Magic Never Dies :: Coeur du Londres sorcier :: Quartier de la Gare :: King's Cross :: Voie 9¾ :: A bord du Poudlard ExpressPartagez
Héra Greengrass
Héra Greengrass
TEN. Journaliste ☨ Admin' / Animation
TEN. Journaliste ☨ Admin' / Animation
profil +
Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 984
Avatar : Adélaïde Kane
Crédit(s) : Pas trouvé oups
Statut HRPG : Présent
Activité RPG : Ralentie
Nouveaux RPG : Limités
MC : Evan Jones - Gemma Landre
Sorcier de sang-pur
Legilimens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Occlumens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Lorsque je n'avais qu'onze ans 1567615149-du-vide
Niveau : Confirmé
Lorsque je n'avais qu'onze ans 1567615149-du-vide
Son âge : 25 ans
Baguette : Bois d'aubépine - coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 894
Gringotts : Coffre-fort

Activité propre : Journaliste à la Gazette
Lorsque je n'avais qu'onze ans 1567615149-du-vide
Lorsque je n'avais qu'onze ans 1567615149-du-vide
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Lorsque je n'avais qu'onze ans 1567615149-du-vide
Matière ♥ : Astronomie
Lorsque je n'avais qu'onze ans 1567615149-du-vide
Lorsque je n'avais qu'onze ans 1567615149-du-vide



http://www.magicneverdies-rpg.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://www.magicneverdies-rpg.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://www.magicneverdies-rpg.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Lorsque je n'avais qu'onze ans   Lorsque je n'avais qu'onze ans EmptyDim 4 Nov - 1:39




Lorsque je n'avais qu'onze ans


Seule

Vers le Future.

La fillette observait le paysage qui défilait à la fenêtre du wagon. Le train filait à vive allure, confondant les couleurs, reliefs et formes pour créer un tableau imprécis. Un gribouillage grossier qui lui déplaisait assez. Elle se concentrait sur cette oeuvre, l'arrangeant en son esprit comme elle aurait voulu la voir. Imaginant des prairies aériennes et des forêts lugubres. Tout ce qui pouvait animer ses pensées enfantines.

Elle se trouvait seule dans sa cabine. N'ayant su qui rejoindre, c'est tout naturellement qu'elle s'était installée là où elle n'avait trouvé personne. L'unique élève qu'elle connaissait était sa cousine Pansy. Les deux sorcières avaient pourtant convenu en un accord tacite qu'elles ne resteraient pas ensembles à Poudlard. La cadette voulait découvrir le château et sa nouvelle vie d'écolière d'elle-même, sans guide, comme n'importe qui. Et pour tout avouer, les amis de la Parkinson l'effrayaient. Du peu qu'elle avait entendu d'eux et de ce qu'elle savait de leurs parents, elle préférait ne pas s'en approcher.

Ses songes s'éloignaient peu à peu du décor alentour pour s'interroger sur ce qui l'attendait. On lui avait conté grand nombre d'anecdotes à ce propos, mais elle restait septique. Qu'en serait-il vraiment ? Chaque expérience était unique, et elle avait hâte de tisser la sienne à travers les années. Le trajet qui la séparait de sa nouvelle existence lui semblait affreusement long.

D'ici quelques heures elle serait répartie dans l'une des quatre maisons. Poufsouffle. Gryffondor. Serpentard. Serdaigle. Elle ne savait laquelle l'accueillerait et s'en préoccupait assez peu. Toute cette histoire de division lui paraissait plutôt absurde. Son père lui avait expliqué que sa mère avançait que ça ne faisait qu'exacerber les stigmatisations et écarts entre les élèves, les séparant d'office en plusieurs groupes. Il l'avait justifié d’innombrables arguments et étoffé le tout, la submergeant de grandes explications qu'elle n'avait pas tout à fait comprises mais avec lesquelles elle disait être d'accord.

Contrairement à une majorité de ses camarades, elle voulait au plus vite commencer les cours. Les exercices, les apprentissages, et même les devoirs. Peu lui importait de se lever tôt si c'était pour apprendre. Sa soif de connaissance inétanchable devait trouver sa source. Elle pouvait s'abreuver de n'importe quelle discipline temps qu'elle lui permettait de s'instruire. Ce n'était pas tant utiliser la magie qui l'attirait, même si cette perspective la réjouissait aussi.

Quel serait le programme en sortilèges ? Métamorphose ? Botanique ? Potion ? Alors qu'elle s'abandonnait, rêvassant, ses paupières qui peinaient à se rouvrir finirent de se clore, tandis que sa tête reposait contre le carreau. Quelques soubresauts des rails agitaient son corps assoupi.


Par Héra Greengrass



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.


 Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Et si j'avais une maison"
» 1. Si j’avais deux visages, est-ce que je porterais celui-ci ?A.L. | Perle, Zack, Masha & Madi
» Lorsque la panique nous consumme pour la première fois...
» Nos (feux d') artifices [PV]
» (Gem&Joa) ⊡ Faune VS Flore ⊡

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: Coeur du Londres sorcier :: Quartier de la Gare :: King's Cross :: Voie 9¾ :: A bord du Poudlard Express-


Sauter vers:  
ContexteVoir la date du jourRythme de jeuMétéo britannique
Plan du forum


Event' actif
» N'ayez crainte
Jusqu'au 25 octobre IRL