Magic Never Dies :: 
L'élite & les rouages
 :: Ministère de la Magie :: Niveaux employés :: Niveau -II
Partagez


profil +
Message
Prise sur le fait   Prise sur le fait EmptyJeu 6 Sep - 19:27




Prise sur le fait


Eden Taylor & Félix Harrington


Eden attendit que le couloir se vide avant de s'y aventurer. Les archives du Ministère se trouvaient au deuxième étage du bâtiment et il se trouvait que c'était l'étage le plus fréquenté. Mais il était tard, les bureaux fermaient et les employés rentraient chez eux. Le moment parfait pour fouiller parmi ces archives. Elle recherchait des preuves qui pourraient lier les plus grandes familles de Sang-Pur, y compris celle de sa mère, et Gustav G. Elle avait toujours pensé que quelque chose ne tournait pas rond et elle avait hâte de publier dans sa rubrique toutes les choses que le Ministre cachait à la communauté de sorciers. Car oui, la Taylor était convaincue que Shacklebot était de mèche avec les "grands méchants". Je deviens complotiste, pensa la jeune femme en utilisant la clé qu'elle avait volé au concierge. Elle s'était dite que ces portes étaient résistantes à tous les sorts.

Ses talons résonnèrent dans l'immense salle des archives. Eden s'était arrêtée, bouche bée, face à toutes les étagères qui s'étendaient sous ses yeux. Elle se dit que le travail serait plus long que prévu. D'un geste rapide la brune attacha ses cheveux et se lança entre toutes ces archives. Elle chercha immédiatement un nom de famille qui sortait des autres : Malefoy. Mais cela ne voulait pas dire qu'elle oubliait pour autant les Parkinson, les Greengrass, les Nott, ni même les Fawley. Elle s'arrêta devant un dossier sur lequel était inscrit Famille Malefoy et sorti son carnet. En l'attrapant, son paquet de cigarettes tomba de son sac. Elle jura entre ses dents avant de se pencher pour le récupérer. Seulement en se levant elle se cogna contre une étagère. Elle jura une fois de plus en se massant le dos. Le coup avait été fort.

Eden souffla avant de se tourner vers le dossier qui l'intéressait. C'est à ce moment précis qu'elle entendit des pas qui s'approchaient de plus en plus. Elle s'immobilisa en se disant que sa fin était proche.






The taste of the truth
The perfume of the lie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t408-eden-taylor-la-voix-de-la-verite http://www.magicneverdies-rpg.com/t379-chemin-de-traverse-voliere-de-eden-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/f91-cave-d-e-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/t328-eden-taylor


profil +
Message
Re: Prise sur le fait   Prise sur le fait EmptyVen 7 Sep - 19:20

PRISE SUR LE FAIT
EDEN TAYLOR
Il commençait à se faire tard, mais j'étais encore au travail. Je voulais terminer certaines de mes recherches avant de rentrer chez moi, afin de pouvoir dormir avec la conscience tranquille. J'avais bien avancé dans mes pistes aujourd'hui et en était plutôt satisfait. Je m'étais rendu chez mes collègues langues-de-plomb où nous avions pu discuter de quelques données dans les archives qui m'aideraient pour mon enquête en cours. Lorsque je remonterai à mon bureau, la plus part des employés seront déjà partis. Et le chemin jusqu'à mon domicile serait très probablement désert. Tant mieux ; je n'aimais pas croiser trop de monde, ça permettait d'éviter les bousculades inutiles.
Alors que je quittai  le bureau des langues-de-plomb pour regagner mon bureau, je crus entendre un cliquetis sur ma gauche. Bizarre. Il ne devrait plus y avoir personne... Doucement, je m'approchais de l'endroit d'où m'était parvenu le bruit. Le cliquetis ne se manifestait plus, mais à la place, j'entendais des claquements lourds comme des... talons ? Ils résonnaient de derrière la porte de la salle des archives et, à ma connaissance, les langues-de-plomb ne portaient pas de talons. C'était étrange. Le cliquetis que j'avais entendu devait être le son des clés qui déverrouillaient la porte et la personne qui marchait à l'intérieur n'était pas forcément une intruse. Pourtant, je désirais en avoir le cœur net. A mon tour, je franchissais la porte déverrouillée de la salle des archives et tentai de suivre les bruits de pas.
Les claquements de talons s'étaient arrêtés et je n'étais pas bien loin de l'endroit où devait se tenir la personne. M'avait-elle entendu ? Je ne le saurais qu'en la rejoignant. Je poursuivis donc mon chemin dans la direction qui me semblait la plus logique et un bruit sourd suivit d'un gémissement de douleur me confirma que j'étais sur la bonne voie. En effet, quelques instants plus tard, une silhouette finit par se détacher du décor. Une femme, plutôt grande et aux longs cheveux bruns. De la où j'étais, cette sorcière richement habillée ne me disait rien. Je décidais donc de m'approcher encore d'avantage et c'est alors qu'elle se figea. Sûrement m'avait-elle entendue. Mais sa réaction ne me laissait plus douter : cette femme n'avait rien à faire ici. Sinon, elle se serait déjà tournée face à moi pour me demander ce que je fichais là.

- Je peux savoir ce que vous faites ici ? Demandai-je brusquement.

M'approchant d'avantage, je pus jeter un œil au dossier qu'elle s'apprêtait à fouiller. Puis mes yeux se posèrent sur le calepin qu'elle venait de sortir.

- Vous cherchez quelque chose sur les Malefoys peut-être ?



   
Where there is anger,

“There is always pain underneath.”

   

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t726-felix-harrington


profil +
Message
Re: Prise sur le fait   Prise sur le fait EmptyMar 11 Sep - 20:01




Prise sur le fait


Eden Taylor & Félix Harrington


Elle ferma les yeux, ses lèvres mimèrent un autre jurons et relâcha ses muscles en entendant une voix masculine provenir de la personne à laquelle elle tournait le dos.

- Je peux savoir ce que vous faites ici ? demande l'inconnu un quelque peu agressif.

Avant même qu'elle n'ai le temps d'ouvrir la bouche il répliqua :

- Vous cherchez quelque chose sur les Malefoys peut-être ?

Deux solutions s'offraient à elle : mentir ou dire la vérité. En mentant elle avait une chance, même si plutôt mince, de s'en sortir mais il y avait aussi le risque qu'elle s'enfonce dans son mensonge jusqu'à ne plus pouvoir s'en sortir et donc subir une sanction encore plus important. Ou alors déballer toute la vérité à cet homme qui semblait bien peu disposé et être prête à subir toute sa colère. Eden prit une grande inspiration avant de se tourner enfin, pour lui faire face.

Devant elle se tenait un auror, dont Eden connaissait bien le nom, Félix Harrington, avec une mine des plus sérieuses. Il était très grand, surplombant la brune d'une bonne vingtaine de centimètres malgré ses talons, en sachant tout de même qu'Eden n'était pas petite, ce qui le rendait encore plus inquiétant. Elle s'éclaircit la gorge avant de commencer ses explications.

- Je suis journaliste à la Gazette et je mène une enquête sur les grandes familles de Sang-Pur et leur implication dans les évènements récents. Je suis persuadée qu'elles ont un lien avec Gustav G. mais que le Ministère ne nous dit pas, avoua la brunette sur un coup de tête.

Puis elle jeta un coup d'œil à la clé qu'elle tenait dans la main et ses lèvres s'étirèrent en un petit sourire mesquin.

- Voyez-vous, mister Harrington, reprit la Taylor, mon oncle est avocat au ministère, c'est lui qui m'a donné la clé des archives ainsi que la permission d'accomplir mes recherches.

Il y avait presque du défi dans son ton de voix. Elle voulait tester les limites de cet auror tristement connu pour son histoire et son caractère particulier. Elle espérait seulement que son oncle ne viendrait jamais à être au courant de ce petit mensonge. David Taylor risquait gros à cause de sa nièce adorée.




The taste of the truth
The perfume of the lie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t408-eden-taylor-la-voix-de-la-verite http://www.magicneverdies-rpg.com/t379-chemin-de-traverse-voliere-de-eden-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/f91-cave-d-e-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/t328-eden-taylor


profil +
Message
Re: Prise sur le fait   Prise sur le fait EmptyVen 21 Sep - 0:34

PRISE SUR LE FAIT
EDEN TAYLOR
La brunette se tourna lentement pour se retrouver face à moi. Il me semblait l'avoir déjà vu quelque part, mais peut-être n'était-ce que mon métier qui me faisait voir différents visages.

- Je suis journaliste à la Gazette, exposa-t-elle après s'être éclaircit la gorge, et je mène une enquête sur les grandes familles de Sang-Pur et leur implication dans les évènements récents. Je suis persuadée qu'elles ont un lien avec Gustav G. mais que le Ministère ne nous dit pas.

J'haussai un sourcil devant son arrogance. Je détestais les journalistes, surtout ceux de son genre. Ils se croyaient vraiment tout permis. Elle n'avait en aucun cas le droit d'être ici, à moins qu'elle ne me montre une autorisation, et encore... je n'étais même pas sûr que cela soit suffisant. Elle aurait dû à la limite être accompagnée par un langue-de-plomb. Il faudrait qu'elle me trouve une excuse bien plus solide pour ne pas que je l'embarque.

- Voyez-vous, mister Harrington, reprit la Taylor, mon oncle est avocat au ministère, c'est lui qui m'a donné la clé des archives ainsi que la permission d'accomplir mes recherches. 

Au fil de ses paroles, son visage et ses mimiques me disaient de plus en plus quelque chose et je me sentis soudainement harponné vers un passé lointain, emplit de souvenirs qui me mirent encore moins de bonne humeur. Eden Taylor, élève de Poudlard de la maison Serpentard. J'étais aux Trois Balais avec des amis quand je l'avais rencontrée la première fois. Elle faisait bien plus vieille que son âge et je pense que si je l'avais su, je n'aurais jamais dit aux autres gars qu'elle n'était pas mal. Comme tous garçons de dix-sept ans, on aimait bien faire les cons, et quand on mêlait les filles à ça, c'était bien plus drôle. Alors, ils avaient fini par me lancer un pari et je m'étais retrouvé à devoir embrasser la Taylor. Je ne sais pas ce qu'il était advenu d'elle ensuite, en réalité, je m'en fichais pas mal et je m'en fiche toujours. Je sais juste qu'on en avait bien ri avec mes copains, et c'était tout. Je sortis donc progressivement de cet ensevelissement de souvenirs et repensai aux paroles de la sorcière. Son oncle était donc avocat au Ministère. Et qu'est-ce que cela pouvait bien me faire ? Son oncle n'avait aucune autorisation lui permettant de faire cela, et d'ailleurs, aucun n'avocat n'avait accès aux archives ! Elle était clairement en train de me raconter ce qu'elle voulait. Serpentard un jour, Serpentard toujours. Je détestais les Serpentard.

- Taylor ? De Serpentard, c'est bien ça ? Dis-je d'un ton détaché. Savez-vous qu'en aucun cas les avocats ont accès aux archives du Ministère ?

Elle n'allait pas me prendre pour un imbécile plus longtemps, je n'avais pas envie de perdre mon temps, d'autant plus que je n'avais, moi même, rien à faire ici.

- Maintenant, repris-je avec plus de sévérité, vous allez me dire d'où vous tenez ces clés et quitter les lieux immédiatement. A moins que vous ne cherchiez à avoir encore plus d'ennuis.



   
Where there is anger,

“There is always pain underneath.”

   

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t726-felix-harrington


profil +
Message
Re: Prise sur le fait   Prise sur le fait EmptyVen 21 Sep - 16:17




Prise sur le fait


Eden Taylor & Félix Harrington


La mâchoire serrée, Eden attendait une réaction de la part de son interlocuteur. Mais l’expression que son visage affichait lui laissait sous entendre qu’il se rappelait d’elle. La petite Eden Taylor de treize ans qu’il avait embrassée avait bien changé, elle le savait. Pourtant le fond restait le même. Elle se mordit la lèvre inférieure en entendant ses premiers mots.

- Taylor ? De Serpentard, c’est bien ça ? commença le jeune homme avec un air détaché.

Elle se souvint de cette admiration qu’elle avait eu pour lui, même si tout à fait passagère. Un garçon de dix-sept ans qui en embrassait une de treize ça n’arrivait pas tous les jours. Son innocence n’avait pas encore été brisée et elle était tombée presque amoureuse de lui. C’était un soir au Pré-au-Lard mais dès le lendemain il l’avait oubliée, elle et ses années de plus qu’elle s’était donnée.

- Savez-vous qu’en aucun cas les avocats ont accès aux archives du Ministère ? reprit-il calmement.

Elle le savait dans le fond, seulement après la récente lettre de James et les souvenirs qui l’avaient assaillie en revoyant Félix, elle commençait de plus en plus à perdre ses moyens. Mais elle ne voulait pas céder, elle ne voulait pas admettre qu’elle avait grandement besoin d’affection. Puis Félix s’était bien moqué d’elle à l’époque, elle ne pouvait que lui en vouloir de ce qu’il s’était passé.

- Vous m’en voyez désolée, je l’ignorais ... menti la Taylor. Peut-être que j’ai mal compris mon oncle.

Elle savait que l’auror avait très bien compris son petit jeu mais elle ne pouvait pas lui avouer, les répercussions allaient être trop importantes. Elle devait absolument trouver quelque chose pour se sortir de là.

- Maintenant, vous allez me dire d’où vous tenez ces clés et quitter les lieux immédiatement, cracha presque Harrington. A moins que vous ne cherchiez encore plus d’ennuis.

La panique commença à monter en elle. Comment pouvait-elle expliquer qu’elle avait les clés des archives ? A ce moment là elle se senti comme la première fois qu’elle s’était retrouvée face à lui et qu’il était sur le point de poser ses lèvres sur les siennes. Complètement perdue.

- Je les ai trouvées, avoua-t-elle, le concierge à du les faire tomber. Mais ne vous inquiétez pas je vais quitter les lieux. Et je connais la sortie, pas besoin de m’escorter.

Trouvées ? Sérieusement ? Elle qui avait toujours menti à la perfection venait de sortir la pire excuse du monde. Heureusement qu’elle était redevenue elle-même avec sa petite touche d’arrogance finale. Sur ces mots, elle remit le dossier à sa place et se planta devant Félix pour qu’il la laisse passer. Elle ne voulait pas rester plus longtemps en sa présence.




The taste of the truth
The perfume of the lie


Dernière édition par Eden Taylor le Dim 13 Jan - 18:12, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t408-eden-taylor-la-voix-de-la-verite http://www.magicneverdies-rpg.com/t379-chemin-de-traverse-voliere-de-eden-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/f91-cave-d-e-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/t328-eden-taylor


profil +
Message
Re: Prise sur le fait   Prise sur le fait EmptyDim 23 Sep - 1:27

PRISE SUR LE FAIT
EDEN TAYLOR
Face à moi, la Taylor semblait de plus en plus perdre ses moyens. Ce n'était pas anodin de voir une sang pur de son genre gérer aussi mal ce type de situation.

- Je les ai trouvées, dit-elle d'une voix peu convaincante, le concierge à du les faire tomber. Mais ne vous inquiétez pas je vais quitter les lieux. Et je connais la sortie, pas besoin de m’escorter. 

Trouvées ? Vraiment ? Jamais encore je n'avais croisé une Serpentard qui mentait aussi mal. Et en plus de ça, pensait-elle vraiment pouvoir quitter les lieux comme ça ? Comme si rien ne s'était passé ? Elle avait tort.

- Arrêtez de raconter n'importe quoi Taylor, vous n'avez aucune crédibilité. Si vous continuez comme ça, ce ne sera pas seulement par moi que vous vous ferez escorter et je peux aussi vous assurer que ce ne sera pas non plus pour vous ramener tranquillement chez vous que nous vous accompagnerons.

J'aurais voulu lui proposer d'aller voir le concierge pour qu'on lui pose ensemble quelques questions, mais de toutes manières, je le ferai. Avec ou sans elle. J'en avais plus qu'assez que les membres de la Gazette viennent fouiller dans les dossiers privés et la brune pouvait être certaine que cet altercation ne restera pas sans échos.

- Partez d'ici maintenant et ne m'obligez pas à vous mettre dehors moi même. Je ne pense pas que vos supérieurs seront très contents d'apprendre que vous êtes venue fouiller ici, pas besoin d'en rajouter.

J'avais perdu assez de temps comme ça, j'avais une enquête à finir et la mienne au moins, se faisait dans les règles.



   
Where there is anger,

“There is always pain underneath.”

   

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t726-felix-harrington


profil +
Message
Re: Prise sur le fait   Prise sur le fait EmptyDim 13 Jan - 18:26




Prise sur le fait


Eden Taylor & Félix Harrington


Plantée devant son ennemi, la jeune femme brune attendait impatiemment qu'il la laisse passer. Elle espérait vraiment qu'il n'allait pas lui attirer des quelconques ennuis, c'était vraiment la dernière chose dont elle avait besoin.

- Arrêtez de raconter n'importe quoi Taylor, vous n'avez aucune crédibilité. Si vous continuez comme ça, ce ne sera pas seulement par moi que vous vous ferez escorter et je peux aussi vous assurer que ce ne sera pas non plus pour vous ramener tranquillement chez vous que nous vous accompagnerons.

La jeune femme se tendit légèrement en entendant les menaces de Félix mais elle se contenta de sourire presque amicalement, sachant très bien qu'il n'irait pas au bout de ce qu'il disais, du moins pas pour si peu. Mais avant même qu'elle ne puisse s'exprimer pour se défendre il lâcha un ordre sec.

- Partez d'ici maintenant et ne m'obligez pas à vous mettre dehors moi même. Je ne pense pas que vos supérieurs seront très contents d'apprendre que vous êtes venue fouiller ici, pas besoin d'en rajouter.

Et sur ce, il se décala afin de la laisser passer. La brune le dépassa la tête haute, fièrement, ne voulant pas se montrer vaincu face à cet homme qui lui produisait un tel effet. Elle secoua ses longs cheveux bruns au passage, vestige d'un comportement adolescent qui n'avait jamais vraiment quitté Eden. Ses stiletos claquant contre le sol, sa démarche était celle d'une femme de la haute société, elle savait comment se comporter et encore plus face à ce genre de comportement agreste. Mais avant de quitter une bonne fois pour toutes les archives, elle se tourna une dernière fois vers l'homme.

- Ne pensez pas que l'histoire s'arrête ici monsieur Harrigton, loin de là.

Et sur ces derniers mots aux sonorités de menace elle se dirigea vers la sortie de la salle des archives et du ministère. Elle ne comptait pas s'arrêter sur une défaite et elle savait qu'elle croiserait une nouvelle fois le chemin de Harrigton.





The taste of the truth
The perfume of the lie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.magicneverdies-rpg.com/t408-eden-taylor-la-voix-de-la-verite http://www.magicneverdies-rpg.com/t379-chemin-de-traverse-voliere-de-eden-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/f91-cave-d-e-taylor http://www.magicneverdies-rpg.com/t328-eden-taylor


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prise sur le fait [Ana & Sasha]
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]
» Le roi a fait battre tambour
» michelle martely se fait gifleret avilir en republique dominicaine
» Errer fait réfléchir [Eris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
L'élite & les rouages
 :: Ministère de la Magie :: Niveaux employés :: Niveau -II
-


Sauter vers:  
2ème partie de Juin 2006

Plan des quartiers