Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Coeur du Londres sorcier :: Le festin & la fête :: Bar aquatique
Partagez | 


profil +
Message
On a laissé la sagesse au placard   Lun 27 Aoû - 23:53






  • Adélia Flores



  • Ludmila Kolskov


On a laissé la sagesse au placard




  • Sortir seule ne présentait plus de problèmes à Adélia depuis longtemps. Il fallait dire que même lors de ses premières escapades nocturnes à Catselbruxo, elle n'avait pas toujours trouvé quelqu'un pour la suivre. Alors elle s'était habituée à cette solitude du soir et l'appréciait de plus en plus. Il était souvent bien plus facile de se lier à d'autres et rencontrer des gens lorsque l'on était attaché à personne d'autre.

    Lorsqu'elle avait décidé que, ce soir, elle sortait, mais que Céleste avait répondu qu'elle n'avait aucune envie de venir et que ses autres amis n'avaient pas voulu l'accompagner, elle ne s'était pas rétracté pour autant. Qu'ils s'amusent donc, enfermés dans leur chambre, tandis qu'elle allait observer le Londres nocturne s'animer. Chacun ses hobbies, elle ne jugerait pas et se contenterait de faire comme bon lui semblait.

    Ses pas l'avaient dirigés vers le bar aquatique. Elle avait toujours apprécié l'ambiance des lieux, si particulière et bien différente de ce que l'on pouvait trouver du côté Moldu de la ville. Si l'on venait tout juste de sortir de l'hiver - enfin, parfois, la brésilienne en doutait - et que le deuxième étage ne serait pas encore ouvert à l'air libre, l'endroit restait tout de même des plus sympathiques.

    Adélia entra facilement dans le bar et retrouva avec joie la foule qui devait avoir envahit le bar depuis quelques temps déjà. Avec joie… Ce n'était peut-être pas non plus le bon mot pour qualifier le fait d'être bousculée de tous côtés.

    Elle se fraya un passage parmi les fêtards, le sourire aux lèvres, les yeux pétillants. Ses boucles se balançaient autour de son visage tandis qu'elle grimpait les marches pour rejoindre le deuxième étage. Elle jeta un coup d'œil vers le bas, où le beau monde s'était amassé pour observer l'aquarium au-dessus de leur tête, avant de se décider à franchir la dernière marche.

    Le cadre hors du commun qui avait fait la renommée du bar ne l'étonnait même plus, à force. L'aquarium faisait partie du décor et elle appréciait la lueur bleutée qu'il conférait au lieu. Le plus important n'était pas là.

    Elle préféra s'approcher du bar que de rester plus longtemps près des fêtards émerveillés. Quelques groupes s'y étaient accoudés pour commander leur boisson, mais son regard s'arrêta plutôt sur une jolie jeune femme esseulée devant son verre d'alcool. Sachant parfaitement qu'il était plus facile d'engager une conversation avec une personne solitaire qu'une petite bande où tout le monde se connaissait, elle se hissa sur le tabouret juste à côté de celle-ci.

    - Une bière, s'il vous plait ! lança-t-elle au barmaid.

    Avec son petit salaire de serveuse, elle évitait de commander ce qu'il y avait de plus cher dans les bars. Excepté, bien sûr, si quelqu'un payait pour elle. A ce moment-là, c'était tout à fait différent et, l'air innocent, elle s'en donnait à coeur joie.

    Elle finit par se tourner vers sa voisine de comptoir et lui adressa un sourire resplendissant. Elle était vraiment très jolie celle-ci. Adélia pouvait presque deviner les fossettes qui se creuseraient dans ses joues lorsqu'elle sourirait. Parce qu'elle sourirait. Personne ne lui résistait longtemps, on finissait toujours par se décrisper en sa présence. Du moins, c'était son avis à elle.

    - Bah alors ? Qu'est-ce que tu fais-là, toute seule ? C'est pas bien heureux de rester au bar comme ça. Sinon, on risque de te prendre pour une alcoolique, ce qui serait pas génial, tu crois pas ? T'attends quelqu'un ? Déjà, ça donne une meilleure raison d'être là. Ou alors, fais au moins croire que c'est ça. Bon, après les gens vont croire qu'ont t'as posé un lapin, mais c'est pas hyper grave, au final. Tant qu'on finit par passer un bout moment, tous les moyens sont bons !




D.M.



ADELIA
FLORES

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t667-journal-d-adelia-flores#3314 http://www.magicneverdies-rpg.com/t624-chemin-de-traverse-adelia-flores#3075 http://www.magicneverdies-rpg.com/f242-adelia-flores-celeste-grym-victor-amelia http://www.magicneverdies-rpg.com/t622-adelia-flores?highlight=adelia http://www.magicneverdies-rpg.com/t626-inventaire#3156


profil +
Message
Re: On a laissé la sagesse au placard   Jeu 30 Aoû - 17:59

Adélia
&
Ludmila
on a laissé la sagesse au placard
Ce soir, l’humeur de Ludmila n’est pas au plus haut point, chose plutôt rare chez la jeune femme. La journée a été longue, les commandes ne s’étant pas arrêtées tout comme les livraisons. Alors lorsque l’heure de rentrer chez elle arriva, la jeune femme décida de se préparer pour ensuite se dirige d’un pas lent jusqu’au bar aquatique. 
La solitude, Ludmila a quelque peu l’habitude, ses amis étant généralement très occupés quand elle est libre et inversement, sortir boire un verre seule est loin de la préoccuper, bien au contraire. La jeune femme sait que ce soir, elle pourra noyer sa tristesse et sa nostalgie dans l’alcool.

Ludmila colle sa tempe contre le bois du bar fixant son verre qu’elle s’amuse à remuer légèrement pour créer un petit tourbillon dans le liquide brun. Le tortillement des deux glaçons contre le verre ne se font pas entendre avec la musique presque assourdissante du bar. 
La jeune femme vient rarement dans ce bar, et en admirant les nombreux poissons de l’aquarium qui fait l’exception de ce bar, elle se dit qu’elle devrait y mettre plus souvent les pieds. Elle finit par se redresser et terminer son verre prête à commander quelque chose d’autre lorsqu’une jolie demoiselle à la peau hâlée s’accoude au comptoir du bar pour commander une bière. Une pointe de jalousie vient piquer la brune au teint pâle, une peau totalement incapable de prendre un peu de couleur, alors que celle de la brune est si jolie.

« Oh, et bien … En effet, j’attends quelqu’un.  » dit-elle en se redressant. « Je t’attendais et tu es en retard. »


Ludmila lève les yeux au ciel avant de serrer le petit noeud de sa robe bleu pour s’assurer que celle-ci ne s’ouvrira pas. Après un verre de whisky-pur-feu, ce serait dommage de se retrouver topless dans un bar bondé. La brune interpelle le serveur pour commander à son tour une bière avant de se tourner vers la brune.

« Du coup, je ne vois pas de quoi tu parles quand tu parles de lapin.  » dit-elle en souriant tout en se rapprochant d’elle pour être certaine d’être bien entendu. « Que ferait Ludmila sans sa très chère amie ? Hein ?  »


Lorsque les deux bières se trouvent face aux deux filles, Ludmila remercie le serveur avec son plus beau sourire avant d’attraper sa bière et de boire.

«  Oops, on trinque à quoi au fait déjà ? J’ai oublié pourquoi je devais t’attendre ici.  » dit-elle feignant de déjà connaitre la brésilienne depuis un moment. 


Serait-ce le whisky qui lui monte déjà à la tête ? La brune n’ayant pas l’habitude d’autant boire sent l’alcool lui tourner légèrement la tête. Les vapeurs la pousse à être spontanée avec une inconnue, chose qu’elle n’a pas l’habitude de faire dans la vie de tous les jours lorsqu’il ne s’agit pas de son métier.

©️ YOU_COMPLETE_MESS



L'alchimie de l'Alchimiste. Broken people.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t827-le-grimoire-a-liens-de-ludmila#4540 http://www.magicneverdies-rpg.com/t822-recensement-de-ludmila-kolskov?nid=1#4458


profil +
Message
Re: On a laissé la sagesse au placard   Ven 31 Aoû - 10:46






  • Adélia Flores



  • Ludmila Kolskov


On a laissé la sagesse au placard




  • La pauvre jeune femme qu'elle accostait n'avait pas l'air au meilleur de sa forme. Le regard dans le vide, un verre déjà terminé… Adélia aurait peut-être dû se tourner vers quelqu'un d'autre. Mais trop tard pour faire marche arrière. Et puis, au final, elle lui répondait, peut-être une conversation suivra. On ne savait jamais ce qui pouvait arriver avec les gens qui avaient déjà bu.

    - Oh, et bien… En effet, j’attends quelqu’un. Je t’attendais et tu es en retard.

    Adélia manqua d'éclater de rire. A la place, un sourire appréciatif se dessina sur ses lèvres. Ce n'était pas tous les jours - ou plutôt toutes les nuits dans le cas présent - que l'on croisait quelqu'un prêt à suivre le chemin un peu farfelu sur lequel la brésilienne les entraînait. Mais cette femme jouait le jeu, et la serveuse ne pouvait s'empêcher d'en être ravie. Peut-être était-elle tombée sur une personne sympathique.

    - Du coup, je ne vois pas de quoi tu parles quand tu parles de lapin. Que ferait Ludmila sans sa très chère amie ? Hein ?

    Alors, elle s'appelait Ludmila ? Plutôt joli comme prénom. Cela lui allait bien.

    - Et que ferait Adélia si sa très chère amie l'avait attendue pour boire ? se présenta-t-elle également.

    Lorsque l'on ne commençait pas à boire en même temps que les autres, il y avait toujours cet instant de flottement, un léger écart entre les gens. Mais elle s'y était habituée, elle toujours en retard. Au vu des personnes avec qui elle buvait, il ne fallait pas s'étonner qu'on ne l'attende pas. Voir les gens se ridiculiser n'est jamais mauvais, au contraire. On s'amuse aussi bien.

    - Oops, on trinque à quoi au fait déjà ? J’ai oublié pourquoi je devais t’attendre ici.

    - Je t'avais dit de ne pas commencer sans moi ! Regarde donc, tu ne sais même plus pourquoi on devait se retrouver ! rit Adélia. Tu es vraiment irrécupérable ! Qu'est-ce que je vais faire de toi ?

    Cette dernière adressa un clin d'œil au barman qui leur avait déposé les bières devant elle. Le pauvre devait être habituée à entendre des conversations bien étrange. Celle des deux jeunes femmes ne seraient certainement pas la première, ni la dernière. Que ce devait être frustrant de voir les gens s'amuser tout en étant cantonné derrière le bar, à servir des verres… En arrivant en Angleterre, elle avait longuement hésité à postuler dans ce genre d'endroit. Mais elle s'était ravisée : elle envierait beaucoup trop ses clients pour demeurer sérieuse.

    Elle pivota sur son tabouret pour obtenir une vue d'ensemble sur la foule qui se déhanchait dans le bar aquatique, son verre à la main.

    - J'espère que tu n'as pas trop attendu, tu me connais, toujours en retard. A force, tu devrais prévoir d'arriver toi aussi un peu plus tard. On pourrait enfin arriver en même temps !

    Adélia ne posa pas de questions sur la mine atterrée de cette Ludmila, malgré sa curiosité débordante. Après tout, une véritable amie était censée être au courant, non ?




D.M.



ADELIA
FLORES

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t667-journal-d-adelia-flores#3314 http://www.magicneverdies-rpg.com/t624-chemin-de-traverse-adelia-flores#3075 http://www.magicneverdies-rpg.com/f242-adelia-flores-celeste-grym-victor-amelia http://www.magicneverdies-rpg.com/t622-adelia-flores?highlight=adelia http://www.magicneverdies-rpg.com/t626-inventaire#3156


profil +
Message
Re: On a laissé la sagesse au placard   Mar 11 Sep - 21:31

Adélia
&
Ludmila
on a laissé la sagesse au placard
Jouer le jeu, c'est ce que Ludmila a en effet décider de faire. D'ordinaire dans son monde, elle n'aurait même pas prêté attention à la jeune femme, mais ce soir l'alcool coule dans ses veines. Ludmila et l'alcool, lorsqu'on lui en donne, c'est comme donner un sceau remplit d'escréments d'hypogriffe à Peeves : une mauvaise idée.
Adélia ? Très beau prénom, à croire qu'un prénom peut définir la beauté. Loupé pour Ludmila c'est à croire.

«  Je n'aurais pas commencé à boire si tu étais arrivée à l'heure.   » dit-elle en souriant finement. « Tu es coupable, tu me dois donc un autre verre. »


Ludmila lève les yeux au ciel à la remarque de sa fausse amie ou nouvelle amie, tout dépend du point de vue. La jeune femme décroise les jambes avant de les recroiser. Les tabourets ne sont pas forcément toujours très pratique pour avoir une position confortable, il faut souvent changer de position, c'est chiant. Alors sans un mot, Ludmila descend de son tabouret pour s'accouder au bar tout naturellement.

« Bizarre, je ne m'en souviens pas. Et puis, je tiens à préciser que si je t'avais attendu pour consommer on m'aurait mise dehors pour non consommation.  » dit-elle grimaçant. « Le règlement, c'est le règlement ! Tu ne peux rien y faire. »
 La jeune femme donne un léger coup de coude à la brésilienne avant de reprendre. «  Et bien, si je meurs je veux que tu me brules et disperse mes cendres dans toutes mes plantes, histoire que je serve d'engrais tu vois. Ah, et pour ce soir, ce que tu peux faire de moi c'est .... Je ne sais pas en fait ...  »


Ludmila attrape sa bière et reste debout, elle appuie son dos contre le bar avant de boire une gorgée. Son regard se pose sur les gens présents sur la piste de danse, certains ont de l'alcool à la place du sang et d'autres non. Il y a ceux qui savent danser, se déhancher en rythme, et ceux qui dansent comme des trolls. Il y a celui qui drague la copine d'un autre, le pervers qui se frotte à tout ce qui bouge, les filles qui se font passer pour majeur alors qu'elles ne le sont pas. En bref, des gens presque normaux.
Soudain, comme une lumière vient éclairer sa lanterne, Ludmila attrape Adélia par la main et la fait descendre de son tabouret. Elles doivent danser, après tout, à quoi ça sert d'être ici juste pour boire ? Autant aller dans un bar basique à ce moment-là, non ?

«  Viens ! On va, non, on doiiiit danser !  »




©️ YOU_COMPLETE_MESS



L'alchimie de l'Alchimiste. Broken people.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t827-le-grimoire-a-liens-de-ludmila#4540 http://www.magicneverdies-rpg.com/t822-recensement-de-ludmila-kolskov?nid=1#4458


profil +
Message
Re: On a laissé la sagesse au placard   Ven 14 Sep - 21:34






  • Adélia Flores



  • Ludmila Kolskov


On a laissé la sagesse au placard




  • Adélia a l'étrange pressentiment que Ludmila ne tient pas si bien l'alcool que cela. Avec une amie comme Céleste, elle a le nez pour repérer les gens qui ont du mal avec cet élixir de toutes les heures. Mais ce n'est pas le plus important, cela ne l'empêchera sûrement pas de s'amuser avec cette jeune femme. Justement, ce genre de personne est souvent bien plus drôle à observer. Comme un étrange animal filmé par les Moldus. Cette exploitation des innocents…

    - Je n'aurais pas commencé à boire si tu étais arrivée à l'heure, dit-elle en souriant finement. Tu es coupable, tu me dois donc un autre verre.

    - Toujours ma faute, bien entendu ! s'indigne Adélia.

    Elle est bien heureuse de s'être décidée à sortir ce soir. Elle connait encore très mal cette Ludmila, peut-être que cela sera toujours le cas, mais elle a un bon pressentiment. Elles risquent toutes d'eux de beaucoup s'amuser à cette soirée. Et ses pressentiments la trompent rarement.

    - Bizarre, je ne m'en souviens pas. Et puis, je tiens à préciser que si je t'avais attendu pour consommer on m'aurait mise dehors pour non consommation. Le règlement, c'est le règlement ! Tu ne peux rien y faire. Et bien, si je meurs je veux que tu me brules et disperse mes cendres dans toutes mes plantes, histoire que je serve d'engrais tu vois. Ah, et pour ce soir, ce que tu peux faire de moi c'est… Je ne sais pas en fait…

    La brésilienne éclate de rire. Elle ne peut pas s'en empêcher. Cette Ludmila ne sait pas dans quoi elle s'embarque, oh non, certainement pas. Rien que le fait de ne pas savoir ce qu'Adélia peut faire de soi, ce n'est pas une bonne idée. Il ne vaut mieux pas accorder sa confiance à une telle personne, au risque de se retrouver pire que dans le pétrin.

    - Viens ! On va, non, on doiiiit danser !

    Cette fille ne manque pas d'audace. C'est sûrement ce qui plait le plus à Adélia. Elle jauge sa bière du regard. Il en reste bien la moitié. Elle se contente d'un haussement d'épaule. D'un coup vif du poignet, elle renverse la bouteille et le reste du liquide ambré descend dans sa gorge. Une bonne chose de faite. Maintenant qu'elle a les mains libres, rien ne peut l'empêcher de suivre Ludmila dans la foule dansante.

    - J'espère que tu danses bien, hein, il s'agit pas de nous ridiculiser ! Tu vois que l'alcool c'est une mauvaise idée, tu vas t'écrouler en quelques secondes si ça continue !

    Avec un sourire, Adélia pousse presque sa nouvelle amie vers les gens qui se massent sur la piste. Elle chantonne un refrain à tue-tête, absolument pas en accord avec la musique qui retentit dans la salle, déjà prête à se déchainer dans une danse endiablée.

    Tandis qu'elle entraîne Ludmila dans des mouvements chaotiques, censés s'harmoniser pour un œil peu avisé, elle jauge la foule du regard. Ce n'est pas parce qu'elle s'occupe qu'il faut se déconcentrer. Elle n'est pas la seule à faire de même. Son regard finit par croiser celui d'un jeune homme, sur un bord de la piste, accompagné de quelques comparses à lui.

    - Tu crois que les gars là-bas nous paierait un verre ? crie-t-elle à l'oreille de Ludmila pour se faire entendre malgré la musique.

    Lorsqu'elle lance cette idée hasardeuse, Adélia ne sait pas vraiment quelle réaction cela pourrait produire chez la jeune femme. Après tout, elle ne sait rien d'elle. Peut-être serait-elle en couple, en sortie d'une rupture, lesbienne ou elle ne quoi d'autre. Mais elle s'en moque bien. Adélia, elle ne se pose pas beaucoup de questions, tant que cela peut lui permettre d'obtenir quelque chose de gratuit.



D.M.



ADELIA
FLORES

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t667-journal-d-adelia-flores#3314 http://www.magicneverdies-rpg.com/t624-chemin-de-traverse-adelia-flores#3075 http://www.magicneverdies-rpg.com/f242-adelia-flores-celeste-grym-victor-amelia http://www.magicneverdies-rpg.com/t622-adelia-flores?highlight=adelia http://www.magicneverdies-rpg.com/t626-inventaire#3156


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi es-tu partie, pourquoi m'avoir laissée seule face a monde? | Sagesse Elfique. ♥
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» [Equipe 4] Savoir, Sagesse, Solidarité
» La sagesse.....
» OU EST LA SAGESSE CHEZ NOS SAGES ?UN MEMBRE DU CEP DEMISSIONNE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Coeur du Londres sorcier :: Le festin & la fête :: Bar aquatique
-


Sauter vers:  
IRP - 2ème partie de Mai 2006

Plan des quartiers