longtemps, qu'ils se décident enfin, mais elle n'était pas de nature très patience et ce soir, n'y tenant plus, elle avait craqué. Là voilà donc sous le toit voûté aux airs marins dans une ambiance assez chaleureuse qu'était visiblement celle du bar aquatique de Londres. Pansy avait l'impression de se retrouver dans un de ces nombreux bars québécois où elle avait passé de formidables soirées, avec ou sans ses camarades francophones. Alors que cela ne faisait pas trois mois qu'elle était de retour sur sa terre natale, elle estimait que cette soirée pourrait être riche en nouvelles rencontres. Peut-être allait-elle faire la connaissance de nouveaux sorciers ou sorcières, dont elle ignorait entièrement l'existence, et qu'ils s’avéreraient être d'excellente compagnie ! Et si ce n'était pas le cas et qu'elle ne tombait que sur des Londubat, alors elle rentrerait chez elle et ne manquerait pas de placer ce bar dans son top 5 des endroits à ne pas retenter.
Armée de son esprit critique, elle fit place dans la salle, tentant de se frayer un chemin à travers la populace et avança vers le bar, là où il restait encore quelques places de libres. La Parkinson passa devant la serveuse, une rousse reluquant chaque garçon qui entrait dans son champ de vision comme si elle espérait désespérément être la prochaine à y passer. La brune la snoba. C'était révulsant pour elle. Elle trouvait ce comportement puéril et indigne d'attention. Mais après tout, c'était sûrement pour ça qu'elle n'était que serveuse, son ambition ne sortait jamais prendre l'air en dehors de ce bar. Comme de nombreuses femmes de son statut, Pansy avait toujours éprouvé une profonde aversion pour ce genre de filles, pensant que faire mijoter un garçon pendant un certain temps était beaucoup plus distrayant que se jeter dès son arrivée dans la gueule du loup. Mettant de côté ses opinions sur la rousse, qui ne permettait pour l'instant pas à la Parkinson d'offrir une bonne note à l'établissement, elle alla s'asseoir à une des dernières places libres. Alors qu'elle était en pleine réflexion sur la boisson qu'elle allait commander, elle fut interpellée par une voix masculine :

- Salut Pansy.

La brune releva la tête et aperçu un jeune homme ; C'était un de ceux à qui la rousse lançait des signaux de fumée. Presque involontairement, son regard fila vers cette dernière qui la fixait alors avec rage et la jeune brune y répondit par un petit sourire en coin. Elle reporta son attention vers le garçon. Il était très beau : grand, assez athlétique, les cheveux châtains et les yeux très foncés. Mais ses beaux très fins ne lui rappelaient absolument personne. Le concerné sembla remarquer son instant de flou puisqu'il se présenta :

- Je suis Théodore Nott, j'espère que tu te souviens de moi.

L'information prit un certain temps à monter au cerveau de la Serpentard, mais lorsqu'elle réalisa ce qu'il venait de dire, sa mâchoire manqua de se décrocher.

- Par Merlin ! Nott ! S'écria-t-elle en se levant brusquement.

La sorcière n'en croyait pas ses yeux. Il avait tellement changé ! La dernière image qu'elle avait de lui était celle du petit garçon efflanqué de Poudlard qui restait souvent dans son coin, sans se mêler à leur bande de Serpentard. Elle avait toujours été en bons termes avec lui, ils avaient l'habitude de réviser ensemble lorsqu'ils étaient encore à l'école et elle avait su apprécier sa compagnie malgré la douleur qu'il portait en lui suite à la mort de sa mère. Pourtant, même après s'être rangés dans le même camp durant la guerre, ils avaient fini par s'éloigner lorsqu'ils refirent leur septième année. Et après toutes ces années, le revoilà, devant-elle, complètement différent.

- Bien sûr que je me souviens de toi ! S'exclama-t-elle. Je ne savais pas que tu étais encore en Angleterre. Pour ma part, ça ne fait pas longtemps que je suis revenue... Mais passons, qu'est-ce que tu deviens maintenant ?  Tu as drôlement changé !
acidbrain

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t321-pansy-parkinson-de-retour-en-grande-bretagne http://www.magicneverdies-rpg.com/t310-flagley-le-haut-o-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/f85-maison-de-campagne-de-pansy-parkinson


profil +
Message
Re: Un retour triomphal   Mer 17 Jan - 19:17


       
Théodore Nott & Pansy Parkinson
       

       
Un retour triomphal

       
Par Merlin ! Nott !, s'écria la Parkinson.

Pansy se leva brusquement, visiblement heureuse de le revoir. C'est vrai qu'il avait beaucoup à changé depuis sa dernière année à Poudlard, que ce soit physiquement ou mentalement. Il avait oublié la passion de la brune d'appeler qui que ce soit pas son nom de famille et il l'avait instinctivement appelée par son prénom.

- Bien sûr que je me souviens de toi ! Je ne savais pas que tu étais encore en Angleterre. Pour ma part, ça ne fait pas longtemps que je suis revenue... Mais passons, qu'est-ce que tu deviens maintenant ?  Tu as drôlement changé !

Il lui offrit un sourire charmeur. Bien sur qu'il avait changé et en mieux même. Mais il se sentit légèrement gêné car il ne savait absolument pas que Pansy avait quitté l'Angleterre. Il se consola en se disant que ce serait un excellent sujet de conversation. Quand la brune se rassit, il prit place à son tour à sa table, sans même demander la permission puisqu'il était sur qu'elle la lui aurait donnée.

- Je viens à peine de revenir d'Ecosse. J'adore ce pays mais ma terre natale me manquait puis j'ai fini mes études alors j'en profite pour travailler à Sainte Mangouste. Même si je dois avouer que j'avais un peu peur de la réaction des patients qui découvriraient que leur médecin est en fait un ancien Mangemort, finit-il en souriant, sur une touche d'humour.

Même si sous cet air de blague se cachait la bien triste vérité. C'était en partie pour cette raison qu'il avait autant tardé à rentrer chez lui. Malheureusement il avait dut attendre que la santé de son père se dégrade fortement pour être obligé de revenir sur le sol de sa mère patrie. Il secoua sa tête en un mouvement imperceptible, il ne voulait pas penser à ces choses là dans ce moment précis.

- Mais assez parlé de moi ! Je ne savais pas que tu avais quitté l'Angleterre, où est-ce que tu a fuis dis moi ? Et quel travail pourrait bien faire la délicieusement terrible Pansy Parkinson ?

Il savait parfaitement que Pansy adorait les compliments, c'était son point faible. Théo la trouvait bien trop belle et mystérieuse pour se la laisser filer entre les doigts.


(c) crackle bones

       

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t433-theodore-nott-serpentard-un-jour-serpentard-toujours http://www.magicneverdies-rpg.com/t484-comte-du-whilitshire-voliere-de-theodore-nott http://www.magicneverdies-rpg.com/f137-theodore-nott http://www.magicneverdies-rpg.com/t382-theodore-nott


profil +
Message
Re: Un retour triomphal   Mer 24 Jan - 14:52

Un retour triomphal

ft. Théodore Nott
Le brun, qui avait toujours été assez spontané, prit place près d'elle sans demander son reste.

- Je viens à peine de revenir d'Ecosse, expliqua-t-il. J'adore ce pays mais ma terre natale me manquait puis j'ai fini mes études alors j'en profite pour travailler à Sainte Mangouste. Même si je dois avouer que j'avais un peu peur de la réaction des patients qui découvriraient que leur médecin est en fait un ancien Mangemort...

Pansy eut un sourire amer. Elle comprenait les craintes du Serpentard, son adaptation dans ce milieu là n'allait pas lui être des plus aisées. Ce n'était pas comme pour elle, où au travail, si les gens n'aimaient pas la côtoyer à cause de ses antécédents, il leur suffisait de l'ignorer. Pour Théodore, la situation était bien plus complexe.

- Mais assez parlé de moi !
Enchaîna-t-il avant qu'elle n'ait le temps de lui répondre. Je ne savais pas que tu avais quitté l'Angleterre, où est-ce que tu as fuis dis moi ? Et quel travail pourrait bien faire la délicieusement terrible Pansy Parkinson ?

Un petit sourire en coin qu'elle tenait sûrement de son meilleur ami se forma sur ses lèvres. Voilà des mots qui lui plaisaient bien. Pourtant, elle n'aurait jamais cru les entendre un jour de la bouche de son ancien camarade de classe. Il n'avait donc pas changé que physiquement, c'était indéniable. En se repositionnant droite et fière dans sa chaise, elle se lança dans un petit résumé bref de ses derniers mois :

- Je suis partie un peu après les examens de fin d'années de Poudlard. J'avais toujours voulu aller en Amérique, et le côté canadien me plaisait bien. J'ai donc passé six bonnes années au Québec, et je peux te dire que changer d'air ça m'a fait un bien fou ! Maintenant, ça va faire trois mois que je suis revenue et je me suis faite une petite place parmi les membres de la Gazette, en temps que reporter.

Pansy n'avait jamais été une grande fan du personnel de la Gazette et de toutes les idioties qu'ils pouvaient partager. C'est sûrement pour ça qu'elle s'y était engagée finalement, pour révolutionner un peu le bureau de rédaction avec des articles vierges en informations erronées que l'on trouvait généralement. En plus, elle avait toujours aimé mener ses enquêtes, c'était donc pour elle une occasion en or.

- Tu dis que tu viens juste de revenir, reprit-elle quelques instants plus tard, et te voilà déjà dans le premier bar qui s'offre à toi ? Je trouve ça étonnant de ta part c'est sur, mais c'est chouette ! Ca fait toujours plaisir de revoir des visages familiers comme le tien ! D'ailleurs, t'as gardé contact avec les autres ? T'en as revus avant moi ?

La brune était bien contente d'avoir retrouvé son ancien camarade de classe dans ce bar. Elle avait peur que les plus lourds sorciers des tréfonds de Londres viennent la draguer. En plus, Théo était devenu littéralement à tomber, chose qu'elle n'aurait jamais cru auparavant. Maintenant, il n'y avait plus qu'à espérer que sa compagnie serait restée inchangée de celle du temps de l'école.
acidbrain

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t321-pansy-parkinson-de-retour-en-grande-bretagne http://www.magicneverdies-rpg.com/t310-flagley-le-haut-o-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/f85-maison-de-campagne-de-pansy-parkinson


profil +
Message
Re: Un retour triomphal   Mer 24 Jan - 17:31


       
Théodore Nott & Pansy Parkinson
       

       
Un retour triomphal

       
La brune sembla s'illuminer à sa remarque.

- Je suis partie un peu après les examens de fin d'années de Poudlard. J'avais toujours voulu aller en Amérique, et le côté canadien me plaisait bien. J'ai donc passé six bonnes années au Québec, et je peux te dire que changer d'air ça m'a fait un bien fou ! Maintenant, ça va faire trois mois que je suis revenue et je me suis faite une petite place parmi les membres de la Gazette, en temps que reporter, expliqua Pansy.

Théo se dit qu'on voyait bien l'influence des français dans le comportement de la Parkinson. Elle avait une façon de parler très québécoise qu'il trouvait absolument irrésistible. Par contre il fut étonné d'entendre qu'elle travaillait à la Gazette. Il ne l'imaginais absolument pas lire ce torchon que certains appelaient journal et encore moins y écrire un quelconque article. Mais peut-être que après tout elle remonter le niveau des brouillons qu'on y trouvait.

- Tu dis que tu viens juste de revenir et te voilà déjà dans le premier bar qui s'offre à toi ? Je trouve ça étonnant de ta part c'est sur, mais c'est chouette ! Ca fait toujours plaisir de revoir des visages familiers comme le tien ! D'ailleurs, t'as gardé contact avec les autres ? T'en as revus avant moi ?

Il sourit à la remarque de la jeune fille assise devant lui. C'est vrai qu'il aurait au moins pu attendre une semaine avant de se pointer dans un bar mais son père était bien trop ennuyeux et il avait besoin de penser à autre chose. Après tout il n'avait que 25 ans, une gueule d'ange et bien mieux à faire que de se morfondre chez lui.

- Je dois avouer que je suis content de te voir aussi, lança le jeune homme. Tu es la première personne de moins de 50 ans avec qui je parle depuis mon retour. Ce qui répond à ta question. Mais je voulais revoir Drago Malefoy, peut-être lui envoyer un hiboux bientôt. Et pour la bar, c'est le meilleur moyen de rencontrer des jolies filles, j'en ai un exemple parfait devant moi.

Il avait finit sa phrase avec un sourire des plus éloquents. Il s'étonna lui même de à quel point il était direct mais avec l'expérience il avait appris que les sous entendus n'apportaient que des problèmes. Lorsque la serveuse rousse qui lui faisait les yeux doux une dizaine de minutes auparavant passa près de leur table il l'interpella.

- La demoiselle et moi avons soif, ce sera un cocktail des îles avec de vodka pur feu pour moi. Tu prend quoi ? demanda-t-il à Pansy en souriant.



(c) crackle bones

       

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t433-theodore-nott-serpentard-un-jour-serpentard-toujours http://www.magicneverdies-rpg.com/t484-comte-du-whilitshire-voliere-de-theodore-nott http://www.magicneverdies-rpg.com/f137-theodore-nott http://www.magicneverdies-rpg.com/t382-theodore-nott


profil +
Message
Re: Un retour triomphal   Mer 24 Jan - 21:23

Un retour triomphal

ft. Théodore Nott
- Je dois avouer que je suis content de te voir aussi, lança le jeune homme. Tu es la première personne de moins de 50 ans avec qui je parle depuis mon retour. Ce qui répond à ta question. Mais je voulais revoir Drago Malefoy, peut-être lui envoyer un hiboux bientôt. Et pour le bar, c'est le meilleur moyen de rencontrer des jolies filles, j'en ai un exemple parfait devant moi.

Pansy leva les yeux au ciel sans pour autant cacher un petit sourire. Voilà que Théodore Nott, le Serpentard asocial qu'elle avait connu à Poudlard la draguait. Mais elle n'avait pas prévu de se laisser manipuler si vite, ni de se laisser manipuler tout court. Elle ne reconnaissait que très peu l'ancien garçon qu'elle avait connu et comptait bien en savoir un peu plus sur lui avant de songer à baisser sa garde ne serait-ce de quelques millimètres.  Elle décida donc de ne pas relever pour le moment, reportant son attention sur la serveuse qui passait non loin d'eux en faisant semblant de les ignorer. Mais ce genre de comportement n'échappait jamais à la Parkinson.

- La demoiselle et moi avons soif, l'interpella le sorcier. Ce sera un cocktail des îles avec de la vodka pur feu pour moi. Tu prends quoi ? Ajouta-t-il avec un sourire à l'intention de la Serpentard.

- Je vais partir sur un gin cassis.

La serveuse qui avait parue crispée jusqu'à maintenant, acquiesça d'un bref hochement de tête avant de retourner rapidement vers le comptoir.

- Drago est un peu occupé ces temps-ci avec le travail et tout ça,
expliqua-t-elle brièvement, mais je pense que si tu lui envoies un hibou comme tu as prévu, il arrivera à t'accorder de son temps. Quant aux autres, je n'ai pas vraiment de nouvelles.

Pansy ne comptait pas s'attarder plus longtemps au sujet de son blond, n'ayant jamais raconté sa vie à qui que ce soit et ne projetant pas de commencer un jour.  Elle marqua donc une pause, réfléchissant sur quoi elle pouvait enchaîner. Elle se demandait si Théo était au courant pour l'affaire de Gustav G. Mais pour l'instant, elle n'avait pas réellement envie d'aborder le sujet. Elle préférait en savoir un peu plus sur lui :

- Mais sinon, toi, comment c'était l'Ecosse ? Tu ne consacrais quand même pas l'intégralité de ton temps à tes études ? Sinon j'aurais en face de moi le bon vieux Théo avec qui je révisais à la bibliothèque. Qu'est-ce qui a révolutionné le grand Théodore Nott ? J'espère que tu n'abusais pas trop des Whisky Pur Feu aux Trois-Balais...


Elle accompagna la fin de sa phrase d'un petit sourire moqueur, sans prêter attention à la serveuse qui revenait vers eux. La rousse prit tout son temps à servir Nott en premier, espérant qu'il lui porte un peu d'attention, mais lorsque vint le tour de Pansy, la serveuse se fit beaucoup plus froide et brève, ce qui ne manqua pas de la faire ricaner. En la regardant s'éloigner, un sourire narquois aux lèvres, la Serpentard ne put s'empêcher de commenter :

- Il faudrait qu'ils revoient un peu leur personnel dans ce bar. Je me demande ce que j'ai pu lui faire pour qu'elle m'en veuille à ce point...


Son air faussement contrit montrait bien qu'elle était consciente d'avoir volé le possible prétendant de la rousse et pour être honnête, elle s'en fichait royalement. Après tout, elle était une Parkinson, ce n'était pas une serveuse pathétique qui allait s'interposer entre elle et un jeune anglais.
acidbrain

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t321-pansy-parkinson-de-retour-en-grande-bretagne http://www.magicneverdies-rpg.com/t310-flagley-le-haut-o-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/f85-maison-de-campagne-de-pansy-parkinson


profil +
Message
Re: Un retour triomphal   Sam 27 Jan - 16:14


       
Théodore Nott & Pansy Parkinson
       

       
Un retour triomphal

       
La serveuse leur tourna les talons d'un air passablement énervé après avoir pris la commande de Pansy. Théo savait très bien que celle-ci jubilait intérieurement de la situation de la jeune rousse ce qui le fit sourire.

- Drago est un peu occupé ces temps-ci avec le travail et tout ça mais je pense que si tu lui envoies un hibou comme tu as prévu, il arrivera à t'accorder de son temps, repris son interlocutrice. Quant aux autres, je n'ai pas vraiment de nouvelles.

Théodore avait toujours su qu'il y avait une certaine proximité avec Drago et crevait d'envie d'en savoir plus à leur sujet. Surtout vu l'intérêt qu'il portait désormais à la Parkinson. Il était prêt à la questionner dessus quand elle changea subitement de sujet.

- Mais sinon, toi, comment c'était l'Ecosse ? Tu ne consacrais quand même pas l'intégralité de ton temps à tes études ? Sinon j'aurais en face de moi le bon vieux Théo avec qui je révisais à la bibliothèque. Qu'est-ce qui a révolutionné le grand Théodore Nott ? J'espère que tu n'abusais pas trop des Whisky Pur Feu aux Trois-Balais...

Le jeune homme rit à sa remarque. En effet il préférait les bars aux bibliothèques depuis quelques années maintenant, même si il n'avait pas perdu son goût pour les études et les sciences. Quand la serveuse arriva avec leurs boissons, elle fit presque des signaux de fumée pour attirer Nott mais celui ci ne lâcha pas Pansy des yeux. Il la gratifia d'un léger signe de tête, par simple politesse.

- Il faudrait qu'ils revoient un peu leur personnel dans ce bar. Je me demande ce que j'ai pu lui faire pour qu'elle m'en veuille à ce point..., lâcha la brune lorsque l'autre fille fut partie.

- Tu n'a même pas une petite idée ? demanda alors Théo, provocateur.

Pansy ne répondit pas mais son sourire narquois laissait comprendre qu'elle avait bien plus qu'une petite idée.

- Sinon l'Ecosse était très bien, ils ont une de meilleures écoles de Médicomage du monde sorcier. Et pour ma défense j'ai passé beaucoup d'heures dans des bibliothèques à étudier pendant ces dernières années. Mais disons que j'ai fait certaines rencontres qui m'ont fait apprécier aussi les bars. Quant au Whisky Pur Feu je dois avouer que quelques soir j'ai dépassé la dose conseillée..., finit-il en riant.

Il était quelqu'un de très jovial. Ce qui faisait sa force, étant donné que la bonne humeur aidait souvent les personnes à se confier. Il comptait bien s'en servir et, en voyant Pansy sourire à sa remarque, il lança :

- Pour en revenir à Malefoy, je vois que vous êtes restés proches. Vous avez enfin conclut ?


(c) crackle bones

       

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t433-theodore-nott-serpentard-un-jour-serpentard-toujours http://www.magicneverdies-rpg.com/t484-comte-du-whilitshire-voliere-de-theodore-nott http://www.magicneverdies-rpg.com/f137-theodore-nott http://www.magicneverdies-rpg.com/t382-theodore-nott


profil +
Message
Re: Un retour triomphal   Dim 4 Fév - 17:18

Un retour triomphal

ft. Théodore Nott
- Sinon l'Ecosse était très bien, raconta Théodore. Ils ont une de meilleures écoles de Médicomage du monde sorcier. Et pour ma défense j'ai passé beaucoup d'heures dans des bibliothèques à étudier pendant ces dernières années.

Pansy le regarda en hochant la tête avec sérieux, admirative de l'importance qu'il avait su porter à ses études.

- Mais disons que j'ai fait certaines rencontres qui m'ont fait apprécier aussi les bars. Quant au Whisky Pur Feu je dois avouer que quelques soir j'ai dépassé la dose conseillée..., ajouta-t-il avec un petit sourire.

Le visage concentré de la Parkinson se troubla d'un sourire en coin. En effet, ce changement d'habitudes chez le brun ne lui avait pas échappé mais c'était loin de la déranger, au contraire. Elle le préférait ainsi que distant comme il l'était à l'école.

- Pour en revenir à Malefoy, reprit le jeune homme. Je vois que vous êtes restés proches. Vous avez enfin conclut ? 

La brune resta surprise un moment avant d'éclater de rire. Depuis sa plus tendre enfance, Drago était son meilleur ami. Ils avaient toujours été incontestablement proches, comme si l'un était l'ombre de l'autre. D'ailleurs qu'étaient-ils l'un sans l'autre ? La jeune femme avait pris du temps à trouver ses repères en Amérique sans la présence du blondinet. A Poudlard, tous l'avait soupçonnée d'éprouver secrètement des sentiments pour le fils Malefoy. Pourtant il n'en était rien. Ce lien fort qui les unissait se rapprochait plus d'un lien fraternel que d'un idyllique lien sentimental, et cela en avait fait des jaloux ! Elle pensait que les gens avaient fini par le comprendre, mais le regard sérieux du Serpentard qui la transperçait de part en part prouvait tout le contraire. C'est donc, toujours le sourire jusqu'aux oreilles, qu'elle répliqua de son air le plus sincère :

- Pour tout te dire, je ne pensais pas que ce serait si évident. Je nous croyais discrets à l'école... Mais bon, visiblement non, tu as tapé dans le mille Nott ! D'ailleurs, s'il me voyait ici en train de siroter un petit verre avec toi, je ne crois pas qu'il serait très content...

Brusquement, ses yeux s'écarquillèrent et portant ses mains à sa bouche pour étouffer une exclamation, elle guetta successivement à droite et à gauche, l'air paniquée.

- Mais quelle buse ! S'écria-t-elle. Nous sommes lundi ! J'avais complètement oublié qu'il venait dans ce bar tous les lundis pour parler affaires avec ses collègues ! S'il nous voit... Tu le connais, il s'emballe vite et ne perdrait pas de temps pour faire un scandale... Je doute que tu aies envie de lui rendre visite après ça...

Elle se prit la tête dans les main murmurant un « Oh la la... » d'impuissance. Malheureusement, elle fut rapidement prise de légers soubresauts, dénonçant un début de fou rire et la fin de toute sa mise en scène.

- Par la barbe de Merlin Théo ! Rit-elle en relevant sa tête pour lui faire face. Il n'y a pas que tes vieilles habitudes qui ont changé, toi qui a fait des études en médicomagie, tu n'as pas lu quelque part que l'abus de Whisky Pur feu entraîne parfois des défaillances cérébrales !

Pansy se permit d'avaler une gorgée de sa boisson pour reprendre la dominance de ses émotions.

- Enfin ! Drago et moi ? Sérieusement ? Non, non, non, non, non. T'as d'autres questions saugrenues dans le genre ?

Elle ricana sans noter sa réaction. Qu'il se vexe ou non ne la préoccupait pas. Elle s'était bien amusée durant sa comédie, c'était tout ce qui importait pour elle. Mais la soirée n'était pas finie, alors pourquoi s'arrêter là ? S'il voulait ramener sur le tapis les souvenirs de Poudlard, elle en avait un stock à servir sur un plateau d'argent :

- Et toi avec Greengrass ? Y a eu du mouvement depuis la dernière fois qu'on s'est vu ? Je parle de Daphné, évidemment. A moins que tes ambitions ne s'étalent un peu plus que ce que j'imaginais ?
acidbrain

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t321-pansy-parkinson-de-retour-en-grande-bretagne http://www.magicneverdies-rpg.com/t310-flagley-le-haut-o-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/f85-maison-de-campagne-de-pansy-parkinson


profil +
Message
Re: Un retour triomphal   Mer 7 Fév - 18:57


       
Théodore Nott & Pansy Parkinson
       

       
Un retour triomphal

       
Théo jubila intérieurement en voyant la surprise de la brune. Mais celle-ci ne dura pas bien longtemps puisqu'elle éclata très vite de rire, laissant le jeune homme légèrement désemparé.

- Pour tout te dire, je ne pensais pas que ce serait si évident. Je nous croyais discrets à l'école... Mais bon, visiblement non, tu as tapé dans le mille Nott ! D'ailleurs, s'il me voyait ici en train de siroter un petit verre avec toi, je ne crois pas qu'il serait très content... avoua Pansy.

Théodore resta un quelque peu stupéfait par cette annonce. Il ne put s'empêcher de se demander si la Parkinson était sérieuse ou si elle se payait sa tête. Mais lorsqu'il vit son air paniqué il commença à se poser sérieusement des questions.

- Mais quelle buse ! Nous sommes lundi ! J'avais complètement oublié qu'il venait dans ce bar tous les lundis pour parler affaires avec ses collègues ! S'il nous voit... Tu le connais, il s'emballe vite et ne perdrait pas de temps pour faire un scandale... Je doute que tu aies envie de lui rendre visite après ça...

Le brun se souvint soudainement de comment pouvait être Drago Malefoy une fois énervé et commença à s'inquiéter. Pansy mit son visage entre ses mains, insistant sur cette situation dramatique. Il venait à peine de rentrer et ne voulait pas avoir d'ennuis avec qui que ce soit et sûrement pas avec quelqu'un d'aussi puissant que Drago. Il eu presque l'instinct de se lever et de laisser la brune en plan quand soudain celle-ci se mit à rire. Théo sentit immédiatement le feu lui monter aux joues, il avait vraiment cru à cette comédie et avait même paniqué. Il devait avouer qu'il avait toujours été un peu naïf.

- Par la barbe de Merlin Théo ! Il n'y a pas que tes vieilles habitudes qui ont changé, toi qui a fait des études en médicomagie, tu n'as pas lu quelque part que l'abus de Whisky Pur feu entraîne parfois des défaillances cérébrales ! Enfin ! Drago et moi ? Sérieusement ? Non, non, non, non, non. T'as d'autres questions saugrenues dans le genre ?
ajouta-t-elle en reprenant à rire de plus belle.

D'un certain coté le brun fout soulagé d'entendre cela. Pansy Parkinson était donc libre et prête à se laisser attraper par les filets de Nott. Il sirota doucement sa boisson, attendant la prochaine pique de son interlocutrice. Il savait très bien que sa petite remarque n'allait pas être punie d'une simple petite mascarade.

- Et toi avec Greengrass ? Y a eu du mouvement depuis la dernière fois qu'on s'est vu ? Je parle de Daphné, évidemment. A moins que tes ambitions ne s'étalent un peu plus que ce que j'imaginais ?

Il manqua de s'étouffer avec son cocktail. Comment Pansy pouvait savoir pour son béguin historique pour Daphné Greengrass ? Il reprit bien vite ses esprits, ne voulant pas laisser ses anciens souvenirs avec elle le submerger.

- Je ne l'ai pas revue depuis mon retour, désolé de te décevoir, lança le jeune homme avec un faux sourire de désolation. Mais qu'est-ce que tu entend par "mes ambitions qui s'étalent plus loin" ? Tu veux parler de la mythique Héra Greengrass? Pour ma défense je ne l'ai jamais rencontré, même à Poudlard. Mais comme tout le monde j'ai entendu les rumeurs, les voix circulent aussi à la bibliothèque ...

(c) crackle bones

       

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t433-theodore-nott-serpentard-un-jour-serpentard-toujours http://www.magicneverdies-rpg.com/t484-comte-du-whilitshire-voliere-de-theodore-nott http://www.magicneverdies-rpg.com/f137-theodore-nott http://www.magicneverdies-rpg.com/t382-theodore-nott


profil +
Message
Re: Un retour triomphal   Lun 12 Fév - 12:35

Un retour triomphal

ft. Théodore Nott
- Je ne l'ai pas revue depuis mon retour, désolé de te décevoir... annonça le fils Nott au sujet de Daphné Greengrass, leur ancienne camarade de classe.

- Oh quel dommage, ironisa la brune. Vous formiez un si beau couple...

A Poudlard, Pansy était à la tête d'un petit groupe de filles de Serpentard, pas moins mauvaises les unes des autres, composé de Milicent Bulstrode, Tracey Davis et justement Daphné. Même si elles la suivaient comme des toutous, la Parkinson n'avait jamais éprouvé de réelle source d'intérêt pour ces filles là, les trouvant bien trop superficielles et ennuyeuses à son goût. Voilà pourquoi elle avait passé la plus part de son temps dans le groupe des garçons, c'était beaucoup plus amusant et moins prise de tête.

- Mais qu'est-ce que tu entend par "mes ambitions qui s'étalent plus loin" ? Reprit le sorcier avec un petit sourire. Tu veux parler de la mythique Héra Greengrass?

- Essaie donc de l'approcher ! Le coupa-t-elle en ricanant, sarcastique. Il me tarde de voir ça...

La Greengrass n'était pas une fille facile et la brune aimerait bien voir ce nouveau Nott, un peu trop sur de lui, l'apprendre à ses dépends.

- Pour ma défense je ne l'ai jamais rencontré, même à Poudlard. Mais comme tout le monde j'ai entendu les rumeurs, les voix circulent aussi à la bibliothèque …

- Ah oui ? Vraiment ?

Elle plongea son regard dans le sien, faussement étonnée, et se pencha un peu plus vers lui comme s'ils allaient se confier des secrets.

- Et que disent-elles ces « voix » ? Interrogea-t-elle avec curiosité.

La brunette avait bien envie de savoir ce qu'on disait sur son amie et comptait bien remettre le jeune homme dans le droit chemin s'il venait à dire ne serait-ce qu'une seule stupidité à son sujet. L'article de Rita avait été suffisant pour faire croire toutes sortes de mensonges aux monde des sorciers, mieux valait ne pas rajouter de nouvelles rumeurs non fondées qui pourraient venir à circuler.
acidbrain

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t321-pansy-parkinson-de-retour-en-grande-bretagne http://www.magicneverdies-rpg.com/t310-flagley-le-haut-o-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/f85-maison-de-campagne-de-pansy-parkinson


profil +
Message
Re: Un retour triomphal   Sam 14 Avr - 12:51


       
Théodore Nott & Pansy Parkinson
       

       
Un retour triomphal

       
Pansy se pencha vers lui avec un sourire intéressé peint sur ses lèvres.

- Ah oui ? Vraiment ? Et que disent-elles ces « voix » ?

Théodore s'apprêtait à répondre à la Parkinson quand il leva les yeux vers l'horloge affichée derrière la brune et réalisa qu'il était déjà bien en retard. Il avait promis à son père de diner avec lui. Le vieil homme était plutôt malade et c'était la principale raison pour laquelle Théo était revenu en Angleterre. Et aussi pour oublier Olivia mais c'était une autre histoire.

- J'adorerais continuer à parler avec toi Pansy, vraiment, mais je dois m'échapper je suis désolé ...

Il affichait un air presque abattu, celui qui faisait craquer toutes les filles sans exception, même Pansy Parkinson.

- J'espère pouvoir te revoir au plus vite, lança-t-il en se levant et en quittant la table de la brune.

Il accompagna sa phrase d'un clin d'œil et tourna les talons. Il sorti du bar sans se tourner et sans décocher un seul regard à la serveuse rousse qui avait passé la soirée à lui faire les yeux doux. Il rencontra bien vite le froid glacial du mois de décembre londonien et frissonna. Certes il ne faisait pas bien chaud en Ecosse non plus mais il avait toujours été frileux. Il se dirigea d'un pas décidé vers le chemin de Traverse, là où vivant son père. Mais avant de tourner l'angle il se tourna une dernière fois en direction du bar et aperçu Pansy se lever. Elle avait une attitude royale que Théo adorait. Le brun fit un léger sourire en coin avant de s'éclipser définitivement. Il avait une sensation étrange dans l'estomac, quelque chose qu'il n'avait jamais ressenti auparavant. Il devait revoir Pansy Parkinson, il ne pouvait pas faire autrement. Le changement de la jeune fille avait été important depuis l'époque de Poudlard, certes moins que le sien mais tout de même pas des moindres. Elle n'était plus la capricieuse petite peste de Serpentard et ça plaisait vraiment à Nott.
   
(c) crackle bones

       


parce que tout le pousse au vice, pourquoi ne pas y succomber ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t433-theodore-nott-serpentard-un-jour-serpentard-toujours http://www.magicneverdies-rpg.com/t484-comte-du-whilitshire-voliere-de-theodore-nott http://www.magicneverdies-rpg.com/f137-theodore-nott http://www.magicneverdies-rpg.com/t382-theodore-nott


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour triomphal d'aristide !
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Coeur du Londres sorcier :: Le festin & la fête :: Bar aquatique
-


Sauter vers:  
IRP - 2ème partie de Mai 2006

Plan des quartiers