Magic Never Dies :: Samuel WitPartagez
Samuel Wit
Samuel Wit
MARG. Vendeur :: Barjow & Beurk
MARG. Vendeur :: Barjow & Beurk
profil +
Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 122
Activité RPG : Régulière
Nouveaux RPG : Limités
MC : Rosalind Fawley
Sam Wit 1567615149-du-vide
Niveau : Disparu(e)
Sam Wit 1567615149-du-vide
Son âge : 22 ans
Origines : Afrique du Sud
Baguette : Bois de cornouiller, crin de licorne, souple
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 138
Gringotts : Pas de compte

Activité propre : Vendeur spécialisé chez Barjow & Beurk
Sam Wit 1567615149-du-vide
Sam Wit 1567615149-du-vide
Patronus : Rhinoceros
Epouvantard : Une femme au visage émacié, en habit de religieuse
Sam Wit 1567615149-du-vide
Sam Wit 1567615149-du-vide
Sam Wit 1567615149-du-vide



http://www.magicneverdies-rpg.com/t809-sam-wit http://www.magicneverdies-rpg.com/t813-allee-des-embrumes-samuel-wit#4378 http://www.magicneverdies-rpg.com/f365-samuel-wit http://www.magicneverdies-rpg.com/t800-samuel-wit http://www.magicneverdies-rpg.com/t803-inventaire#4317
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Sam Wit   Sam Wit EmptyLun 20 Aoû - 14:33



SAMUEL WIT
INFORMATIONS
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque : À te regarder, ils s'habitueront."

René Char
▲NAISSANCE
27 Avril 1984 (22 ans)

▲NATIONALITE
Ougandaise

▲ASCENDANCE
Ne-moldu

▲BAGUETTE
Bois de cornouiller, crin de licorne, souple

▲GROUPE
Marginaux / Recensement

▲ACTIVITE
Vendeur spécialisé chez Barjow et Beurk

▲DON
Animagus (Tourterelle du cap) / Non-connu du Ministère
CARACTÈRE
Intrépide. L'ennui, ça me rend hargneux. Rester en place, les bras croisés, en attendant que ça se passe, c'est impossible pour moi. J'aime que les choses aillent vite et fort. Tant pis si je dois y laisser quelques plumes. Faut dire que y a pas grand chose qui m'effraie sérieusement. C'est pas que je sois inconscient du danger, au contraire, j'adore ça.

Lunatique. Ouais, j'imagine que je suis pas toujours facile à suivre... Peut-être parce que je me lasse vite. C'est rare qu'une chose retienne mon intérêt pendant longtemps. Du coup je peux passer de l'enthousiasme à l'ennui en un temps record.

Résilient. On va pas s'étaler des heures là-dessus: la vie m'en a fait voir des vertes et des pas mûres. Quand j'étais gamin, on peut pas dire que ça ait été tout rose, et même plus tard, je me suis quelquefois méchamment rétamé. Mais c'est rien. J'ai jamais été de nature à pleurnicher sur mon sort: j'encaisse, je tombe, et je me relève. C'est tout. J'ai appris à me débrouiller, à me fier à mon instinct. Et c'est ce qui fait de moi un mec plutôt coriace maintenant.

Menteur. Mmm... "La nuit je mens, je m'en lave les mains", Alain Bashung, tu connais? Ben, cette chanson, c'est un peu moi. Au début, je mentais surtout pour me tirer de situations compliquées. Puis, en grandissant, je me suis rendu compte qu'un petit mensonge permettait de pimenter les choses, et comme j'adore manger épicé... j'y ai pris goût. Oh, faut pas croire, même si je suis plutôt doué, mes mensonges m'ont aussi amené leur lot d'emmerdes. Mais pas suffisamment pour que ça me passe l'envie de continuer...

Sympathique. Je suis pas un solitaire, j'aime la compagnie et faire de nouvelles rencontres. Et puis, je sais pas vraiment pourquoi, c'est peut-être à cause de mon bagout, mais généralement, les gens m'ont à la bonne. Il paraît aussi que j'ai une jolie petite gueule. J'ai pas trop d'avis sur la question, mais bon, si c'est le cas, après tout, je vois pas pourquoi j'en profiterais pas un peu!
HISTOIRE
/!\ Important /!\:
 

Samuel John Ezechiel Joseph Wit. C'est mon nom complet. À croire que mon père a pressenti que je deviendrai moins ange que démon: il a casé dans mon patronyme une bonne mesure de saints et autres prophètes. Ça n'a pas vraiment eu l'effet escompté, et, de toutes façons, personne ne m'a jamais appelé autrement que Sam.

Je suis né le 27 Avril 1984, dans un quartier populaire de Johannesburg, au sein d'une famille blanche qui comptait une tripotée d'enfants. Mon père était le pasteur de l'église du coin et ma mère était constamment enceinte. La contraception, c'était pas vraiment leur truc. On était déjà neuf gamins quand je suis parti, et il y en avait un autre en route. Il fallait filer droit à la maison, ou bien les claques pleuvaient; mes parents n'avaient pas le luxe de faire dans le sentimental. Tant qu'on ne créait pas de souci avec la pastorale ou l'école du quartier, ma mère, surmenée, nous laissait plus ou moins nous débrouiller seuls.

Naître Sorcier dans une famille de Moois - ici, vous dites Moldus - c'est une chose. Se révéler Sorcier entouré de Chrétiens ultra-pratiquants, c'en est une autre. Mes premières manifestations magiques sont apparues et quand le père Wit s'est rendu compte que c'était à mon contact particulier qu'un bon nombre de choses explosaient inopinément dans la maison, il a vu rouge. Bizarrement, il n'a pas cru à un miracle et s'est mis en tête de m'exorciser. Et il ne s'est pas embarrassé de la manière douce.

Les beignes, j'étais habitué mais au bout d'un moment, j'en ai eu ma claque de recevoir des coups et je me suis cassé. J'avais onze ans, on était en Juillet 1995 et j'y ai pas remis les pieds depuis. C'était peut-être pas très malin de ma part, j'avais pas emmené grand chose dans mon barda et je me suis fait quelques frayeurs. Je suis resté quelques semaines dans la périphérie de Johannesburg, j'ai eu une chance monstrueuse et j'ai pu me débrouiller. J'ai fait du stop; j'ai profité de la générosité de quelques personnes; je suis devenu plutôt habile à tirer les portefeuilles des touristes naïfs. C'est l'avantage d'être petit et de pouvoir compter sur une bonne petite bouille. Quand on commençait à me poser trop de questions, je prenais la poudre d'escampette: j'étais bien déterminé à ne pas retourner chez mon père.

Eh. Je vous vois venir. C'était peut-être pas la grande joie à cette époque, mais votre commisération vous pouvez vous la carrer où je pense. Je regrette pas ce qui s'est passé; Sans ça, je serais peut-être bien moins solide et malin que je le suis aujourd'hui.

Ma petite carrière de fugueur n'a pas duré longtemps, heureusement: à la fin du mois d'Août, j'ai définitivement basculé dans le monde magique. Je vous raconterai une autre fois comment j'ai rêvé d'Uagadou et dans quelles circonstances je me suis fait escorté manu militari par un chamane Ougandais qui faisait bien deux mètres de haut. C'est une histoire marrante. Et si vous êtes sympa je vous montrerai ma Pierre de Choix que je porte toujours sur moi depuis.

J'avais jamais été un élève studieux et ne le suis pas vraiment devenu, mais j'ai adoré Uagadou. C'était tout un monde qui s'ouvrait à moi, tellement de choses nouvelles à expérimenter, d'autres limites à franchir. Et la magie, l'incroyable magie qui existait pour de vrai! Ceux qui sont nés dans des familles Sorcières pourront jamais comprendre ça, ce bouleversement. Les élèves venaient de tout le continent, du Maghreb jusqu'au Cap de la Bonne Espérance. Au départ, j'ai fait un peu profil bas: y avait pas masse de Blancs. Mais je me suis vite détendu, là-bas, tout le monde s'en fiche de la couleur de ton faciès. Par contre, t'avais tout intérêt à ne pas passer pour un faible; tout était question de puissance et d'équilibre hiérarchique. Je me suis fait pas mal de copains là-bas, des gars un peu turbulents dans mon genre, et on ne s'est pas gênés pour faire les quatre-cent coups.

L'été, je le passais au Foyer de l'école. Les élèves qui pouvaient pas rentrer chez eux pendant les vacances étaient nourris et hébergés, en échange de travaux d'entretien. J'avais menti à l'administration en prétendant que mes parents étaient morts. Je pense pas qu'ils m'aient cru mais quoiqu'il en soit, ils ont accepté de me prendre en charge.

Je suis devenu Animagus, un Change-forme, une faculté plutôt banale là-bas et quand j'ai eu mon C.R.O.C.O, j'ai décidé de m'en tenir là question études. Envie de voir le monde et de mettre mes talents à l'épreuve. J'ai pas mal baroudé. J'étais un peu perdu je pense. J'ai fait pas mal de petits boulots, plus ou moins recommandables. J'achetais et revendais des artefacts, des objets magiques rares pour le compte de puissants chamanes en quête de pouvoir. C'était pas franchement légal, c'était assez risqué, mais ça payait bien. Assez en tous cas pour que je m'aventure au delà de l'Afrique: en Asie, Europe Orientale, et jusqu'à cette bonne vieille et grise Angleterre.

Y a un an et demi, j'ai pris mes quartiers à Londres. J'ai enchaîné deux-trois jobs pas vraiment intéressants avant de revenir à mes anciennes amours: le commerce. Comme j'avais toujours des contacts sur le sol africain, j'étais en mesure de proposer des marchés intéressants aux Britanniques intéressés. Mon petit business m'a amené à croiser le chemin de Barjow et j'ai du lui taper dans l’œil parce qu'il y a six mois, il a proposé de m'engager à temps plein pour m'occuper de sa boutique. C'est vrai qu'il se fait pas tout jeune. J'ai accepté: le salaire est pas mirobolant mais pour le moment, ça me suffit, et puis je suis tombé amoureux de cette boutique je crois. Tout ce fatras de trucs plus dangereux les uns que les autres, ça maintient en éveil et j'ai toujours eu besoin de ça.

Et voilà en quelques lignes la grande et belle histoire de Sam Wit.

Ou à peu près. J'ai la fâcheuse tendance à enjoliver les choses. Les gens préfèrent les bonnes histoires à la réalité et quand on leur dit la vérité, ils choisissent de ne pas l'entendre. Même moi j'ai parfois du mal à démêler le vrai du faux de cette histoire, depuis le temps. J'ai peut-être bien tout inventé.

Mais de toutes façons, qui s'en soucie?
Code par Rosalind Fawley



Samuel Wit
Samuel Wit
MARG. Vendeur :: Barjow & Beurk
MARG. Vendeur :: Barjow & Beurk
profil +
Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 122
Activité RPG : Régulière
Nouveaux RPG : Limités
MC : Rosalind Fawley
Sam Wit 1567615149-du-vide
Niveau : Disparu(e)
Sam Wit 1567615149-du-vide
Son âge : 22 ans
Origines : Afrique du Sud
Baguette : Bois de cornouiller, crin de licorne, souple
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 138
Gringotts : Pas de compte

Activité propre : Vendeur spécialisé chez Barjow & Beurk
Sam Wit 1567615149-du-vide
Sam Wit 1567615149-du-vide
Patronus : Rhinoceros
Epouvantard : Une femme au visage émacié, en habit de religieuse
Sam Wit 1567615149-du-vide
Sam Wit 1567615149-du-vide
Sam Wit 1567615149-du-vide



http://www.magicneverdies-rpg.com/t809-sam-wit http://www.magicneverdies-rpg.com/t813-allee-des-embrumes-samuel-wit#4378 http://www.magicneverdies-rpg.com/f365-samuel-wit http://www.magicneverdies-rpg.com/t800-samuel-wit http://www.magicneverdies-rpg.com/t803-inventaire#4317
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Sam Wit   Sam Wit EmptyLun 20 Aoû - 16:00


AVENTURES
2005
Payer sa tournée - avec Evan Jones - en cours
15 Avril 2005

Je rentre sur Londres après avoir conclu un marché avec un Sorcier de Flagley-Le-Haut. Une très bonne affaire. D'habitude, je suis toujours vaillant après avoir négocié un si bon deal. Mais là, ça coince et j'ai la nostalgie qui me prend aux tripes. C'est les voyages en train ça, le paysage qui défile me donne le spleen. Du coup je décide de faire un tour au wagon-bar et j'y fait la rencontre du gars qui deviendra mon premier bon pote ici: Evan Jones.
2006
La Bièraubeurre, c'est pour les gosses de treize ans - avec Adélia Flores - en cours
19 Mai 2006

Résumé qui va arriver bientôt, hein.

Rire, vivre et s'enivrer - libre - en cours
27 Avril 2006

Addie et moi, on est tous les deux nés en Avril, et on a décidé d'organiser une fête pour célébrer ça! Et on a le lieu parfait pour ça: la maison fraîchement rénovée de Céleste et Flores! Musique, buffet, punch... et un tas de joyeux lurons! Tous les ingrédients pour passer une soirée de folie.

L'oiseau du silence - avec Kalis Antoy - en cours
26 Avril 2006

Moi qui me targue tout le temps de savoir garder les secrets, surtout les miens... Apparemment, j'ai été surpris par un autre Sorcier alors que je me transformais en tourterelle. Si ça continue, tout Londres sera au courant, et ça, ça me fait vraiment, vraiment pas plaisir. Et ce foutu fouineur ne trouve rien de mieux que de venir me trouver jusque chez Barjow & Beurk pour me le dire...

Rencontre à double-face - avec Astrid Olsen - en cours
19 Avril 2006

Ça fait tellement longtemps que je me suis pas accordé une petite virée sous ma forme animale... Et comme les températures se sont adoucies, ce matin-là, je décide de prendre mon envol et d'aller faire un tour en forêt, non loin de Londres. Personne ne sait que je suis un Animagus, et c'est très bien comme ça! Enfin, personne... Jusqu'à ce que je croise un loup blanc dans la futaie et que, curieux de la présence d'un tel animal dans ces contrées, je reprenne ma forme humaine devant lui. Sauf qu'en fait, ce n'est pas un vrai loup. C'est une autre Animagus.

Grand ménage - avec Adélia Flores, Céleste Grym et Héra Greengrass - en cours
13 Avril 2006

La maison d'Addie et Céleste a bien besoin de quelques rénovations. Et comme je dispose de ma matinée... Me voilà recruté pour filer un coup de baguette. En vrai, ça ne me dérange pas tant que ça. Avec Flor, les corvées prennent toujours une bonne dose de fantaisie. J'y fais la rencontre d'Héra, une journaliste de la Gazette. Et bien sûr, il y a la belle Céleste.

Duel près d'une benne à ordures - avec Amelia Loockwood - terminé
11 Avril 2006

Mon premier combat au Club de duel de Londres. Et ça commence fort puisque mon adversaire n'est nulle autre que Lockwood. La nana la plus insupportable que j'ai rencontrée, toutes catégories confondues. C'est l'occasion de lui faire cracher des limaces en toute légalité... Ce que je parviens à faire, même si, au final, je sors perdant du duel. Juste parce que cette pimbêche a eu de la chance, bien sûr. Et que ma nouvelle baguette a encore des ratés.

Casser sa tirelire - avec Adélia Flores - terminé
10 Avril 2006

Au début les Européens me faisaient doucement rigoler à faire des moulinets avec leurs bouts de bois tout fragiles. Mais ça a fini par m'intriguer et je me suis dit que j'essaierais bien moi aussi... En compagnie de Flores, j'ai couru sous la pluie jusqu'à la célèbre boutique Ollivanders. Il paraît que c'est la baguette qui adopte le Sorcier. Rien que l'idée de me faire adopter par une brindille me paraît assez dingue pour que je tente l'aventure.

Petit morceau... - avec Céleste Grym - en cours
15 Février 2006

Quand j'aperçois Céleste à l'entrée du Bar Aquatique, j'oublie un peu mes plans de départ pour la soirée. Cette fille... me trouble et m'intrigue. Et j'ai jamais eu le cran de vraiment lui parler. Au Chaudron Baveur, alors qu'elle travaille, c'est pas vraiment le cadre idéal. Mais peut-être que ce soir, j'arriverai à en apprendre un peu plus sur elle?

Les extras
Je range ici les trucs un peu inclassables, les rêves, les sorties de route, les "à côtés" quoi. Y a même les petits manuels que j'ai écrit pour raconter un peu comment c'était à Uagadou et sur le continent Africain en général. (Parce qu'il faut bien les dépayser un peu ces petits britishs.)




Deux-trois notes pour les insulaires pâlichons

Franchement, pour un mec qui écrit que quand c'est nécessaire de le faire, je trouve que je m'en suis pas trop mal sorti. Et ouais, c'était nécessaire de clarifier deux-trois petites choses sur Uagadou, parce que j'ai entendu pas mal de bêtises sur ce sujet depuis que j'ai posé mes valises ici. Je me sentais d'humeur généreuse, alors grand seigneur, j'ai voulu soulever un peu le voile de l'ignorance. (T'as vu, je suis poète ce soir!)
Code par Rosalind Fawley



Samuel Wit
Samuel Wit
MARG. Vendeur :: Barjow & Beurk
MARG. Vendeur :: Barjow & Beurk
profil +
Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 122
Activité RPG : Régulière
Nouveaux RPG : Limités
MC : Rosalind Fawley
Sam Wit 1567615149-du-vide
Niveau : Disparu(e)
Sam Wit 1567615149-du-vide
Son âge : 22 ans
Origines : Afrique du Sud
Baguette : Bois de cornouiller, crin de licorne, souple
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 138
Gringotts : Pas de compte

Activité propre : Vendeur spécialisé chez Barjow & Beurk
Sam Wit 1567615149-du-vide
Sam Wit 1567615149-du-vide
Patronus : Rhinoceros
Epouvantard : Une femme au visage émacié, en habit de religieuse
Sam Wit 1567615149-du-vide
Sam Wit 1567615149-du-vide
Sam Wit 1567615149-du-vide



http://www.magicneverdies-rpg.com/t809-sam-wit http://www.magicneverdies-rpg.com/t813-allee-des-embrumes-samuel-wit#4378 http://www.magicneverdies-rpg.com/f365-samuel-wit http://www.magicneverdies-rpg.com/t800-samuel-wit http://www.magicneverdies-rpg.com/t803-inventaire#4317
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Sam Wit   Sam Wit EmptyLun 20 Aoû - 16:59


LIENS
ADELIA FLORES
Acolyte préférée. Depuis que j'ai débarqué à Londres, je traîne souvent au Chaudron Baveur. C'est pas le bar le plus classe de la ville, mais pour moi ça reste le plus chaleureux et le plus bigarré. Et c'est là que j'ai rencontré Flores, quand elle a commencé à y travailler en tant que serveuse. On a tout de suite sympathisé - entre expats, faut se soutenir et y a que nous pour saisir, parfois, combien les Anglais peuvent être bizarres - et on est vite devenu inséparables. Cette nana est un petit soleil ambulant et avec elle, tu peux être sûr de ne jamais t'ennuyer. Je lui dirai pas, elle risquerait de prendre la grosse tête. Je préfère l'asticoter et elle me le rend bien.
Nos frasques. J'étais tout frétillant à l'idée de m'acheter ma première baguette magique. L'idée de dépenser autant de gallions d'un coup me faisait un peu tiquer, mais le jeu semblait en valoir la chandelle. Quand j'en ai parlé à Flores, elle a tout de suite proposé de m'accompagner. Cela dit, j'ai vite vu qu'elle n'était pas dans son assiette. Elle n'a rien voulu me dire, mais elle avait une sale plaie qui lui courait dans le cou.

EVAN JONES
Partenaire tout-terrain. Il a presque l'air sérieux sur cette photo... Depuis le temps, je sais vraiment à quoi m'en tenir! J'oublie parfois qu'il a presque dix ans de plus que moi. On a jamais vraiment parlé de nos passés respectifs, mais, d'une certaine manière, c'est comme si on s'était reconnu lui et moi. On peut reprocher beaucoup de choses à Evan, mais c'est quelqu'un qui a pas mal de trucs à apprendre aux autres question ouverture d'esprit. Okay, il adore m'enquiquiner sur ma dégaine de gamin, mais je sais qu'il me considère comme un égal et je le respecte pour ça. On a passé quelques soirées mémorables tous les deux et c'est quasiment le seul contexte où on passe du temps ensemble. Comme il aime faire la fête et que je suis toujours partant pour une nouvelle virée, mine de rien, si on fait le compte, ça en fait des heures à délirer aux comptoirs des bars.
Nos frasques. Notre première rencontre? T'as pas une petite idée? Autour d'un verre, forcément. Avec une petite variante sympa quand même: dans le Home Express, alors que je rentrais sur Londres. Ça faisait à peu près six mois que j'étais en Angleterre, et j'avais le blues ce soir-là. Mais grâce à Jones, ça n'a pas duré longtemps.

CÉLESTE GRYM
Béguin, crush, attraction... J'imagine que tu as des yeux pour voir... Pas besoin d'être un expert pour constater que cette fille est sublime. En tous cas, c'est ce que je pense. Et quand c'est elle qui me sert au Chaudron Baveur, je perds une partie de mes moyens. Ce n'est pas que physique, elle dégage une aura... magnétique qui m'intrigue.
Nos frasques. Ça va venir!

AMELIA LOCKWOOD
Diva insupportable. Je peux pas encadrer cette fille. Plus tête-à-claques, tu meurs. Il paraît qu'elle est intelligente... Ouais. J'ai quelques doutes. Ou alors elle est très, très naïve. En tous cas, assez pour croire qu'il est tout à fait normal de se prélasser au Chaudron Baveur pendant que Flor et Céleste se tapent tout le sale boulot. Pour info, Amélia y est serveuse aussi. Non mais, je précise parce que c'est clair pour personne, et pour elle non plus à priori. Petite princesse de mes deux, avec les chevilles tellement enflées que je me demande comment elle fait pour tenir debout. Ça m'énerve rien que d'en parler.
Nos frasques. Fallait bien que ça arrive un jour! Et tant mieux que ça se soit passé dans le cadre du Club de duel... Un bon combat, ça remet souvent les choses en place. Ou pas.

HERA GREENGRASS
Journaliste indifférente. Coming soon.
Nos frasques. Ça vient!

KALIS ANTOY
Nuisible trop curieux. Bientôt.
Nos frasques. Je te raconte ça sous peu.

ASTRID OLSEN
Collègue en Animagie. Coming soon.
Nos frasques. Ça vient!
Code par Rosalind Fawley



 Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: Samuel Wit-


Sauter vers:  
ContexteVoir la date du jourRythme de jeuMétéo britannique
Plan du forum


Event' actif
» N'ayez crainte
Jusqu'au 25 octobre IRL